Division 2
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Arras, en route vers la D1 ?


Publié le 14 janvier 2016 | Division 2
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Arras, en route vers la D1 ?

Relégué en Division 2 la saison passée, le FCF Arras a connu une intersaison mouvementée. Entre départ d'entraîneur et polémique, il a fallu reconstruire avec un effectif peu nombreux pour retrouver des objectifs de maintien. Une cible rapidement atteinte qui permet au leader du groupe A d'ambitionner bien mieux pour la fin de saison.


 

 

L'été dernier, on avait laissé Arras en pleine tempête. Le club venait d'être relégué en D2 et des problèmes internes se concluaient par le limogeage de l'entraîneur Claude Rioust. Mais ses successeurs, Daniel Krawczyk et René Devienne, ont permis aux Nordistes de redevenir une machine à gagner. À tel point que le bilan de la phase aller est quasiment parfait.


Jouer plus pour gagner plus

41 points pris sur 44 possibles. Le parcours d'Arras lors de cette première partie de saison du groupe A de Division 2 ressemble à s'y méprendre à celui d'un candidat très sérieux à la montée. Pourtant, bien que de qualité, l'effectif est loin d'être pléthorique : 22 joueuses ont participé à une rencontre de championnat cette saison dont dix éléments des U19. Concrètement, le staff n'a pas trop de marge et ne peut donc pas se permettre de réelle rotation en fonction des rencontres. En conséquence, certaines joueuses explosent les compteurs en termes de temps de présence sur le terrain le week-end. Loreen Herbet, Charlotte Levacher, Julie Caillierez, Christy Gavory, Mamy Ndiaye ont disputé toutes les rencontres de la phase aller (soit prés de 1000 mn de jeu). Les deux premières citées ont même joué l'intégralité des rencontres.

 

Un stade Degouve imprenable

Autre signe fort : deuxième meilleure défense du championnat (derrière Vendenheim), Arras prend peu de buts (six au total). Surtout, les Arrageoises n'ont encaissé aucun but à domicile depuis le début de saison. Soit un total de 450 minutes d'invincibilité. Il faut souvent être maître chez soi pour pouvoir prétendre à l'étage supérieur, ou du moins à quelque chose en fin de saison. Solides défensivement, les Arrageoises mettent en revanche un peu de temps à trouver la faille. 86% de leurs buts ont été inscrits en deuxième période. Mieux, Arras trouve la faille une fois sur trois dans le dernier quart d'heure de jeu. Preuve d'abnégation et de force mentale.

Avec huit points d'avance sur le troisième Val d'Orge (ndlr : que le club accueille ce week-end pour la reprise du championnat), qui est la seule équipe à avoir fait tomber les Nordistes cette saison, la rencontre face au FC Metz (2e avec trois points de retard sur Arras) programmée le 10 avril aura probablement des allures de finale pour la montée. A l'aller, les Nordistes se sont imposées 2-0 à domicile. Arras est donc toujours en vie et bien prétendant à un retour dans l'élite. Mais pour cela il faudra probablement recruter en vue de la deuxième partie de saison. Le staff souhaiterait deux renforts. Cela ne sera pas de trop.

 

 

 

Crédit photo : Arras Foot féminin / Jean-Luc Martinet

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.