Autres compétitions
Sur nos forums
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de corneil69 à 25/03/2017 21h44
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de fanol74 à 25/03/2017 19h54
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de fanol74 à 25/03/2017 19h42
Toutes les discussions

Algarve et Cyprus Cup : Cap sur l'Euro


Publié le 28 février 2017 | Autres compétitions
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Algarve et Cyprus Cup : Cap sur l'Euro

Les tournois de l'Algarve et de Chypre, rendez-vous amicaux annuels, débutent demain avec treize des seize participants au prochain Euro, les trois derniers prenant part à la SheBelieves Cup. Les adversaires des Bleues en poule sont répartis dans les deux compétitions, qu'il faudra suivre de près en vue du rendez-vous estival.


 

 

 

Si les tournois de Chypre et de l'Algarve sont des rendez-vous annuels permettant à de nombreux équipes de s'étalonner face à une concurrence souvent relevée dans un format de type tournoi, en cette année d'Euro il faudra en faire une lecture quelque peu différente. Les équipes non-européennes, qui sont pour la plupart hors-championnat, ne participent pas aux deux tournois avec les mêmes objectifs que les nations qualifiées pour l'Euro de cet été, avec une vision à plus long terme, celle de la Coupe du monde 2019 -et les qualifications de l'année prochaine.

À un peu plus de quatre mois de l'Euro, ces tournois revêtent au contraire un intérêt tout autre pour les treize nations participantes qui seront au rendez-vous estival aux Pays-Bas, et qui vont affronter certains de leurs adversaires potentiels -les tirages n'ont pas proposé d'affiche opposant deux équipes dans la même poule à l'Euro. En oubliant un instant l'Euro, il faudra profiter de ces deux tournois qui proposent un très beau plateau, un an après une année moins "prestigieuse", entre SheBelieves Cup et tournois de qualification olympique qui ont monopolisé une grande partie des meilleures nations mondiales.

 

Tournoi de l'Algarve

Le tournoi du sud du Portugal réunit la moitié des participants à l'Euro, parmi lesquels l'Islande, adversaire de groupe des Bleues. Le plateau de qualité va offrir de belles oppositions pendant ses quatre jours de compétition et la succession du Canada de Kadeisha Buchanan et Ashley Lawrence s'annonce indécise. 

Groupe A [Canada, Danemark, Russie, Portugal] : Le tenant du titre canadien se présente avec une équipe fortement rajeunie, John Herdman travaillant déjà à intégrer la prochaine génération. Avec lui, le Danemark de Pernille Harder (groupe A à l'Euro), la Russie (groupe B), et le Portugal en progrès (groupe D). C'est sur le papier le groupe le plus faible, mais si le Canada et le Danemark partent pour se disputer la première place, il ne faudra pas sous-estimer la Russie et le Portugal qui peuvent se montrer difficiles à jouer.

Groupe B [Espagne, Islande, Japon, Norvège] : L'Islande, adversaire de poule des Bleues, aura fort à faire face à l'Espagne (groupe D) qui a longtemps rechigné à participer aux tournois amicaux, la Norvège, finaliste du dernier Euro, porté par son duo Ada Hegerberg/Caroline Hansen (groupe A), et le jeune Japon (et sa capitaine Saki Kumagai), dont il sera intéressant de suivre la progression après avoir raté la qualification olympique et changé de d'encadrement.

Groupe C [Australie, Chine, Pays-Bas, Suède] : Le pays-hôte du prochain Euro, les Pays-Bas de Leus Goerts et Anouk Dekker (groupe A) aura un programme corsé avec la Suède vice-championne olympique et ses "Françaises", mais sans Sofia Jakobsson (groupe B), et les deux pays asiatiques ayant pris part aux Jeux olympiques, l'Australie et la Chine, deux jeunes équipes avec de grandes ambitions pour les années à venir au niveau international. 

 

Le programme

 

 

Tournoi de Chypre

Comme chaque année, le plateau est moins reluisant que celui de son homologue portugais. Mais avec cinq participants à l'Euro et les deux Corées, celle du Nord étant très attendue car rarement vue et qu'elle vient de remporter les titres mondiaux U17 et U20, il ne va pas falloir manquer le tournoi que la France a remporté à deux reprises, et dont l'Autriche, justement adversaire des Bleues lors de la phase de groupes à l'Euro, est le tenant du titre.

Groupe A [Belgique, Corée du Nord, Italie, Suisse] : C'est sûrement le groupe à suivre de plus près, avec la Corée du Nord, mais également la Suisse, adversaire des Bleues en poule à l'Euro, et deux autres participants au rendez-vous néerlandais, la Belgique de Janice Cayman et des Lilloise Maud Coutereels et Jana Coryn (groupe A), et l'Italie, plutôt à son avantage lors du tournoi de Natal au Brésil en décembre (groupe B).

Groupe B [Autriche, Corée du Sud, Écosse, Nouvelle-Zélande] : Avec l'Autriche, tenant du titre et prochain adversaire des Bleues en poule de l'Euro, deux équipes non-européennes, la Corée du Sud dont on attend les progrès, et la toujours difficile à manoeuvrer Nouvelle-Zélande, dont la capitaine Abby Erceg vient d'annoncer sa retraite internationale en critiquant la place accordée au football féminin par sa fédération. L'Écosse de Kim Little et Jane Ross (groupe D) complète le groupe.

Groupe C [Hongrie, Irlande, Pays de Galles, République Tchèque] : C'est le groupe le moins relevé, avec quatre nations européennes qui ne seront pas du rendez-vous estival. Le Pays de Galles de Jess Fishlock apparait favori, mais rien n'est joué.

 

Le programme

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort