Autres sélections
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Euro U17 : La France ne pouvait pas rêver mieux !


Publié le 23 juin 2015 | Autres sélections
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Euro U17 : La France ne pouvait pas rêver mieux !

En gagnant 1-0 face à l'Irlande, les Bleuettes de Sandrine Soubeyrand ont parfaitement débuté leur Euro. Ce résultat, conjugué au match nul entre la Suisse et la Novège, permet à la France d'occuper la première place de son groupe. Retour sur la première journée de cet Euro islandais.


 

 

 

 

 

 

Groupe A

La sélection allemande fait peur : Les joueuses d’Anouschka Bernhard prennent la tête de leur groupe après leur large victoire sur l’Islande (5-0). Avec deux points d’avance sur l’Angleterre et l’Espagne, qui ont fait match nul plus tôt dans l’après-midi (1-1), on peut aisément dire qu’elles ont d’ores et déjà un pied en demi-finale.

 

Allemagne-Islande (5-0) : Match facile pour l’Allemagne, qui a largement dominé le pays organisateur. Les Allemandes étaient seules sur le terrain, ou presque. Elles ont rapidement ouvert le score, grâce à la défenseure Krug, qui marquait sur corner (5e). Après avoir largement dominé le premier acte, la coéquipières de Stefanie Sanders, auteure du deuxième but à la 35e, vont dérouler. Cette dernière s’offre un doublé en marquant dès la reprise (43e, 3-0). Dallmann à la 70e, et Orschmann trois minutes plus tard, vont conclure le festival allemand.

 

Angleterre-Espagne (1-1) : C’était l’affiche la plus relevée de cette journée, puisque deux des meilleures équipes jeunes en Europe s'affrontaient. Au final on a assisté à un match disputé, mais dont le résultat final n’arrange aucune des deux équipes. L’Espagne peut repartir très déçue. Pourtant dominatrices, les filles de Pedro Lopez ont vu l’Angleterre ouvrir le score, à la 48e minute par l’intermédiaire de Cross. Elles sont rapidement revenues dans la partie, grâce à un but de Garcia à la 55e minute, mais ont joué de malchance et de maladresse à l’approche du but adverse.

 

 

Groupe B

La France est idéalement entrée dans la compétition en battant des Irlandaises bien moins coriaces que prévues. Une victoire qui la place en tête de leur groupe, alors que la Suisse et la Norvège, n’ont pas réussi à se départager.

 

Suisse-Norvège (2-2) : Ce fut une rencontre pleine de rebondissement, à laquelle on a pu assister à Kópavogsvöllur. Une rencontre très serrée mais que les Suissesses ont légèrement dominée en termes d’occasions. La Norvège ouvre le score à la 10e grâce à son attaquante Ingrid Kvernvolden, mais la Suisse pousse et revient au score à la 36e minute par l’intermédiaire de Géraldine Reuteler (1-1). Au retour des vestiaires, elle va même prendre les devants, Jenzer inscrivant le but du 2-1 à la 48e minute. Mais trois minutes plus tard la Norvégienne Andréa Wilmann va remettre les deux équipes à égalité, dans un match qui ne se décantera plus. Ce nul fait le bonheur des Bleuettes, qui prennent la tête avec deux points d’avance sur les deux protagonistes de ce match.

 

France-Irlande du Nord (1-0) : Face à une équipe d’Irlande annoncée comme l’un de ses concurrents les plus sérieux dans le groupe B, la France se devait de commencer cet Euro par une victoire. Mission accomplie donc grâce à un but de la Montpelliéraine Emelyne Laurent, à la 65ème minute. Les filles de Sandrine Soubeyrand ont largement dominé le match, s’offrant une ribambelle d’occasion. Les statistiques sont accablantes : 21 tirs à 3 pour les Françaises. Attention tout de même à être bien plus précis devant le but lors des prochains matches, au risque de se faire surprendre.

 

Les compositions :

France : 1- Lebastard, 3- Olivier, 4- Galera, 5- Piga (C), 14- Laplacette, 6- Ould Braham (remp. : Bodain), 10- Boutaleb (remp. : Fercocq), 11- Laurent, 15- Gavory, 9- Katoto, 17- Laurier (remp. : Ringenbach).

Irlande : 1- Mc Quillan, 3- Higgins (remp. : Mc Kevitt), 4-Finn (C), 5- Moloney, 2- Donnolly ; 11- Nolan(remp. : Prior), 6-Daly, 8- MCLaughlin, 15- Meaney, 10- Noonan, 9- Ryan Doyle (remp. : Payne).

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.