Autres sélections
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 24/10/2017 07h27
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 24/10/2017 01h43
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 24/10/2017 01h28
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Tour Elite U17 : Les Bleuettes se reprennent


Publié le 21 mars 2016 | Autres sélections
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Tour Elite U17 : Les Bleuettes se reprennent

Après leur match nul contre la République Tchèque en ouverture, l'équipe de France des moins de 17 ans a rectifié le tir en battant la Hongrie 2-0 grâce à Lina Boussaha et Marine Cochelin, prenant la tête du groupe suite à la victoire tchèque sur l'Irlande. Il faudra confirmer lors du troisième match, contre l'Irlande


 

 

 

Deux jours après un décevant -dans le résultat et la manière- match nul avec la République Tchèque à Flers, les Bleuettes se sont reprises avec une victoire face à la Hongrie, avec un deuxième but de Marine Cochelin dans le temps additionnel qui pourrait avoir son importance pour la différence de but. Surtout, et si tout n'a pas été parfait, les Bleuettes ont montré un autre visage qu'il y a deux jours, plus conquérant.

Pour ce deuxième match de ce mini-tournoi, Sandrine Soubeyrand avait logiquement fait tourner, insérant Maëvane Drozo au poste de latérale droite, faisant monter Tess Laplacette sur l'aile, et en modifiant l'animation offensive avec les titularisations de Morgane Ikene et Clémentine Canon.

 

De l'envie et un but

Le début de rencontre fut très disputé entre les deux équipes qui se sont rendues coup pour coup, avec huit fautes sifflées lors du premier quart d'heure (13 sur la première période). Chaque ballon fut âprement disputé, les Françaises étant plus volontaires et agressives qu'il y a deux jours. La première occasion française intervenait à la 13e minute de jeu, mais la reprise d'Enguehard était bien détournée par Luca Barti, une des joueuses du match. La minute suivante, Lina Boussaha slalomait dans la surface et obtenait un corner qui voyait Ikene rater le cadre. Les Françaises se faisaient une frayeur sur une mauvaise passe de Léna Goetsch à l'attenton de Charlotte Rebours que Stella Kiss, une des meilleures joueuses sur le terrain ce soir, interceptait. Heureusement pour Blandine Joly, son tir passait loin du cadre (18').

Les Bleuettes reprenaient leur domination, et la Parisienne Boussaha obtenait un nouveau penalty, après celui de Flers, suite à une faute de Barti qui prenait un carton (19'). Cette fois-ci, Boussaha se chargeait elle-même de le tirer et ouvrait le score (20'). Boussaha se mettait de nouveau en évidence quelques minutes plus tard sur une remise d'Ikene, mais Barti se montrait solide et détournait en corner (27'). Si les Bleuettes ne se montraient pas vraiment incisives devant, elles étaient très solides derrière avec notamment une Romane Enguehard au four et au moulin en première période. Comme contre la République Tchèque, les Bleuettes rentraient au vestiaire avec un avantage d'un but au tableau d'affichage.

 

Des occasions... et puis un but

Les premières minutes de la seconde période étaient hongroises, mais sans véritable danger pour la défense française. Auteure de l'ouverture du score et souvent dans les bons coups, Boussaha ratait une grosse occasion à la 44e minute de jeu, ne cadrant pas sa frappe enroulée alors qu'elle avait été parfaitement lancée et s'était mise en bonne position. Les Bleuettes remettaient ça quelques minutes plus tard, Tess Laplacette s'arrachait pour éviter la sortie de but, centrant dans la surface. Personne ne reprenait le ballon si ce n'était Ikene, lancée, et qui frappait puissamment. Elle ne parvenait pas à tromper la vigilance de Barti (47').

Les Bleuettes poussaient sans arriver à faire la différence, et voyaient leurs bonnes situations aboutir à des tirs contrés (Khelifi 64', Canon 65', Cochelin 70'). Par deux fois, Léa Khelifi, qui avait remplacé Lina Boussaha peu avant l'heure de jeu, manquait d'alourdir le score. A la 77e, elle était en parfaite position en pivot mais manquait le cadre, à la 81e elle voyait sa frappe être repoussée par Barti. Entre deux, une chevauchée en solitaire pour Stella Kiss qui n'aura abouti qu'à un tir sans danger pour Blandine Joly (72').

Finalement, c'est Marine Cochelin, entrée à la place d'Ikene (69'), qui allait ajouter le deuxième but qui se refusait aux Bleuettes à la fin des arrêts de jeu ; sur une passe de Léa Khelifi elle inscrivait un deuxième but subtil et important pour la différence de but. Coaching gagnant pour Sandrine Soubeyrand avec les deux remplaçantes impliquées sur ce deuxième but.

 

Face à la Hongrie, les Bleuettes ont montré plus d'envie, plus d'agressivité, et se sont créé plusieurs occasions intéressantes, même si la finition n'a pas forcément été au rendez-vous. Dans le même temps, la République Tchèque a battu l'Irlande sur le fil (1-0, 80'), ce qui permet à la France d'être en tête du groupe ce lundi. Rien n'est joué, tout reste possible, et il faudra battre l'Irlande lors du troisième match pour aller à l'Euro.

 

 

 

La compo française : Joly, Drozo, Rebours, Goetsch (c), Enguehard, Boussaha (Khelifi 57'), Gillet, Canon, Laplacette, Rueda, Ikene (Cochelin 69')

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.