Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de odilon91 à 10/12/2017 18h48
D1 F 2017-2018
Dernier message de gidelon à 10/12/2017 17h53
D1 F 2017-2018
Dernier message de rial84 à 10/12/2017 17h22
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Céline Deville, la fin de l'histoire tricolore ?


Publié le 08 septembre 2015 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Céline Deville, la fin de l'histoire tricolore ?

Pour cette liste de rentrée post Coupe du Monde, Philippe Bergerôo a convoqué 23 joueuses dont trois gardiennes. Mais la doublure de Sarah Bouhaddi au mondial canadien, Céline Deville, n'y figure pas. Pour de bon ? Eléments de réponse.


 

 

 

 

 

Après treize ans de vie commune, son histoire avec la maison bleue pourrait donc s'arrêter à 65 sélections. Pour sa première liste après la Coupe du Monde, le sélectionneur de l'équipe de France Philippe Bergerôo a décidé de ne pas convoquer Céline Deville. La gardienne de Juvisy a sans doute pris un petit coup sur la tête en apprenant qu'elle n'était pas appelée pour ce rassemblement de septembre (ndlr : les Bleues affronteront en amical le Brésil le 19 septembre au Havre, puis la Roumanie au Mans le 22 pour la qualification à l'Euro 2017).

 
L'avenir sans Deville

Comme le répète très souvent Philippe Bergerôo, le groupe France d'aujourd'hui est en partie construit pour l'horizon 2019 et la Coupe du Monde en France. Dans cette optique, à 33 ans, Céline Deville ne peut faire partie de ce projet. Et surtout, lorsque l'on regarde de près les « capes » de la Juvisienne, elle a souvent été considérée comme une numéro 2 par les sélectionneurs successifs. Trois matches de Coupe du Monde en 2011, et deux rencontres disputées lors de l'Euro 2009 et 2013. Un bilan bien maigre (cinq matches en compétition officielle) en treize ans de carrière internationale. Pour autant, peut-on penser que cette non-convocation est le signe d'un écart définitif du groupe ? Probablement si l'on recoupe le passif international de la joueuse, ses performances récentes pas toujours rassurantes en club et son âge. Si tel est le cas, l'histoire se souviendra que Céline Deville aura porté pour la dernière fois le maillot frappé du coq un 22 mai 2015, lors d'un quarante-troisième match amical face à la Russie (2-1).


En danger en club ?

L'équipe de France de côté, c'est peut-être l'une des saisons les plus difficiles de sa carrière qui s'annonce. Car si les Bleues semblent s'éloigner, la portière de Juvisy n'est plus aussi tranquille en club. Avec l'arrivée de Karima Benameur à l'intersaison, le club essonnien a clairement affiché sa volonté de mettre en concurrence l'ancienne gardienne lyonnaise. Vu le potentiel de Benameur, il se pourrait bien que la hiérarchie s'inverse d'ici à la trêve hivernale... En 2016, Céline Deville pourrait donc aussi quitter l'Essonne pour d'autres horizons et conclure une carrière professionnelle débutée en 2002.

 

 

Crédit photo : Smash & Goal - www.fff.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
16 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.