Equipe de France A
Sur nos forums
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de pivote à 22/10/2017 13h43
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h26
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h20
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Olivier Echouafni, nouveau patron des Bleues


Publié le 09 septembre 2016 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Olivier Echouafni, nouveau patron des Bleues

Olivier Echouafni a été nommé sélectionneur des Bleues en remplacement de Philippe Bergerôo, dont le départ a été entériné jeudi par le Comité exécutif de la Fédération française. L'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a signé un contrat de deux ans et donnera sa première liste dimanche.


 

 

 

 

Après plusieurs jours de flou, la Fédération française de football, et Noël Le Graët en tête, ont trouvé le successeur de Philippe Bergerôo à la tête de l'équipe de France féminine : Olivier Echouafni (43 ans). Le nouveau sélectionneur des Bleues a signé un contrat de deux ans. Soit un an avant la Coupe du monde 2019 en France.


Nouveau cycle

Le comité exécutif de la FFF, réuni ce jeudi à Paris, a par ailleurs acté le départ de Philippe Bergerôo, un an avant le terme de son contrat, qui occupait ce poste depuis 2013. Un changement qui était devenu inéluctable pour notre consultante, Sandrine Dusang : « Je pense que le changement de sélectionneur est une bonne chose. L'équipe de France reste sur un échec aux Jeux olympiques (élimination en quart de finale face au Canada, ndlr) car tout le monde attendait plus. Si l'on ajoute à cela les propos tenus par Philippe Bergerôo à l'issue de la compétition, alors le changement de sélectionneur paraît légitime. Tant pour les performances de l'équipe de France, que pour les joueuses ».

Après le dernier entretien avec Philippe Bergerôo en début de semaine, la président Noël Le Graët se serait activé pour trouver un(e) remplaçant(e) à l'ancien gardien international. Le nom de Corinne Diacre avait un temps été évoqué. Selon nos informations, la coach de Clermont aurait réfléchi à cette opportunité mais le timing n'était pas idéal pour elle. Une solution interne au sein de la direction technique nationale a également été envisagée, mais personne ne convenait, tout comme Farid Benstiti dont la candidature aurait été refusée.


Sa première liste donnée dimanche

Le choix s'est donc porté sur Olivier Echouafni. Ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de l'OGC Nice, Echouafni avait pris sa retraite sportive en 2010. Le Mentonnais devient alors entraîneur d'Amiens en 2013 pour une saison et prend ensuite les rênes du FC Sochaux durant la saison 2014-2015. Il est démis de ses fonctions le 15 septembre 2015, et était libre depuis. « Je ne connais pas Olivier Echouafni, mais je pense que sa nomination au poste de sélectionneur va forcément apporter un regard neuf sur l'équipe de France et laisser la chance à des joueuses qui ne l'ont pas ou plus eu avec Philippe Bergerôo. C'est un nouveau challenge pour lui et un nouvel élan pour les joueuses et l'équipe de France », estime Sandrine Dusang. Un nouveau challenge car Olivier Echouafni n'a pas encore entraîné d'équipe féminine. Sur le plan du jeu, lors de son passage à Sochaux, le technicien n'avait pas marqué les supporters par son goût démesuré pour le jeu, mais plutôt pour la solidité défensive.

 
La liste des joueuses sélectionnées pour les matches France – Brésil (vendredi 17 septembre à 21h à Grenoble au Stade des Alpes) et France – Albanie (mardi 20 septembre 21h à Paris au stade Charléty), la première d'Olivier Echouafni, sera communiquée dimanche après les derniers matchs de la première journée de championnat. En attendant, le nouveau patron des Bleues va devoir se constituer un staff.

 

 

 

Crédit photo : fff.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
64 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.