Autres compétitions
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de tininon à 22/10/2017 15h18
EDF Objectif 2019
Dernier message de tininon à 22/10/2017 15h14
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de pivote à 22/10/2017 13h43
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CDM U17 : Une finale Corée du Nord-Japon


Publié le 17 octobre 2016 | Autres compétitions
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


CDM U17 : Une finale Corée du Nord-Japon

Ce lundi ont lieu les demi-finales de la Coupe du monde des moins de 17 ans en Jordanie. Dans la première demi-finale, la Corée du Nord a battu le Venezuela 3-0, puis le Japon a pris le dessus sur l'Espagne sur le même score. La finale sera donc 100% asiatique.


 

 

 

Cet après-midi, la Corée du Nord et le Japon se sont qualifiés pour la finale en gagnant leur demi-finale sur le même score de 0-3. La finale sera donc pour la deuxième fois en cinq éditions 100% asiatique, puisqu'en 2010, le Japon s'était incliné aux tirs au but face à la Corée du Sud. La Corée du Nord et le Japon confirment leur supériorité dans la catégorie puisqu'il s'agit pour les deux équipes de leur troisième apparence en finale, chacune ayant gagné un titre. Les deux équipes se retrouvent dont près d'un an après la finale du tournoi qualificatif U16 remporté par la Corée du Nord grâce à un but de Ri Hae Yon, lors d'une finale qui avait vu les Nord-Coréennes prendre le dessus sur les Japonaises qui n'avaient pu développer leur jeu face à une équipe très bien organisée.

Le match pour la troisième place entre les battus, le Venezuela et l'Espagne, aura lieu vendredi à 16h. La finale entre la Corée du Nord aura elle lieu le même jour à 19h.

 

Venezuela-Corée du Nord : 0-3

La Corée du Nord va disputer sa troisième finale de Coupe du monde des moins de 17 ans dimanche après sa nette victoire face au Venezuela. Les Sud-Américaines n'auront fait illusion qu'une vingtaine de minutes en début de deuxième période, le temps pour Ok Kum Ju de détourner le tir de Deyna Castellanos sur l'action le plus dangereuse de son équipe (56'). Sans plan de jeu, désorganisé et bien trop dépendant d'une Castellanos bien prise par la défense nord-coréenne, le Venezuela s'incline très logiquement en demi-finale, comme il y a deux ans, une nouvelle fois de façon nette face à une nation asiatique bien mieux organisée et collective, et sur laquelle l'accumulation des matches ne semble pas avoir de prise malgré le turnover très restreint. On regretta le fait que Daniuska Rodriguez, la partenaire privilégiée de Castellanos et la meilleure joueuse de l'équipe après sa capitaine, blessée aux ligaments du genou après le tournoi qualificatif, n'ait pas foulé les terrains.

 

La première période fut à sens unique pour les Nord-Coréennes, et l'ouverture du score de Kim Pom Ui, d'une belle frappe lointaine enroulée (13') n'était pas finalement pas suivie par d'autres buts avant la mi-temps, ce qui permettait au Venezuela de rester dans le coup et d'y croire. Mais alors que les Asiatiques commençaient à reprendre le contrôle du jeu, Nayluisa Caceres se ratait complètement sur un corner et Ja Un Yong, entrée en jeu, doublait la mise (71'). Le Venezuela n'y était plus ensuite, et la Corée du Nord ajoutait un troisième but à la 90e minute grâce à sa meilleure buteuse Ri Hae Yon, qui rejoint ainsi Deyna Castellanos (et l'Espagnole Lorena Navaroo) en tête du classement des buteuses. La Corée du Nord pourra disputer une deuxième finale 100% asiatique (après 2010) si le Japon se qualifie plus tard dans la journée. Le Venezuela essaiera de faire mieux qu'il y a deux ans en remportant le match pour la troisième place face à une équipe qui sera une nouvelle fois supérieure aux niveaux collectif et organisation.

 

Les buts : 

13' Kim Pom Ui (0-1)

71' Ja Un Yong (0-2)

90 Ri Hae Yon (0-3)

 

Les compos : 

Venezuela : Nayluisa, Veronica, Hilary, Sandra, Iceis, Dayana, Deyna (c), Yerliane, Heliamar, Nikol (Yohanli 73'), Jeismar

Corée du Nord : Ok Kum Ju, Jon Yun Sim, Ri Kum Hyang, Pyon Un Gyong, Ko Kyong Hui (Ja Un Yong 52'), Choe Un Chong, Kim Pom Ui, Ri Hae Yon, Kim Jong Sim, Sung Hyang Sim, Pak Hye Gyong (c)

 

 

Espagne-Japon : 0-3

Si le 0-3 de Venezuela-Corée du Nord était la démonstration de l'emprise des Asiatiques sur la rencontre, celui-ci met en valeur l'équipe qui s'est montrée la plus efficace devant le but. Le score peut paraitre sévère pour l'Espagne, qui a tenu tête au Japon jusqu'au troisième but, mais Claudia Pina et consort n'ont pas su se montrer plus forte que Momoko Tanaka, décisive à plusieurs reprises dans les buts japonais. Et au final, le Japon va logiquement la première équipe à défendre son titre dans cette compétition. Le Japon retrouvera en finale son ennemi numéro 1, la Corée du Nord qui l'avait battu en finale du tournoi qualificatif U16 disputé en fin d'année dernière. La capitaine japonaise Fuka Nagano, encore une fois excellente, aura l'occasion de conquérir son second titre mondial après celui de 2014.

 

Entré dans le match sans attendre, le Japon a rapidement converti sa domination avec un but d'Hana Takahashi suite à une belle action collective initiée par Jun Endo et continuée par Miyu Tomita, passeuse décisive (14'). Après le but cependant, ce sont les Espagnoles qui prenaient le contrôle de la rencontre, et se procurait plusieurs occasions de revenir au score (19', 33' à deux reprises...) mais Momoko Tanaka était bien présente. Avec un seul but de retard à la mi-temps, l'Espagne pouvait y croire. Mais dès l'entame de la seconde période, une nouvelle action collective japonaise, avec Remina Chiba, Fuka Nagano et Tomita aboutissait à un but contre son camp de la capitaine espagnole Lucia Rodriguez (48'). L'Espagne, via Candela Andujar, était proche de réduire le score mais Tanaka veillait (55'). Et finalement, à un quart d'heure de la fin de la rencontre, le Japon obtenait un penalty que Takahashi convertissait (76'). C'en était fini de l'Espagne qui n'avait plus rien à proposer, alors que le Japon se procurait de nouvelles occasions dangereuses, heureusement pour leurs adversaires sans alourdir encore le score.

 

Les buts : 

14' Hana Takahashi (0-1)

48' Lucia Rodriguez csc (0-2)

76' Hana Takahasi (0-3)

 

Les compos : 

Espagne : Ramos, Batlle, Pujadas, Aleixandri, Ramos (Lorena 89'), Rubio (Torroda 83'), Fernandez (Nerea 78'), Andujar, Rodriguez (c), Navarro, Pina

Japon : Tanaka, Wakisaka, Takahira, Tomita (Ushijima 68'), Nagano (c), Takahashi, Kojima (Nojima 78'), Chiba, Endo (Miyazawa, 61'), Kanno, Kitamura 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.