CM U20
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 19/09/2017 17h08
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de guitou à 19/09/2017 17h00
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de doubi35 à 19/09/2017 16h44
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Direction la finale !


Publié le 29 novembre 2016 | CM U20
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Direction la finale !

La deuxième demi-finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans opposait le Japon, tombeur du Brésil en quart, et la France, tombeuse de l'Allemagne. Après un combat de 120 minutes, les Bleuettes ont obtenu la qualification pour la finale grâce à des buts de Clara Matéo et Juliane Gathrat.


 

 

Après avoir éliminé l'Allemagne en quart de finale, les Françaises montaient encore en compétition avec le Japon, qui avait éliminé le Brésil au tour précédent. Les deux équipes se sont livrées un gros combat pendant 120 minutes, un combat dont l'équipe de France est sortie vainqueur après les prolongations. Une victoire et une qualification historiques pour les Bleuettes qui auront l'occasion d'apporter un deuxième titre mondial au football féminin français après celui de 2012 chez les U17 (contre... la Corée du Nord). 

 

Domination japonaise mais pas de but

Pas de période d'observation dans ce duel attendu, les deux équipes se projetant vers l'avant dès le début de la rencontre. Maëlle Garbino était la première à frapper, suite à une belle course de Sakina Karchaoui et roulette pour s'infiltrer dans la surface (3').  Les deux équipes se montraient tour à tour dangereuses (frappe de Yuki Momiki contrée par Hawa Cissoko 6', frappe de Marie-Charlotte Léger trop enlevée 9'), et le Japon, via Sumida suite à un corner en deux temps, voyait son tir lobé enroulé retomber sur la transversale (12'). Le Japon dominait mais la défense française se montrait présente. La France répondait avec une nouvelle course de Karchaoui qui profitait de plusieurs contres favorables pour d'infiltrer dans la surface et décaler Delphine Cascarino -qui aura été discrète, bien prise par Hikaru Kitagawa-, mais c'était trop profond.

Derrière, sur une belle action de Miyagawa, il fallait une intervention décisive de Marion Romanelli devant Miura pour dégager (26'). Le ballon revenait sur Miyagawa, au duel avec Léger qui lui marchait sur la main, et la Japonaise devait sortir, remplacée par Moriya (29'). Le coup-franc voyait le Japon obtenir un corner, sur lequel une charge d'Ichise sur Karchaoui mettait KO la latérale française qui fera son retour sur le terrain avant d'être remplacée par Théa Gréboval dans le temps additionnel (45+7'). La fin de la première période était en faveur des Japonaises qui mettaient la pression sur la défense tricolore, avec Momiki et Mami Ueno notamment, ou une frappe non cadrée de peu de Yui Hasegawa sur corner (42'). Entre-temps, Marion Romanelli, servie par D. Cascarino, adressait un très beau centre dans la surface mais Clara Matéo ne pouvait reprendre (38'). La première période se terminait sur un score nul et vierge, un Japon ayant la maitrise du ballon et se montrant dangereux, et une France à l'affût de bonnes opportunités.

 

Moins d'intensité

La deuxième période baissait en intensité, l'équipe de France réussissant à tenir tête à l'attaque japonaise et les deux équipes avaient du mal à développer leur jeu. Peu avant l'heure de jeu, une intervention de Cissoko dans la moitié de terrain japonaise aboutissait à la sortie sur blessure de Mami Ueno, la meilleure buteuse japonaise. Les deux équipes auront leurs temps-forts, mais aucune n'arrivait à faire la différence. Direction les prolongations.

 

Deux buts coup sur coup 

Les Françaises entamaient bien les prolongations et se montraient offensives, la défense se montrant présente sur les situations japonaises. Et coup sur coup, les Bleuettes allaient faire la différence. En premier lieu grâce à Clara Matéo, de la tête, sur un superbe centre de Marion Romanelli (99'), puis Juliane Gathrat, suite à un bon travail de Louise Fleury (entrée en jeu pour les prolongations) qui aboutissait à Clara Matéo parvenant à glisser le ballon à la milieu de terrain messine, seule et lancée qui frappait en puissance (101'). Après une bonne intervention de Romanelli sur Miura dans la surface, la mi-temps était sifflée. Il fallait à peine trois minutes au Japon pour réduire le score en seconde période, sur un penalty de Momiki suite à une faute de Gathrat dans la surface. Chavas, malheureuse, était bien sur le ballon, mais c'est elle qui le faisait passer derrière la ligne (109'). Les dix dernières minutes étaient étouffantes, le Japon poussant pour revenir au score en se procurant notamment plusieurs corners, mais la France, solide et solidaire, tenait bon. Pour la première fois de son histoire, la France sera en finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, où elle affrontera la Corée du Nord. 

 

Feuille de match

 

Les buts de la rencontre

99' Clara Matéo (0-1)

101' Juliane Gathrat (0-2)

109' Yuki Momiki (1-2)

 

Les compos

Japon : 1- Hirao, 3- Kitagawa (11- Kawano 113'), 4- Ichise, 5- Norimatsu (c), 6- Sumida, 7- Sugita, 8- Hasegawa, 10- Momiki, 14- Miura, 15- Miyagawa (16- Moriya 29'), 18- Ueno (9- Nishida 59') (17- Matsubara 102')

France : 1- Chavas, 2- Romanelli, 3- Karchaoui (13- Gréboval 45+2'), 4- Cissoko, 7- D. Cascarino (c), 8- Geyoro, 9- Léger (11- Fleury 91'), 10- Mateo, 14- E. Cascarino, 15- Garbino (18- Gauvin 103'), 17- Gathrat (6- Condon 113') 

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
29 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.