CM U20
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h29
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h26
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 23h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe B : Une bataille à trois pour les quarts ?


Publié le 12 novembre 2016 | CM U20
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Groupe B : Une bataille à trois pour les quarts ?

La huitième édition de la Coupe du monde des moins de 20 ans débute ce dimanche en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Avant le début de la compétition, Foot d'Elles vous présente les groupes, les équipes et les favoris pour les quarts de finale. On termine avec le groupe B comprenant le Canada, l'Espagne, le Japon et le Nigeria.


 

 

 

La Coupe du monde des moins de 20 ans débute dans moins de 24 heures. Avant le début de la compétition, Foot d'Elles vous présente les groupes et leurs favoris pour atteindre les quarts. Après les groupes A, C et D, on termine par le groupe peut-être le plus indécis, le groupe B, avec l'Espagne, le Japon et le Nigeria qui devraient se disputer les deux places pour les quarts, le Canada semblant un ton en-dessous.

 

Les équipes

Canada : L'équipe est jeune (deux 96, huit mondialistes U17 en Jordanie le mois dernier) et vient plus pour apprendre que pour réussir un résultat. Ce que Gilles Eyquem a confirmé après la victoire de la France en amical cette semaine. Il ne faudra pourtant pas la sous-estimer, car l'équipe canadienne compte plusieurs internationales A, notamment en attaque (Rose, Carle, Levasseur...), et une défense solide avec Bianca Saint-Georges ou Sura Yekka, également internationale A. La présence de Jessie Fleming aurait permis à l'équipe d'avoir une autre dimension.

 

Espagne : De façon assez surprenante, il ne s'agit là que de la deuxième participation de l'Espagne à la compétition après 2004. L'équipe est très forte sur le papier et s'appuie en très large majorité sur des joueuses ayant joué des finales européennes, notamment U19 (l'Espagne a atteint la finale à quatre reprises sur les cinq dernières éditions), et ayant également atteint la finale du Mondial U17 en 2014. Un des meilleurs milieux de terrain de la compétition probablement, une équipe très solide à tous les niveaux, et une belle profondeur de banc.

 

Japon : C'est avec le noyau dur des championnes du monde U17 en 2014 que le Japon se présente en Papouasie-Nouvelle-Guinée, pour disputer une compétition où elle ne brille pas particulièrement (une troisième place). Brillante en U17, il va donc être intéressant comment elle répond dans la catégorie supérieure. Elle a remporté le tournoi de qualification, ce qui n'est pas anodin, et le duo Yui Hasegawa/Hina Sugita donnera le ton. Les retrouvailles avec l'Espagne sont attendues, les Européennes auront certainement envie d'une revanche par rapport à 2014.

 

Nigeria : Le Nigeria a atteint le dernier carré lors des trois dernières éditions, et la finale en 2010 et 2014, s'imposant comme une des meilleures équipes de la catégorie. Emmenée par Asisat Oshoala il y a deux ans, les espoirs reposeront principalement sur la talentueuse Chinwendu Ihezuo cette année, ainsi que Rasheedat Ajibade, capitaine des U17 en Jordanie, ou Yetunde Adeboyejo. Pour arriver à une quatrième participation consécutive en demi-finale, la tâche sera compliquée, et il faudra en premier lieu se sortir d'un groupe difficile.

 

Le nombre de participations : 

 

Les favoris pour les quarts de finale : 

Entre les deux finalistes de la Coupe du monde U17 en 2014 sans grande référence dans la compétition, l'Espagne et le Japon, et le Nigeria, qui a atteint les demi-finales lors des trois dernières éditions, le combat s'annonce intéressant. Si les deux premiers cités proposent des qualités similaires, le Nigeria comptera sur sa puissance physique pour perturber leurs adversaires. Difficile de prévoir l'issue de ce groupe même si Espagne et Japon pourraient s'en sortir en tablant sur leur maitrise collective. Malgré une équipe pas inintéressante, le Canada semble trop tendre pour prétendre sortir de ce groupe relevé.

 

Le programme du groupe : 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.