Autres compétitions
Sur nos forums
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de pivote à 22/10/2017 13h43
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h26
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h20
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CMU17 : Deuxième titre pour la Corée du Nord


Publié le 21 octobre 2016 | Autres compétitions
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


CMU17 : Deuxième titre pour la Corée du Nord

Dans le match pour la troisième place, l'Espagne a surclassé le Venezuela, battu (0-4) avec un triplé de Lorena Navarro, Soulier d'Or de la compétition. Dans la finale 100% asiatique, la Corée du Nord est devenue championne du monde après avoir remporté la séance de tirs au but (0-0, 5-4). Pas de doublé inédit pour le Japon.


 

 

Corée du Nord-Japon : 0-0 (5-4 tab)

Pas de doublé inédit pour le Japon, qui a finalement dû rendre les armes face à la Corée du Nord à l'issue de la séance de tirs au but dans ce duel 100% asiatique entre deux équipes qui disputaient leur troisième finale dans la compétition et dont l'un des deux allait devenir la première nation à remporter deux titres de championnes du monde U17. Après 2008, lors de la Coupe du monde inaugurale, c'est donc la Corée du Nord qui est devenu la première à deux titres, quatre ans après sa défaite en finale -aux tirs au but- face à la France. Le Japon pourra avoir des regrets, car il a largement dominé la première période, avant que la Corée du Nord ne resserre les rangs lors des quarante-cinq dernières minutes pour que le match s'équilibre.

En première période, le Japon a enchainé les situations dangereuses dès le début de la rencontre, mettant une grosse pression sur la défense nord-coréenne. Il ne manquait pas grand chose, à plusieurs reprises, pour que les Petites Nadeshiko ne trouvent l'ouverture, à l'image de la barre transversale trouvée par Hinata Miyazama (28'). Bien que largement dominées, les Nord-Coréennes n'étaient pas en reste avec une occasion très dangereuse avec Ri Hae Yon, leur meilleure buteuse, juste avant la mi-temps. Mais alors que Momoko Tanaka (passée à côté de son match) avait raté sa sortie, la tête de Ri Hae Yon passait à quelques centimètres du cadre.

La Corée du Nord entamait la seconde période avec un état d'esprit plus volontaire, et se créait la première grosse occasion grâce à un gros raté de Tanaka, bien suppléée par Miyu Takahira (53'). Mais le Japon finissait par reprendre le contrôle du jeu, et Saori Takarada, souvent un peu à contre-temps, ratait une belle occasion suite à un ballon repoussé par Ok Kum Ju (61'). S'il fallait une superbe intervention de Nanami Kitamura devant Ri Hae Yon (69'), la fin du match était japonaise, mais la défense nord-coréenne tenait bon, regroupée, et manquait de peu le csc à la toute fin du temps additionnel alors que la capitaine Pak Hye Gyong et Jon Yun Sim se gênait, le ballon passant à quelques centimètres des cages (90+3'). Lors de la séance de tirs au but, un seul raté, celui de Rio Kanekatsu, mais il offrait le titre -à retardement- à la Corée du Nord. La capitaine japonaise, l'excellente Fuka Nagano, devait se consoler avec le Ballon d'Or à défaut d'un deuxième titre mondial.

 

Les tirs au but : 

Hana Takahashi (Japon) OK : 0-1

Ri Hae Yon (Corée du Nord) OK : 1-1

Riko Ueki (Japon) OK : 1-2

 Sung Hyang Sim (Corée du Nord) OK : 2-2

 Reina Wakisaka (Japon) OK : 2-3

 Ja Un Yong (Corée du Nord) OK : 3-3

 Rio Kanekatsu (Japon) Raté : 3-3

 Ri Kum Hyang (Corée du Nord) OK : 4-3

 Fuka Nagano (Japon) OK : 4-4

 Kim Pom Ui (Corée du Nord) : 5-4

 

Les compos : 

Japon : Tanaka, Wakisaka, Takahira, Takarada (Chiba 90+2'), Miyazawa (Endo 74'), Ueki, Nagano(c), Takahashi, Kanno, Tomita (Kanekatsu 67'), Kitamura

 Corée du Nord : Ok Kum Ju, Jon Yun Sim, Ri Kum Hyang, Ryon Un Gyong, Ko Kyong Hui, Choe Un Chong, Kim Pom Ui, Ri Hae Yon, Kim Jong Sim (Ja Un Yong 56'), Sung Hyang Sim, Pak Hye Gyong (c)

 

 

 

Venezuela-Espagne : 0-4

Victoire très logique de l'Espagne, largement supérieure, dans ce match pour la troisième place face au Venezuela. Grâce notamment à un triplé de Lorena Navarro en seconde période, l'Espagne n'a pas failli lors d'un match dont elle était favorite. Fidèle à elle-même, l'équipe vénézuélienne aura ressemblé à un pantin désarticulé trop dépendant d'une Deyna Castellanos sevrée de ballons pour espérer quoi que ce soit une fois que le niveau et l'organisation des adversaires augmentent dans les derniers tours. Avec la volonté de faire mieux qu'il y a deux ans (quatrième), le Venezuela entrait pourtant bien dans le match, avec la bonne volonté qui lui est caractéristique. Le temps de se procurer une demi-occasion, sur une longue ouverture plein centre pour Castellanos qui devançait une Ramos pas très bien sortie et tentait un lob respoussé par une défenseure (8'). Dès la dixième minute, c'est l'Espagne qui prenait le contrôle du match face à une équipe évoluant pratiquement à dix après la blessure de Maria Cazorla -qui ne sera remplacée qu'à la fin de la première période.

Il fallait à peine plus d'un quart d'heure pour ue l'Espagne ouvre le score, sur sa première vraie occasion, suite à un très bon travail de Paula Fernandez puis Candela Andujar qui servait Eva Navarro sur un plateau (17'). Bizarrement, les Espagnoles levaient le pied ensuite, ce qui permettait au Venezuela de rester dans le match. Castellanos (30'), et surtout Yerliane Moreno, d'une superbe frappe d'une position excentrée des 25m qui frappait le poteau (41') apportaient le danger sur les buts de Ramos. La seconde période était à sens unique, et Lorena Navarro, entrée en jeu à la mi-temps, inscrivait un triplé qui devrait -à moins d'une très très grosse performance de Ri Hae Yon en finale- lui permettre de terminer Soulier d'Or. Le score aurait même pu être encore plus large pour l'Espagne qui a totalement maîtrisé son sujet face à une équipe trop limitée, et fatiguée. Encore une fois, le Venezuela ratait le podium, alors que l'Espagne, après la déception de la demi-finale, a su se remobiliser pour faire un second podium consécutif.

 

 

Les buts : 

11' Eva Navarro (0-1)

53' Lorena Navarro (0-2)

78' Lorena Navarro (0-3)

87' Lorena Navarro (0-4)

 

Les compos : 

Venezuela : Nayluisa C, Veronica H, Hillary V, Sandra L, Iceis B, Dayana R (Nohelis C, 83'), Deyna C (c), Yerliane M, Heliamar A, Maria C (Nikol G, 41'), Jeismar C (Gladismar R 63')

Espagne :  Noelia, Batlle, Berta, Laia (c), Natalia (Lorena 46'), Silvia (Torroda 75'), Fernandez (Laura, 87'), Candela, Lucia, Eva, Pina

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.