Division 2
Sur nos forums
NWSL 2017
Dernier message de gromit à 17/11/2017 21h56
NWSL 2017
Dernier message de johnjhee69 à 17/11/2017 21h41
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de elofort à 17/11/2017 21h28
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2 : Qui rejoindra la D1 ?


Publié le 11 mai 2017 | Division 2
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


D2 : Qui rejoindra la D1 ?

À deux journées de la fin du championnat, tout est relancé alors que Lille et Val d'Orge étaient bien partis. Dans le groupe A, Lille ne devra pas perdre contre La Roche ce week-end sous peine de se faire griller la politesse. Dans le groupe B, la mauvaise passe du Val d'Orge a permis à ses trois concurrents de revenir dans la course à la montée.


 

 

 

Dans le groupe A, un duel au sommet

Entre Lille et La Roche, l'accession à la D1 n'a pas encore trouvé preneur dans le groupe A. D'un côté, l'ancien club de Templemars raccroché au LOSC la saison passée, et favori assumé pour la montée cette année. De l'autre, un club féminin historique qui partage son temps depuis plus de 10 ans entre la D1 et la D2, et dont l'objectif est de retrouver l'élite dès cette saison après en avoir été une nouvelle fois relégué en fin de saison dernière. 

Cette saison, Lille n'a jamais quitté la tête du classement. Vainqueur dès la première journée, le club a dominé les débats depuis le début du championnat. Avec sept points d'avance sur son plus proche poursuivant, Brest, au soir de la 10e journée, Lille aurait pu créer un écart de huit points à la trêve. Mais La Roche est passée par là, infligeant au leader sa seule défaite de la saison pour garder un écart de cinq points. Ensuite, Lille était accroché lors de la 13e journée et voyait son écart revenir à trois points, puis La Roche à son tour lâchait des points lors de la 16e journée pour se retrouver de nouveau à cinq points.

 

 

 

 

Pendant huit journées, La Roche a alterné parfaitement entre défaites et victoires, et se trouvait alors à dix points de Lille. Mais avec cette quatrième victoire, la machine s'est enclenchée, et le club vendéen a remporté ses trois derniers matches de l'année 2016 (et huit consécutifs), dont un très important face à Lille, ce qui leur a permis de se replacer dans le peloton des plus proches poursuivants à la trêve hivernale avec une avance réduite de moitié en trois journées, Lille ayant également été accroché par Le Mans. Alors que son match nul face à Reims lors de la 16e journée aurait pu mettre fin au suspens, Lille a perdu deux points lors de la 20e journée et complètement relancé le suspens.

Ce match nul à Saint-Malo intervient au plus mauvait moment pour Lille qui se retrouve à portée directe de La Roche alors que les deux équipes seront opposées ce week-end. En cas de victoire, Lille obtiendra la montée en D1, et sera en ballotage favorable en cas de match nul mais avec un match compliqué à négocier à Arras lors de la dernière journée. En cas de victoire vendéenne cependant, La Roche prendrait la tête pour la première fois cette saison lors de l'avant-dernière journée et n'aurait "qu'à" confirmer ce second succès face à Lille sur son terrain face à Brest lors de la dernière journée. Qui aura le dernier mot ? 

 

Dans le groupe B, les quatre mousquetaires bien présents

Ils étaient quatre favoris sur la ligne de départ, et ils sont toujours quatre à deux journées de la fin. Alors que Val d'Orge semblait avoir la mainmise sur la montée avec entre huit et dix points d'avance sur ses trois poursuivants à cinq journées de la fin du championnat, le club francilien vient d'encaisser ses trois premières défaites de la saison et se retrouve à la portée de Dijon, revenu à un point, Grenoble, qui compte désormais deux points de retard, et Toulouse à quatre points. Le Val d'Orge va-il parvenir à retrouver ses esprits pour remporter ses deux derniers matches de la saison ?

 

 

Pas forcément le mieux parti, Val d'Orge, plus régulier (aucune défaite) était leader à la trêve hivernale avec cinq points d'avance sur le trio de ses concurrents pour la montée. Une avance qui a augmenté au fur et à mesure... et qui se retrouve à être la plus mince des marges à deux journées de la fin après trois défaites dont deux face à Grenoble et Dijon notamment. Sur la pelouse de Metz ESAP, puis face à Toulouse, Val d'Orge a deux matches compliqués à négocier pour tenir son mince avantage.

Après un très bon début de saison, Dijon a connu une fin de phase aller compliquée et a pris du retard sur le club qui lui a pris la place de leader après l'avoir battu. Entre la 8e et la 17e journée, Dijon est passé d'un avantage de deux points à un retard de 10 points. Mais la mauvaise passe du leader, à laquelle le club de la Côte d'Or a contribué, lui a permis de revenir à un point, et si le club n'a pas son destin entre les mains, le calendrier des deux dernières journées lui est favorable...

Autre club revenu en fanfare dans la lutte pour la montée, Grenoble qui ne compte plus que deux points de retard. Avec un calendrier en début de phase retour perturbé, le club a compté beaucoup de retard et avait presque abandonné tout espoir de montée. Mais voilà, rien n'est jamais acquis et Grenoble, même avec deux clubs devant lui, a battu récemment Touluse et Val d'Orge et dispose d'une fin de calendrier lui aussi favorable et mettra tout en oeuvre pour l'emporter.

Quatrième avec quatre points de retard, Toulouse n'est pas l'équipe la mieux placée pour la montée et n'a surtout pas son destin en main. Après avoir été l'équipe à mieux tenir le leader, Toulouse sort également d'une mauvaise passe avec deux défaites face à Dijon et Grenoble avant de gagner difficilement contre Metz ESAP. Avec Vendenheim et Val d'Orge comme derniers adversaires, il va falloir finir fort et bénéficier d'un concours de circonstances favorables pour retrouver la D1.

 

 

 

Note : Les deux tableaux comptent les matches dans l'ordre chronologique et non pas celui des journées, et ne correspondent pas toujours exactement niveau timing en raison de plusieurs reports qui ont perturbé la première partie de la phase retour.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.