Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de remylemina à 15/12/2017 15h13
EDF Objectif 2019
Dernier message de sweetheart à 15/12/2017 13h47
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 15/12/2017 13h28
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Consensuelle, la liste des Bleues ?


Publié le 13 septembre 2016 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Consensuelle, la liste des Bleues ?

Pour changer un peu des débats habituels, Foot d'Elles partage son avis sur divers thèmes : une joueuse, un match, une actu, un évènement... Une sorte d'édito, auquel vous pouvez vous aussi participer en échangeant et en argumentant dans les commentaires ! Aujourd'hui, zoom sur la première liste d'Olivier Echouafni, nouveau sélectionneur des Bleues.


 

 

 

Dimanche soir, le nouveau sélectionneur Olivier Echouafni a annoncé la première liste post-Philippe Bergerôo pour affronter le Brésil (le 16 à Grenoble, stade des Alpes) et l'Albanie (le mardi 20 à Paris, stade Charléty). Dans cette liste, des absences, des retours, et une première. Pourtant, à y regarder de plus près, la liste est presque exactement ce qu'on pouvait attendre d'un sélectionneur qui vient de prendre en main une équipe nationale, en dehors même du contexte (nomination une semaine avant le premier match des Bleues) : de la continuité malgré les absences.

 

De nombreuses absences et non-présences...

Laure Boulleau, Amel Majri, Jessica Houara d'Hommeaux, Sabrina Delannoy, Elodie Thomis, Sakina Karchaoui, Marie-Charlotte Léger, etc. La liste des joueuses qui ont déjà connu l'équipe de France, qu'elles en soient des piliers ou des joueuses d'avenir, et qui auraient eu leur place dans la première liste d'Olivier Echouafni est plutôt longue. Pourtant, en se basant notamment sur les 22 joueuses qui avaient fait le déplacement à Rio ou les habituées du groupe, toutes les absences étaient justifiées, la dernière expliquée étant le choix de Sabrina Delannoy de prendre sa retraite internationale, comme elle l'a annoncé sur Twitter ce lundi soir.

Si un certain nombre de personnes espérait voir plusieurs championnes d'Europe U19 ou joueuses U20 comme Léger ou Karchaoui dans cette liste, il ne fallait pas oublier que celles-ci débutaient leur stage en vue de la Coupe du monde U20 -l'échéance de la fin d'année- le même jour, et que Gilles Eyquem avait annoncé sa liste dès le 1er septembre. Parmi elles, des joueuses qui ont déjà connu l'équipe de France, voire qui ont participé à une grande compétition. À l'instar de certains talents attendus en A à l'avenir, il faudra attendre 2017 pour les (re)voir.

En ce début de saison, plusieurs joueuses cadres de l'équipe de France sont blessées (comme Elodie Thomis, absente plusieurs mois), ou en phase de reprise. Pour ces joueuses, alors qu'une nouvelle longue saison se profile avec en point d'orgue l'Euro 2017 qui se déroulera aux Pays-Bas, il s'agit de ne pas précipiter la reprise. Les deux premiers matches de l'ére Echouafni sont sans enjeu : un match amical face au Brésil, un match "pour du beurre" face à l'Albanie, la France étant déjà qualifiée pour l'Euro. Pour le nouveau sélectionneur, ces deux matches vont lui permettre de prendre le pouls de ce groupe, et de pouvoir évaluer les joueuses sans pression.

 

...Et des retours

Le premier et le plus logique est celui de Laura Georges, blessée et forfait juste avant le début des Jeux olympiques. Le seul problème pour Echouafni sera de savoir qui titulariser alors que la charnière Mbock/Renard s'est montrée solide à Rio. Le genre de problème que tout sélectionneur aimerait avoir... En défense, la retraite de Sabrina Delannoy, les absences de Laure Boulleau, Amel Majri, et Jessica Houara d'Hommeaux en phase de reprise ou Sakina Karchaoui avec les U20 ont laissé la place à d'autres joueuses : la polyvalente néo-Parisienne Eve Perisset, qui peut évoluer sur le deux côtés, a été appelée pour la première fois. Les Juvisiennes Annaig Butel (défenseure dans la liste) et Julie Soyer (latérale) font leur retour en Bleue, ainsi que la néo-Marseillaise Kelly Gadéa, défenseure centrale. Seules Griedge Mbock et Wendie Renard ont disputé les Jeux de Rio, parmi les défenseures.

En attaque ou dans les buts, pas de nouveauté. En revanche, deux retours au milieu de terrain : celui de Charlotte Bilbault (Juvisy), peut-être un peu surprenant vu son poste mais qui est une  des joueuses les plus appelées dans un passé récent parmi les joueuses disponibles. Comme Butel, elle faisait notamment partie de la pré-liste des 28 de Bergerôo avant les JO. La grande nouvelle est le retour de sa coéquipière Gaëtane Thiney, après près d'un an d'absence. Ecartée par Philippe Bergerôo, la polyvalente et combative Juvisienne va -logiquement- elle aussi avoir l'opportunité de montrer qu'elle appartient à cette équipe, d'autant plus qu'avec la retraite de Louisa Cadamuro, elle pourrait évoluer à son poste de prédilection, derrière la ou les attaquantes.

 

En résumé, la liste d'Olivier Echouafni ne contient aucune surprise si ce n'est peut-être l'appel d'Eve Perisset, qui devrait faire parler sa polyvalence et évoluer sur la gauche de la défense en l'absence de Boulleau, Majri et Karchaoui, alors que Marion Torrent, elle aussi candidate à un retour, n'était pas sur la feuille de match face à Metz mais pourrait être appelée ultérieurement comme Viviane Asseyi ou Marina Makanza. Les absentes n'étant pas là, ce sont les joueuses les plus susceptibles de revenir dans l'équipe qui ont été appelées au vu de leur expérience en Bleue. Avec cette nouvelle ère qui commence, chaque joueuse va devoir se battre pour gagner sa place dans le groupe. Comme on peut le voir entre les absentes, les joueuses de retour ou encore les moins de vingt ans, la France dispose d'un vivier certain, alors que d'autres joueuses peuvent peut-être espérer un appel à l'avenir selon leurs performances (Aissatou Tounkara, Sarah Palacin, Laura Bourgouin, Valérie Gauvin...). Cette première liste, logique et consensuelle, permettra à Olivier Echouafni une première revue en détails des joueuses pouvant appartenir au groupe France à l'avenir.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
30 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.