Division 2
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

M.Desplanques : "La Coupe de France nous a permis de grandir"


Publié le 06 octobre 2015 | Division 2
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


M.Desplanques : La Coupe de France nous a permis de grandir

Actuellement septième du groupe B de Division et avec bientôt deux matches de retard, le FC Rouen n'a pas loupé son entrée en matière. Un exercice 2015-2016 pendant lequel chaque point comptera en vue du maintien. Pour atteindre cet objectif le plus rapidement possible, les joueuses de Stéphane Arnold comptent s'appuyer sur leur dernière expérience en Coupe de France.


 

 

On les avait quittées au terme d'une épopée historique en Coupe de France la saison passée. Depuis, peu de choses ont changé au FC Rouen 1899, l'équipe a conservé son ossature à l'intersaison. A l'exception de son coach : Stéphane Arnold a remplacé Hakli Dahmane sur le banc. Cinquième du dernier exercice, le club a réalisé un joli recrutement avec Grace Yango, Rigoberte M'Bah et Sandra Maurice qui apportent de sérieux atouts défensifs et offensifs à cette équipe.


Un bon départ

Avec leurs deux joueuses sélectionnées en équipe nationale (Sarah Nahim avec l'équipe de France militaire, et Grace Yango avec le Cameroun), et pour disposer de toutes ses forces, le club a demandé le report de deux rencontres qui ont été accordées. Celle face à Saint-Malo se jouera le 24 octobre (initialement prévue le week-end dernier), et le match face au Mans le 11 novembre (programmé le 11 octobre). Avec ces deux matches en retard, le club de Haute-Normandie est premier relégable et pointe au septième rang avec neuf points. Pour l'instant, ce classement est un peu trompeur, mais sur les trois premières journées, Rouen n'a pas loupé son départ avec deux victoires en trois rencontres : « On a réalisé un bon début de saison avec notamment une victoire face à Tremblay. Tous les points pris ne sont plus à prendre », constate Marie Desplanques. Seule fausse note : cette défaite lors de la troisième journée sur la pelouse de Bordeaux : « On a manqué de réalisme devant le but, et on n'a pas su concrétiser nos occasions ».


Profiter de l'expérience Coupe de France

Avec la réforme de la D2 et la structuration de nombreux clubs, faire partie des six premiers de ce groupe B sera un vrai challenge. « Ce groupe est vraiment solide et homogène. On sait qu'il faut finir dans les six premiers et ça va être difficile car toutes les équipes ont ça en tête et ont recruté en fonction », avance la défenseure rouennaise. Pour atteindre cet objectif, l'expérience vécue l'année passée en Coupe de France pourrait aider le groupe de Stéphane Arnold : « Notre épopée en Coupe nous a permis de voir le haut niveau. On a pu se rendre compte des exigences de l'enchaînement des matches à enjeu. Cela nous a permis de grandir », raconte-t-elle. Des repères qui pourraient permettre au FC Rouen de mieux appréhender cette succession de matches entre concurrents directs pour le maintien. Car jusqu'au mois de mai, toutes les rencontres s'apparenteront à des matches de Coupe.

 

 

Crédit photo : FC Rouen

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.