Division 2
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de ebro95 à 16/01/2018 03h01
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 15/01/2018 23h01
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 15/01/2018 22h12
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2 : Le point à la mi-saison


Publié le 03 janvier 2018 | Division 2
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


D2 : Le point à la mi-saison

Alors que la trêve hivernale se termine et que ce week-end sera consacré aux 32es de finale la Coupe de France, Foot d'Elles profite de l'occasion pour revenir sur le championnat de D2 à mi-parcours. Si pour le moment, Metz et Dijon sont premiers de leur groupe respectif, le chemin est encore long. Bilan.


 

 

 

Avec 28 points au compteur, c'est le FC Metz qui vire en tête du groupe A à la mi-saison. Les Messines qui ont remporté neuf de leurs onze rencontres, sont en bonne posture pour conserver leur place de leader, et retrouver la D1 la saison prochaine. Bien qu'elles n'aient pas beaucoup été inquiétées sur cette première partie de saison, les joueuses du Grand Est s'étaient quand même fait surprendre par Rouen lors de la 3e journée (1-2). Le deuxième petit « couac » du FC Metz aura été le match nul contre Reims (1-1) lors de la 9e journée. Seulement deux faux pas pour les joueuses de David Fanzel, et pourtant ces dernières sont encore loin d'être à l'abri. En effet, les Arrageoises sont quatre points derrière mais restent sur une dynamique très positive avec six victoires d'affilée. Si le club du Nord avait eu un peu de mal à démarrer dans ce championnat, il semble qu'Amélie Coquet et ses coéquipières aient désormais trouvé leur rythme de croisière. Un rythme qui devrait leur permettre d'aborder les matches retour plus sereinement.

Cela tombe bien pour les Nordistes puisque le prochain match de championnat se jouera face à... Metz ! Lourdement défait au match aller (0-5, J2), Arras aura l'occasion de prendre sa revanche et de revenir à seulement un point du leader messin en cas de victoire.

 

Reims ne lâchera pas non plus
Derrière les deux « cadors », Reims s'en sort plutôt bien. Les Rémoises peuvent garder l'espoir car elles ne s'étaient inclinées que d'un petit but face à Arras (0-1), et ont été capables d'accrocher Metz il n'y a pas si longtemps (1-1, le 12 novembre dernier). Pour tenir la distance et tenter de rattraper ses points de retard, Reims devra probablement faire un sans-faute, mais en tout cas, rien n'est encore perdu.
Avec une première moitié de saison en demi-teinte, Saint-Maur, Saint-Malo et la Roche-sur-Yon semblent déjà un peu trop loin pour espérer jouer les premiers rôles dans le groupe.
Dans le bas du classement, Le Mans et Lorient sont en bien mauvaise posture avec 5 points chacun. On peine à imaginer les deux clubs inverser la tendance et parvenir à se sortir de la zone de relégation, mais le FF Issy n'est pas loin devant eux alors tout ne semble pas définitivement joué pour le maintien en D2...

 


 

Top buteuses Gp A : Valérie Sanderson et Meryll Wenger (FC Metz, 8 buts), Mamy Ndiaye (Arras, 6 buts), Anaïs Ribeyra (Brest, 6 buts), Selen Gul Altunkulak (FC Metz, 5 buts)...

 

 

Dans le groupe B, la bataille est déjà bel et bien engagée. Si Dijon est en tête avec 28 points (9 victoires, 1 nul, 1 défaite), Nancy et Grenoble sont tous les deux à l'affût avec seulement trois points de retard sur le leader dijonnais. Lors de la phase aller, le club bourguignon a réussi à s'imposer face à ses deux poursuivants : 4-0 face à Nancy d'abord (J4), puis 1-0 contre Grenoble lors de la dernière journée avant la trêve. Par ailleurs, on peut laisser la place au doute puisque le DFCO a perdu des points contre Saint-Etienne (2-3, J6) et Yzeure (2-2, J3), actuellement 4e et 6e du classement.


Nancy et Grenoble qui ont tous les deux 25 points (8 victoires, 1 nul, 2 défaites) peuvent donc espérer beaucoup encore de cette deuxième partie de saison, mais ne devront pas laisser filer de points bêtement, comme cela avait pu être le cas pour les Nancéiennes face à l'ESAP Metz par exemple (1-1, J9). Les Lorraines et les Iséroises devront saisir leur chance quand elle se présentera car derrière elles, d'autres équipes poussent et mettent la pression pour rejoindre la bataille et jouer les trouble-fêtes. En effet, avec un match en retard Saint-Etienne devrait bientôt rejoindre la partie, et si les points ne seront pas évident à rattraper, Toulouse et Yzeure ne sont eux non plus, pas encore « perdus » et peuvent clairement semer la zizanie dans ce groupe B, où tout reste encore possible.

 

Ambilly et Nîmes dans le rouge
Bien que cela ne soit pas forcément définitif, Ambilly et Nîmes sont les deux équipes relégables actuellement, et les deux seules à n'avoir gagné qu'une fois cette saison. Non loin, le club auvergnat d'Aurillac-Arpajon n'a pas vraiment de quoi être rassuré non plus. Si rien n'est encore sûr, ce sont bien ces trois équipes qui semblent les plus en danger pour la relégation, alors parviendront-elles à trouver des solutions pour s'en sortir ? Rien n'est moins sûr.

 


 

Top buteuses Gp B : Marlyse Ngo Ndoumbouk (Nancy, 21 buts), Laura Bouillot (Dijon, 9 buts), Candice Gherbi (Saint-Etienne, 6 buts), Fatoumata Balde (Dijon, 5 buts), Marie-Pierre Castera (Toulouse, 5 buts)...

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.