Division 2
Sur nos forums
Euro U19 2017
Dernier message de gromit à 21/08/2017 03h37
Euro U19 2017
Dernier message de ebro95 à 21/08/2017 02h14
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de chris69 à 21/08/2017 01h13
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le FC Tremblay dans la continuité


Publié le 03 septembre 2015 | Division 2
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Le FC Tremblay dans la continuité

Engagées en deuxième division depuis 2014, les joueuses du FC Tremblay s’apprêtent à vivre une nouvelle saison dans l'antichambre de l'élite. Motivées à l'idée de bien figurer dans un groupe B de qualité, les protégées de Rafika Aichi tenteront avant tout de se maintenir au sein d'un championnat qui a connu de nombreux changements cette année. Présentation.


 

 

C'est ce week-end que la deuxième division féminine accueillera la première journée d'une saison qui s'annonce inédite. Et pour cause ! Depuis cet été, une réforme a balayé la D2. A l'issue de l'exercice 2015-2016, ce seront désormais six formations qui seront rétrogradées en division d'honneur. Le projet d'un championnat de transition (D3) non envisagé, de nombreuses équipes devront lutter pour faire face à cette mesure et ainsi se garantir une place pour la saison suivante.

 

 

Une situation plus difficile que lors des précédentes saisons

Des équipes, comme le FC Tremblay. Auteur d'une saison honorable à l'issue du précédent exercice, le club du 93 aurait évité la relégation de peu si la mesure avait été adoptée l'an dernier. Sixième d'un groupe A au sein duquel figurait notamment le promu Saint-Mauréen, les joueuses de Rafika Aichi se préparent à vivre une saison compliquée. Celle qui conduira l'équipe première tout au long de la saison 2015-2016 commence. "Je trouve que cette réforme est un peu brute, dans le sens où la moitié des équipes de D2 vont descendre". Pointant du doigt le chamboulement causé par les instances dirigeantes, l'ancienne joueuse de Saint-Maur poursuit. "Les conséquences sont diverses. Chaque équipe tente de se renforcer à sa manière, et le championnat va être de plus en plus compliqué". Pour parvenir à avoir de bons résultats tout en assurant une honorable place en D2, Rafika Aichi n'a qu'une devise. "Il faudra être concentré du début à la fin de ce championnat, dans l'optique d'acquérir un nombre de points suffisant". 

 

Un recrutement d'envergure 

Plus que jamais motivé, le groupe du FC Tremblay s'est préparé tout l'été, de façon à pouvoir afficher une belle image ce week-end, à l'occasion de son entrée en lice à domicile face à Rouen. Afin de compléter son effectif, Rafika Aichi s'était mise à la recherche de plusieurs joueuses. Avant la reprise du championnat, c'est une dizaine de joueuses qui a débarqué en région parisienne. Au rayon des arrivées, l'ancienne pensionnaire de l'équipe réserve du FC Barcelone, Judith Fernandez Ferrandis, a posé ses valises à Tremblay, tout comme la Ruthénoise Anaïs Ribeyra. S'ajoutent notamment à cela les transferts de Khadija Ben Haddou (Compiègne), Kheira Bendiaf (Issy), et Faiza Nasri (Racing Colombes). L'entraîneuse tremblaysienne ajoute. "Pour parfaire notre recrutement, nous avons également fait signer plusieurs joueuses de Compiègne, ainsi que des filles évoluant en région parisienne". Un mercato estival qu'elle juge "conséquent et ciblé", et qui devrait permettre à sa formation de gagner en expérience. Rafika Aichi détiendra, en finalité, une profondeur de banc intéressante, qui devrait lui permettre de faire tourner son effectif. Cependant, "il faudra faire des choix qui pourront être difficiles", précise-t-elle. 

 

Des ambitions clairement affichées

Malgré une réforme que certains ont encore du mal à digérer, le staff et les dirigeants de Tremblay ont mis de côté les aprioris, et se sont tournés vers l'avenir. Par la voix de sa coach, le sixième du dernier championnat n'a pas dit son dernier mot. "Comme la grande majorité des équipes qui compose notre groupe cette année, nous allons d'abord et avant tout nous concentrer sur le maintien. Nous sommes tombées dans un championnat relativement homogène, et cela va être compliqué". Réaliste sans pour autant être défaitiste, l'entraîneuse tremblaysienne est apparue plutôt convaincante à l'heure d'aborder la reprise du championnat. "Nous verrons, dès ce week-end, si la préparation effectuée a été suffisante, mais je suis plutôt satisfaite du travail effectué par mes joueuses". A l'issue d'un premier match au cours duquel elle espère "avoir des indications quant au potentiel de son effectif", Rafika Aichi conclut. "Nous sommes prêtes à débuter, mais il faudra maintenant faire face aux éventuelles joueuses suspendues, blessées, et autres mutées... Un véritable casse-tête". 

 

 

Propos recueillis par Benjamin Roux

 

Crédit photos : Tremblay FC.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort