Equipe de France A
Sur nos forums
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de lyonnais921 à 19/02/2017 11h43
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de footdelles à 19/02/2017 11h00
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de mortier à 19/02/2017 09h54
Toutes les discussions

Mbock, le doublé salvateur


Publié le 23 janvier 2017 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Mbock, le doublé salvateur

Désormais après chaque match de l'équipe de France, vous pourrez retrouver notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Et des focus sur l'équipe adversaire ou certaines joueuses marquantes. Aujourd'hui, retour sur la rencontre face à l'Afrique du Sud, la première de 2017.


 

 

Méline Gérard : 5

Comme attendu, la gardienne de l'OL a passé un match tranquille et est bien intervenue quand il le fallait, à l'exception d'une remise à une attaquante sud-africaine en voulant éviter le corner sur une mauvaise passe en retrait d'Ève Perisset.

 

Sakina Karchaoui : 5,5

La jeune latérale n'a pas eu un grand travail défensif à faire et a fait plusieurs petites fautes de placement. Quelques déboulés vers l'avant mais elle a été plutôt discrète offensivement même si elle amène le deuxième but français sur un centre pour Wendie Renard. Remplacée par Gaëtane Thiney (58'), auteure d'une bonne entrée, avec une bonne présence, de bonnes intentions et un jeu simple et efficace.

 

Griedge Mbock : 7

Elle a inscrit ses deux premiers buts en équipe de France, offrant la victoire aux Bleues sur deux phases arrêtées. Au niveau défensif, elle n'a pas eu un énome travail à faire mais elle l'a bien fait et s'est montrée présente face aux quelques velléités offensives des Banyana Banyana.

 

Wendie Renard : 6

Bien présente défensivement, elle n'a pas hésité à faire quelques incursions haut sur le terrain pour apporter le surnombre. Si elle n'a pas marqué, elle est impliquée sur le deux buts de sa coéquipière lyonnaise Griedge Mbock avec des déviations décisives. Remplacée par Laura Georges (82').

 

Jessica Houara d'Hommeaux : 5,5

Elle n'a pas eu à s'employer défensivement, et s'est montrée un peu plus présente offensivement en première période mais sans parvenir à faire la différence. Discrète en seconde période, elle a laissé sa place à Ève Perisset (69') présente offensivement mais qui a failli jouer un mauvais tour à l'équipe avec une passe en retrait ratée pour Méline Gérard en toute fin de match.

 

Sandie Toletti : 6

La joueuse la plus en vue au milieu de terrain, elle s'est montrée très disponible. Elle a fait preuve de bonnes intentions avec une justesse un peu inconstante mais a permis de fluidifier le jeu des Bleues. Dangereuse sur coups de pieds arrêtés, à l'origine du premier but français. Remplacée par Grace Geyoro (69') qui a honoré sa première cape et a montré ses qualités avec succès.

 

Elise Bussaglia : 5

Très discrète, elle a été un peu plus présente en fin de match.

 

Camille Abily : 5,5

Assez discrète, elle a joué haut en début de match pour épauler Eugénie Le Sommer au pressing, mais n'a pas réussi à trouver de solution pour mettre à mal la défense sud-africaine. Auteure de plusieurs tirs fuyant le cadre. Remplacée par Claire Lavogez (58'), dynamique et disponible. Pas loin de faire la différence à deux reprises, sur une demi-volée bien sortie par Andile Dlamini (65'), ou sur un coup franc passant proche de la lucarne (90+5').

 

Amel Majri : 5,5

Une grosse activité tout au long de la rencontre, mais de façon un peu brouillonne. Elle a offert peu de centres et s'est plus montrée dangereuse dans la profondeur. Elle rate une occasion en or, seule au second poteau (42'). Descendue d'un cran après l'entrée de Gaëtane Thiney, ce qui ne l'a pas empêchée d'être présente offensivement. 

 

Kadidiatou Diani : 5

Un début et une fin de match pas inintéressante, mais elle a été en difficulté presqsue toute la partie. Elle a manqué de percussion, a offert peu de centres et souvent eu du mal à se mettre dans le sens du jeu.

 

Eugénie Le Sommer : 5

Très discète, elle n'a pas su peser sur la défense sud-africaine. Elle dévie la balle pour Griedge Mbock sur le second but de sa coéquipière à Lyon. Remplacée par Marie-Laure Delie à la pause (46'). Si elle n'a pas eu d'occasion de but, elle a eu une belle activité et a été l'auteure de plusieurs remises intéressantes.

 

 

Afrique du Sud

On savait l'équipe limitée mais courageuse, et elle l'a montré encore une fois hier. Elle ne s'est inclinée que sur deux phases arrêtées, et il y a toujours eu une joueuse pour gêner les Tricolores. Une belle prestation collective pour les Banyana Banyana qui ont joué très bas et offert peu d'opportunités aux Bleues. Elles n'ont pas connu de baisse de régime physique, en partie parce que l'équipe de France n'a pas su les fatiguer en se montrant souvent imprécises et en ne parvenant que rarement à accélerer le jeu, ne parvenant pas à faire la différence dans le jeu. Même en l'absence de sa capitaine et leader Janine Van Wyk en fin de match, légèrement blessée, l'équipe a su tenir le choc. Elle a même trouvé le chemin des filets, même si le but a logiquement été refusé pour hors-jeu.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
25 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.
sikis porno am yalama 18 erotik sinema eskişehir escort istanbul escort liseli porno tecavuz video

Ankara Escort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort