Equipe de France A
Sur nos forums
Euro 2017
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 10h44
Euro 2017
Dernier message de elodieleg à 21/07/2017 10h35
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de fanol74 à 21/07/2017 10h31
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Ballon d’or, transfert record, “Griedgou”... 5 choses à savoir sur Griedge M’Bock Bathy


Publié le 13 juillet 2017 | Equipe de France A
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Ballon d’or, transfert record, “Griedgou”... 5 choses à savoir sur Griedge M’Bock Bathy

En l’espace de quelques années, Griedge M’Bock a réussi à s’imposer dans son club (l’OL) mais aussi en équipe nationale. Du haut de ses 22 ans et de son mètre soixante-douze, elle tiendra la charnière centrale de l’équipe de France durant l’Euro.


 

 

 

 

 

Ballon d’or

En 2012, elle reçoit le ballon d’or de la Coupe du Monde U17 avec l’équipe de France. Meilleure joueuse de la compétition, ses performances ont été largement louées par les observateurs et dirigeants. Deux ans plus tard, elle recevra une nouvelle distinction personnelle, à savoir le ballon d’argent offert en partenariat avec Adidas à l’occasion de la Coupe du Monde U20. Etape par étape, la brestoise a franchi les paliers et fait désormais parti des éléments phares de l’équipe de France A. C’est un des symboles de réussite du championnat de France.

 

Transfert record

Après cinq années passées en Bretagne et des performances toujours plus impressionnantes les unes que les autres, la défenseure rejoint l’Olympique Lyonnais en 2015, alors que Patrice Lair cède sa place à Gérard Prêcheur au poste d’entraîneur. 100 000 €, c’est la somme déboursée par Jean-Michel Aulas et l’OL pour s’offrir les services de Griedge M’Bock. Il s’agit du plus gros transfert jamais enregistré dans l’histoire du football féminin, preuve de la confiance et du pari sur l’avenir effectué par les dirigeants du club rhodanien.

 

“Le Roc” sur le terrain… “Griedgou” pour les intimes

Vous entendrez souvent les commentateurs caractériser Griedge comme “Le Roc M’Bock”, comme ce célèbre article qu’avait sorti l'Équipe alors que la joueuse de 22 ans enchaînait les bonnes performances. Dans le privé, la défenseure est souvent appelée “Griedgou” par ses coéquipières. Souvent annoncée comme “plutôt timide” lorsqu’il s’agit de répondre aux questions des journalistes, c’est tout le contraire dans le vestiaire où ses coéquipières la considère comme une leader qui a toujours le mot pour rire. Imitations, reprise de chansons… Elle n’est jamais loin lorsqu’il s’agit de mettre l’ambiance pour motiver ses troupes.

 

15 ans et demi

Il s’agit de l’âge auquel elle a disputé son tout premier match de D1 chez les professionnels. Griedge M’Bock évoluait alors à Saint-Brieuc (section féminine ralliée par Guingamp en 2011) et remportait son match face au FF Yzeure (2-1).

 

1995

C’est l’année de naissance de Griedge M’Bock. En 1995 s’est déroulée en Suède une Coupe du Monde de football remportée par la Norvège face à l’Allemagne. Loin des affluences “records” que nous connaissons aujourd’hui, seuls 112 213 spectateurs avaient assisté à l’événement (ce qui représente, en proportion, environ 4300 personnes par match). 1995 est également une formidable année pour le football féminin français, qui a vu naître certains grands talents d’aujourd’hui. En effet, la génération de Griedge M’Bock a vu passer (pour ne citer qu’elles) Aïssatou Tounkara, Mylaine Tarrieu, ou encore Sandie Toletti.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

google