Autres sélections
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

EDF U17 : La France s'incline face à la Grèce pour terminer


Publié le 29 mars 2017 | Autres sélections
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


EDF U17 : La France s'incline face à la Grèce pour terminer

Après avoir largement battu la Russie et la Belgique lors de ses deux premiers matches pour obtenir sa qualification pour l'Euro qui se déroulera du 2 au 14 mai en République Tchèque, l'équipe de France des moins de 17 ans s'est inclinée face à la Grèce lors de son dernier match du Tour Elite.


 

 

 

 

 

Cet après-midi à Aix en Provence, le beau temps était au rendez-vous, mais pas l'équipe de France, battue par la Grèce après avoir remporté ses deux premiers matches et obtenu sa qualification pour l'Euro.

 

Georgantzi, la contre-attaque gagnante

Comme attendu, Sandrine Soubeyrand avait largement fait tourner pour cette troisième rencontre, seules Laurène Martin, capitaine du jour, Eva Kouache et Sandy Baltimore fêtant une troisième titularisaiton dans ce Tour Elite. Les Bleuettes prenaient le match par le bon bout et se créaient une première situation dès la deuxième minute de jeu, mais la défense dense des Grecques repoussait les efforts tricolores. Amélie Delabre, qui a remplacé Melvine Malard au dernier moment et était entrée en jeu lors des deux premiers matches, marquant contre la Belgique, se montrait dangereuse de la tête sur un corner de Martin, mais ne cadrait pas (4'). Deux minutes plus tard, à l'entrée de la surface dans l'axe, le ballon revenait sur Sandy Baltimore qui tentait une reprise smashée, mais directement sur la gardienne. C'est finalement Mickaëlla Cardia qui se procurait la meilleure occasion du début de match, mais alors qu'elle était parvenue à faire glisser le ballon vers le but malgré la présence de Nasi, Katirtsidou, dégageait de justesse en corner (12').

La France s'est ensuite un peu éteinte, ne parvenant que rarement à se montrer dangereuse, maladroite et manquant de justesse technique dans les trente derniers mètres. La délivrance aurait pu survenir à la 28e minute, mais Eva Kouache se retrouvait seule dans la surface, et l'action se terminait sur un carton pour Sarah Bourgain, pour un tacle en retard. Deux minutes plus tard, sur un centre de Cardia dévié par Delabre, Bourgain était devancé par Nasi. Et la minute suivante, suite à une perte de balle dans la moitié de terrain grecque, Georgantzi héritait du ballon en contre-attaque et battait Lucie Esnault d'une frappe lobée (31'). Le premier but inscrit par les Grecques dans le Tour Elite, et le premier encaissé pour les Bleuettes, en échec devant la défense regroupée de leurs adversaires. A la pause, la France était menée, sans s'être montrée extrêmement dangereuse.

 

Malgré les entrées, pas de changement

Avec plusieurs changements de positions dès le début de la seconde période (Pimentel passant latérale droite, Philippe latérale gauche, Kouache au milieu), Soubeyrand effectuait deux changements rapides avec les entrées de Danielle Roux et Selma Bacha à la 48e minute. Les Bleuettes se montraient ensuite quelque peu dangereuses sur corner, mais Philippe ne cadrait pas sa tête (54'), ou sur tir lointain, mais Martin ne cadrait pas malgré l'absence de défense (63'). Suite à une course de Pimentel, Roux était trop juste au premier poteau, mais Cardia arrivait en pleine course et son tir était stoppé en deux temps par Nasi (66'). La Marseillaise lançait ensuite Roux, mais Nasi prenait le dessus (67'). 

Sur un dégagement manqué de Philippe qui déviait le ballon vers ses buts, Esnault devait intervenir devant Drakonaki à l'affût (71'). Le match prenait fin suite à un tir de Martin non cadré sur un centre de Philippe (80+3'). Une victoire historique pour une équipe de Grèce plutôt coriace et qui voulait la victoire, et qui après avoir accroché la Suède au Tour Qualificatif pourra se targuer d'avoir battu la France, une belle performance -malgré l'absence d'enjeu- fêté comme si la Grèce avait obtenu sa qualification pour l'Euro. Pas grand chose à retenir côté français, les joueuses n'étant visiblement pas dans leur match, trop maladroites et manquant de justesse technique pour prendre le dessus sur la défense grecque. 

 

La feuile de match

 

Le but de la rencontre

31' Ifigeneia Georgantzi (1-0)

 

Les compos

France : 16- Esnault, 13- Pimentel, 15- Ribeiro de Carvalho, 12- Martinez, 2- Kouache (Sureau 63'), 7- Philippe, 17- Martin (c), 18- Cardia, 14- Baltimore (Roux 48'), 11- Bourgain (Bacha 48'), 9- Delabre 

Grèce : Nasi, Karamitrou, Christodoulou (Somadi 72'), Katirtsidou, Peterna, Palama, Pouliou, Georgantzi (Briasouli 80+1'), Drakonaki (Tsiaklidou 77'), Strantzali, Kaldi

 

La compo en première période

 

 

 

 

La compo après les entrées de Roux et Bacha (48')

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.