Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Bleues : Une liste avec ou sans surprise ?


Publié le 29 mai 2017 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Bleues : Une liste avec ou sans surprise ?

Demain à 17h, Olivier Échouafni va dévoiler les 23 joueuses appelées pour l'Euro ainsi que les six réservistes. Le sélectionneur français va-t-il jouer la continuité intégrale, ou va-t-il décider de récompenser quelques joueuses particulièrement à leur avantage en cette fin de saison ? Donnez votre avis avant la réponse demain à 17h !


 

 

Depuis le début de l'année, Olivier Échouafni a fait appel à 27 joueuses en trois listes. Après avoir été contraint à une revue d'effectif à son arrivée, et après avoir fait des choix, il s'est appuyé globalement sur le même groupe. Peut-il y avoir des surprises par rapport aux performances de ces deux derniers mois ?

 

 

En défense

Qu'il s'agisse des trois gardiennes ou des défenseures, Olivier Échaoufni n'a pas fait le moindre changement dans le domaine défensif à l'exception de l'appel de Pauline Peyraud-Magnin pour palier la blessure de Méline Gérard pour le match contre les Pays-Bas le 7 avril. Les dix joueuses sont connues, et à moins d'une blessure, il n'y a aucune raison de changer quoi que ce soit à ce groupe mêlant expérience, jeunesse, polyvalence. D'autant plus que plusieurs joueuses évoluant plus haut sur le terrain peuvent également descendre d'un cran (Grace Geyoro, Amel Majri, Amandine Henry). 

 

Au milieu

C'est la seule "ligne" qui a changé à chacune des trois listes de 2017. Camille Abily, Élise Bussaglia, Grace Geyoro, Claire Lavogez, Amel Majri, Gaëtane Thiney n'ont pas quitté le groupe, et il y a fort à parier qu'elles seront dans la liste finale malgré un temps de jeu plutôt faible pour Bussaglia et Lavogez. Quatre autres joueuses ont été appelées : Annaig Butel, dans la première liste pour l'Afrique du Sud, n'a plus été appelée par la suite. Il lui sera difficile d'obtenir sa place avec la concurrence, d'autant plus que les résultats de Juvisy ne plaident pas vraiment en sa faveur. Sa polyvalence joue en sa faveur cependant. Sandie Toletti a connu les deux premières listes, et a été remplacée par Kheira Hamraoui contre les Pays-Bas pour cause de blessure. Elle devrait en toute logique retrouver sa place, d'autant plus qu'elle a été un élément moteur de Montpellier qui disputera la prochaine Ligue des champions alors que Kheira Hamraoui aura peiné toute la saison à obtenir du temps de jeu. Quant à Amandine Henry, rappelée de retour de blessure pour la SheBelieves Cup, elle sera un des éléments centraux de l'équipe à l'Euro.

 

En attaque

Six joueuses ont été appelées depuis le début de l'année. Delphine Cascarino, blessée lors du rassemblement réunionnais, est d'ores et déjà out. Elodie Thomis, rappelée à son retour de blessure pour la SheBelieves Cup, est un élément important du groupe et la joueuse la plus expérimentée en attaque. Le duo Eugénie Le Sommer/Marie-Laure Delie est intouchable, et les deux joueuses ont réalisé une bonne saison. Elles seront dans le groupe pour l'Euro sans aucun doute. Les deux autres joueuses à avoir été appelées (dans les trois listes) sont les Juvisiennes Camille Catala et Kadidiatou Diani.

Vont-elles conserver leur place dans le groupe, alors qu'elles ont été moins en vue au sein d'une équipe décevante ? Si Olivier Échouafni veut certainement faire confiance au groupe qui a été chercher le titre lors de la SheBelieves Cup, on peut imaginer d'autres joueuses, en forme, se frayer un chemin vers les Pays-Bas. C'est le cas par exemple de Viviane Asseyi, qui compte déjà 13 sélections, ou de plusieurs jeunes joueuses montpelliéraines notamment : Lindsey Thomas, Valérie Gauvin (même si son profil axial doit faire face à la concurrence de Le Sommer et Delie), voire Clarisse Le Bihan. Échouafni va-t-il miser sur la continuité ou sur la forme de la fin de la saison ? Si la continuité est de mise, il ne serait pas étonnant de voir plusieurs des joueuses appelées récemment ou citées dans cet article faire partie des réservistes. 

 

Le groupe des 23 probable, identique à celui de la SheBelieves Cup

Gardiennes (3) : Sarah Bouhaddi (OL), Méline Gérard (OL), Laëtitia Philippe (Montpellier),

Défenseures (7) : Laura Georges (PSG), Jessica Houara d'Hommeaux (OL), Sakina Karchaoui (Montpellier), Griedge Mbock (OL), Ève Perisset (PSG), Wendie Renard (OL), Aissatou Tounkara (Juvisy)

Milieux de terrain (8) : Camille Abily (OL), Élise Bussaglia (Wolfsburg), Grace Geyoro (PSG), Claire Lavogez (OL), Amel Majri (OL), Gaëtane Thiney (Juvisy), Sandie Toletti (Montpellier), Amandine Henry (PSG/Portland)

Attaquantes (5) : Camille Catala (Juvisy), Marie-Laure Delie (PSG), Kadidiatou Diani (Juvisy), Eugénie Le Sommer (OL), Elodie Thomis (OL)

 

Quelques joueuses susceptibles d'être appelées en réserve : Pauline Peyraud-Magnin (OM), Marion Torrent (MHSC), Kelly Gadea (OM), Laura Agard (MHSC), Kheira Hamraoui (OL), Annaig Butel (Juvisy), Clara Matéo (Juvisy), Viviane Asseyi (OM), Lindsey Thomas (MHSC), Valérie Gauvin (MHSC), Clarisse Le Bihan (MHSC)

 

 

Crédit photo : FFF

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
24 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.