Division 2
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de fanol74 à 21/07/2017 10h31
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 10h10
Euro 2017
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 09h13
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2 : Grenoble/Toulouse, la parole aux coachs


Publié le 25 mars 2017 | Division 2
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


D2 : Grenoble/Toulouse, la parole aux coachs

Ce week-end se jouera la 17e journée de D2. Parmi les affiches du groupe B, celle entre le Grenoble Foot 38 (4e) et le Toulouse Football Club (2e) attire particulièrement l'attention. Pour Foot d'Elles, les entraineurs des deux clubs évoquent leur saison, la rencontre de dimanche, et leurs objectifs d'ici la fin de saison. Entretien.


 

 

 

Quel bilan dressez-vous de votre saison jusque-là ?
Franck Plenecassagne (TFC) : « Plutôt satisfait parce qu'il y a eu pas mal de changements à l'intersaison, y compris mon arrivée au club. Nous avons eu un début de saison un peu poussif avec quelques contre-performances, mais cela s'est réglé. Depuis la Toussaint, les filles jouent bien et adhèrent. Nous avons de la réussite, nous prenons du plaisir et les résultats suivent alors hormis les quelques accrocs, nous faisons une bonne saison.

Nicolas Bach (GF38) : C'est un peu particulier car le club a subi deux changements de structures sur les deux dernières saisons (GMC2F et GF38 aujourd'hui). Pour nous le bilan ne se concentre donc pas uniquement sur l'équipe une, mais sur l'ensemble de la structuration du foot féminin dans l'agglomération de Grenoble. Sur cet aspect global, nous sommes relativement satisfaits et les bases sont bonnes pour faire émerger le foot féminin dans la région, et à moyen terme pour accueillir des matches de la Coupe du Monde 2019 (le stade des Alpes est candidat). Ensuite, si l'on s'en tient à notre équipe D2, et en sachant que nous étions sur une année de transition, je pense que nous sommes dans les clous. Nous voulions jouer le haut de tableau et nous structurer en parallèle, pour voir plus loin dès la saison prochaine. Le bilan est donc plutôt positif jusque-là.

 

Au match aller, c'est Toulouse qui s'était imposé 3 buts à 1. Quel souvenir gardez-vous de cette rencontre ?
F.P – C'est une rencontre qui ne s'était pas joué sur grand chose. Grenoble avait eu les premières situations mais sans les concrétiser, et derrière c'est nous qui avions été efficaces. Pour moi, c'est là que cela s'est joué. Après avoir pris l'avantage, nous avions réussi à garder la maîtrise, mais je pense que c'est un match qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. Nous avons simplement été plus réalistes dans les zones de finition.

N.B – Je me souviens que nous avions eu une ou deux grosses opportunités en début de match, mais nous n'avions pas su marquer. Nous avions fait une bonne entame de match mais sans que cela nous profite. Ensuite, Toulouse avait eu un temps fort, lui permettant de mener 2-0 à la mi-temps. Les Toulousaines avaient su gérer la suite du match, même si nous faisons 1-1 sur la deuxième période. C'était un match plutôt serré ou les deux équipes avaient eu les occasions pour faire basculer la rencontre. Cela avait davantage souri à Toulouse ce jour-là.

 

Pouvez-vous nous dire un petit mot sur votre adversaire de ce dimanche ?
F.P – Je sais que le groupe de Nicolas a pas mal bougé depuis le match aller car certaines joueuses sont blessées, d'autres sont revenues, certaines Lyonnaises prêtées sont arrivées... Je ne sais donc pas vraiment ce que produit l'équipe actuellement, mais sur ce que j'avais vu au match aller en terme de contenu et de profils de postes, Grenoble était probablement l'équipe la plus complète du championnat. Elles ont lâché des points et n'ont pas été très performantes sur les confrontations directes alors elles se retrouvent un peu distancées au classement, mais cela reste une équipe avec beaucoup de qualité, complète sur toutes les lignes, et avec une paire de milieu déf (Laureen Navas/Gladys Boilard) que j'avais trouvé très intéressante.

N.B – La première analyse est simple, c'est qu'avec Marie-Pierre Castera, Toulouse a la meilleure attaquante de la poule. C'est une joueuse très bonne dans l'utilisation des espaces et un danger permanent pour les défenses alors c'est forcément un point fort de l'équipe toulousaine. D'un point de vue collectif, le TFC est une équipe assez complète et homogène, avec un milieu de terrain qui mêle de l'expérience et de la jeunesse. Cela fait plusieurs saisons que le club joue le haut de tableau et tente de remonter en D1 donc c'est une équipe très compétitive.

 

Comment abordez-vous le match retour de ce week-end ?
F.P – Nous savons que c'est un match important, mais ceux qui suivront le seront également. Avec cinq points de retard sur le Val d'Orge, nous sommes dans l'obligation de faire de bonnes performances jusqu'à la fin de l'année. Pour autant, nous ne nous prenons pas la tête, nous jouons les matches les uns après les autres, et nous nous concentrons surtout sur le contenu qui me semble être la chose la plus importante. Le match face à Grenoble sera une bonne opposition et cela va jouer au ballon des deux côtés, alors nous sommes impatients d'y être et de jouer cette rencontre. Dans une optique de montée absolue ce match pourrait être décisif mais le Val d'Orge a les cartes en main et je ne les vois pas lâcher d'ici la fin de saison. En tout cas, nous jouerons le coup jusqu'au bout et nous verrons.

N.B – La défaite contre Dijon, et celle contre Metz le week-end dernier ont quelque part mis fin aux espoirs de montée en première division, donc nous sommes sur une fin de saison accès sur le plaisir et la qualité de notre jeu. L'objectif de ce week-end est de faire le meilleur match possible avec une belle promotion du foot féminin, puisque nous jouons au stade Lesdiguières.

 

Quel est l'objectif principal de cette fin de saison pour vous ?
F.P – Il nous reste six bons matches à jouer, trois à l'extérieur et trois à domicile. L'idée de cette fin de saison, c'est de donner le maximum pour ne pas avoir de regrets. Nous voulons proposer un bon football et gagner ces derniers matches avec la manière.

N.B – Simplement de bien finir la saison et de prendre un maximum de plaisir à travers le jeu. Après Toulouse, nous jouerons Val d'Orge, leader du groupe, alors ce sont deux superbes matches qui nous permettrons de nous évaluer. Nous avons eu pas mal de pépins physiques qui nous ont diminué, alors il faudra voir si nous sommes capables de faire mieux malgré ça. Rester dans les quatre premiers est important alors nous nous accrocherons à cela également.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

google