Autres compétitions
Sur nos forums
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de gromit à 23/08/2017 16h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 23/08/2017 16h29
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 23/08/2017 16h13
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Challenge U19 : Paris et Montpellier champions


Publié le 04 juin 2017 | Autres compétitions
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Challenge U19 : Paris et Montpellier champions

Les finales Excellence et Elite se disputaient ce dimanche à Trélissac en Dordogne, et ont vu le PSG et Montpellier remporter le titre dans leur catégorie respective suite à une séance de tirs au but après deux matches terminés sur le score de 2-2. Le PSG conserve donc son titre remporté l'année dernière face à Lyon.


 

 

Paris conserve son titre

En mode diesel (ce n'est pas la première fois), le Paris Saint-Germain a tout de même fini par conserver son titre, en revenant au score alors que Lyon avait fait le break rapidement, et grâce à un arrêt salvateur de Romane Salvador sur la balle de match lyonnaise lors de la séance de tirs au but. Après un début de match compliqué, le PSG aura su revenir à égalité et aura même dominé nettement une bonne partie de la seconde période.

 

Les premières minutes de la rencontre étaient marquées par des coups de pied arrêtés des deux côtés, les deux équipes allant rapidement vers les buts adverses. Sur le premier corner lyonnais de la partie, il fallait une Sandy Baltimore vigilante pour éviter une ouverture du score très précoce (2'), alors que Melvine Malard manquait le cadre de la tête sur un nouveau corner (7'). Juste après le quart d'heure de jeu, Lina Boussaha était stoppée dans la surface lyonnaise, légalement pour Annaëlle Loidon. La minute suivante, sur une action initiée et conclue par Malard au second poteau, l'Olympique lyonnais ouvrait le score (17'). Et l'OL ajoutait un deuxième but avant la demi-heure de jeu grâce à une autre représentante de sa très prometteuse génération 2000, Selma Bacha, qui faisait parler son pied gauche pour mettre un bon coup franc en lucarne (24'). Un break rapide qui plaçait l'OL dans de bonnes dispositions, mais le PSG n'abdiquait pas et parvenait à réduire le score avant la pause grâce à Lina Boussaha, suite à un mauvais dégagement lyonnais, réalisait un une-deux -pas forcément volontaire- avec Camélia Toumi pour s'incruster dans la surface au milieu de trois défenseures lyonnaises, et ajuster Audrey Dupupet, peut-être la joueuse de la rencontre. La première période se terminait sur un tir contré de Boussaha.

 

En seconde période, malgré un nouveau coup-franc de Bacha dont Salvador pouvait cette fois se saisir, le PSG poussait pour égaliser, tentait une première fois avec Santana Sahraoui sur un centre-tir (48'), et réussissait avec le duo Sandy Baltimore/Lina Boussaha, très en vue. La première, très active dans son couloir gauche, parvenait à se défaire d'Eva Kouache pour centrer, et la numéro 10 parisienne égalisait en deux temps (50'). Un coup franc profond de Kenza Allaoui était bien tiré mais Dupupet était vigilante (58'), et Stéphanie Bayo préférait être avertie que laisser Marine Cochelin pénétrer dans la surface (61'). Sur le coup franc qui suivait, il fallait une belle intervention de Salvador devant Malard, prête à inscire un deuxième but.

Le PSG poussait ensuite pour faire la différence, pendant que l'OL, sur le reculoir, accumulait longs ballons et hors-jeu. Sur un coup franc de Sana Daoudi, la gardienne lyonnaise se montrait une nouvelle fois décisive et parvenait à sortir la balle en corner en deux temps (73'), alors que Sahraoui, qui parvenait à se débarrasser de deux défenseures pour tirer, manquait largement le cadre (76'). Servie par une talonnade de Vanessa De Matos, Boussaha offrait un bon ballon à Thelma Eninger qui voyait sa frappe passer de peu au-dessus des buts rhodaniens (79'). Le tenant du titre ne passait pas loin de prendre l'avantage à deux reprises dans les dernières minutes, mais Eninger, sur un centre de Baltimore, voyait sa tête trouver le poteau (85'), alors que la défense lyonnaise tenait bon pour la dernière action du match, repoussant les deux premières tentatives parisiennes de la double buteuse et de Zemzem, avant de voir avec soulagement Boussaha manquer le cadre avec un tir en pivot.

 

PSG et OL se disputaient une troisième séance de tirs au but lors d'une finale en moins de trois semaines. Le club rhodanien n'est pas passé loin de réussir le 3/3, mais Salvador s'est montrée décisive à plusieurs reprises (tout comme Dupupet), en arrêtant notamment la balle de match de Cochelin et en marquant le dernier tir parisien dans la foulée, celui du titre car Lorena Azzaro frappait au-dessus. Le PSG conserve donc son titre en prenant le dessus sur Lyon pour la deuxième année consécutive, sous les yeux de Gilles Eyquem ou encore Patrice Lair.

 

 

La feuille de match

 

Le score final : 2-2 (3-2 tab)

 

Les buts de la rencontre : 

17' Melvine Malard (0-1)

24' Selma Bacha (0-2)

35' Lina Boussaha (1-2)

50' Lina Boussaha (2-2)

 

Les compos : 

PSG : Salvador, Sarhaoui, Kergal, Bayo, Baltimore, Rinaldi, Daoudi, Allaoui, Boussaha, Zemzem (Eninger 53'), Toumi (De Matos 53'). Entrée de Karaoun, retours de Allaoui et Zemzem 90+1'

OL : Dupupet, Burtin (? 53'), Muller, Venvitelli, Bacha (Stephen 38', Bacha 44'), Kouache, Bourma (Cochelin 82'), Moussa, Roux (Stephen 69') (Bourma 90+1'), Malard, Cochelin (Azzaro 63')

  

Montpellier champion Excellence

Dans ce match entre les deux finalistes du championnat Excellence, comprenant les équipes n'ayant pas réussi à se qualifier pour le championnat Élite suite à la première phase, c'est Montpellier qui est parvenu à s'imposer après la séance de tirs au but, sans avoir réussi à tuer le match alors que le club héraultais a mené par deux fois, trop imprécis dans la zone de vérité pour se détacher face à une équipe de Vendenheim qui y a cru jusqu'au bout. 

 

Ce sont d'ailleurs les Alsaciennes qui sont mieux entrées dans la partie, avec notamment une tête de Marion Rey non cadrée dès la deuxième minute de jeu. Montpellier allait peu à peu prendre la direction des opérations, et se procurait des situations intéressantes, sans parvenir à faire la différence (10', 11', 36', 40', 43'), quand ce n'était pas un pied alsacien qui chipait le ballon alors qu'Eva Gosselin avait armé sa reprise (18'). Malgré tout, Montpellier était parvenu à faire la différence avant la pause grâce à sa défenseure centrale Lisa Martinez, qui reprenait de la tête un corner de Solène Champagnac (28'). Un avantage logique à la pause, mais trop court pour respirer pour l'équipe favorite.

 

Après la pause, Vendenheim revenait sur le terrain avec la ferme intention d'égaliser. Alors que Serge Costa continuait à opérer de nombreux changements, ses joueuses mettaient la pressions aux Héraultaises. Une reprise de Rey qui passait de peu au-dessus (55'), une frappe de l'extérieur du pied de Lena Issenhuth qui manquait le cadre (57'), une triple occasion qui voyait notamment Audrey Machado suppléer parfaitement sa gardienne sur sa ligne de but... et finalement l'égalisation méritée, par Madeline Roth, la minute suivante, lancée en profondeur et qui allait battre Joly malgré la défense. À peine le temps de se réjouir de l'égalisation que le duo Bodain/Mondésir faisait parler de lui. La capitaine servait la buteuse haïtienne qui crochetait la défense et marquait en puissance en lucarne (61').

 

Champagnac (65'), Mondésir (75'), Celestra (80') ne parvenaient pas à faire le break, et c'est finalement Vendenheim qui revenait dans le match, une nouvelle fois grâce à Roth (87'). Sur une touche déviée, c'est Martinez, au duel, qui remettait pour la buteuse alsacienne qui trompait Joly d'un extérieur du pied. Et permettait au FCV d'obtenir la séance des tirs au but, les six minutes de temps additionnel ne permettant à aucune des équipes de faire la différence même si les Alsaciennes auront poussé. Lors de la séance de tirs au but, Bodain et Perrotte rataient consécutivement leur tir, et les deux équipes étaient à égalité 2-2 après trois tirs. Mais Issenhuth manquait le sien, et malgré le but de Fischer, Champagnac donnait la victoire à Montpellier.

 

La feuille de match

 

Score final : 2-2 (4-3 tab)

 

Les buts de la rencontre : 

28' Lisa Martinez (1-0)

59' Madeline Roth (1-1)

61' Nérilia Mondésir (2-1)

87' Madeline Roth (2-2)

 

Les compos : 

Montpellier : Joly, Anglais, Jollvenel, Martinez, Machado, Bodain, Champagnac (Combes 79'), Gottfried (Saviana 82') (Champagnac 88'), Gosselin (Celestra 67'), Diop (Saviana 46') (Diop 72'), Mondésir

Vendenheim : Munoz, Kamil, Fischer, Rochet, Hechinger, Hickel, Maetz, Perrotte, Hugueinin, Roth, Rey

Liste (à compléter) des changements : 

15' Fischer par Erhard

25' Rey par Issenhuth

38' Erhard par Fischer, Roth par Rey

45+1' Maetz par Erhard

46' Erhard par Maetz

57' Issenhuth par Roth

60' Roth par Maetz

62' Hugueinin par Weber

68' Kamil par Erhard

72' Maetz par Kamil

76' Fischer par Issenhuth, Erhard par Maetz

80' Kamil par Fischer

80' Rey par Erhard

? Erhard par Hoffmann ?

88' Issenthuth par Erhard

90' Hoffmann par Issenhuth 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
13 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort