Autour des JO
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO 2000 : La Norvège succède aux Etats-Unis


Publié le 09 juillet 2016 | Autour des JO
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO 2000 : La Norvège succède aux Etats-Unis

En août aura lieu au Brésil le sixième tournoi olympique de football féminin. Alors que les Jeux approchent à grands pas, retour sur les cinq éditions précédentes. Cette semaine, focus sur le tournoi qui eut lieu lors des Jeux de Sydney en 2000, et qui virent la Norvège prendre le dessus sur les Etats-Unis en finale


 

 

Les Jeux de Sydney sont le deuxième tournoi olympique de football féminin, et la cinquième compétition internationale officielle après la première édition et les trois premières Coupes du Monde. Lors des Jeux de 1996, la Norvège était championne du monde, et les Etats-Unis avaient décroché le titre olympique. Les rôles sont inversés lors de ce tournoi, la Norvège prenant le dessus sur les championnes du monde 1999 au but en or lors des prolongations d'une finale disputée.

Encore une fois, ce sont les résultats lors de la précédente Coupe du Monde qui déterminent les nations qualifiées pour les Jeux, l'Australie obtenant sa place grâce à son statut de nation-hôte. Lors du tournoi, l'Allemagne fait son apparition dans le dernier carré et la Chine disparait malgré Sun Wen, meilleure buteuse de la compétition. Le Brésil termine une nouvelle fois au pied du podium.

 

Les résultats en groupe ne veulent rien dire

Les deux finalistes des Jeux 2000 sont tous les deux dans le groupe F. La Norvège et les Etats-Unis se rencontrent d'ailleurs dès la première journée, pour une victoire plus nette des Américaines que le score (2-0) laisse supposer. Les Européennes se reprennent en remportant leurs deux rencontres suivantes, contre le Nigeria 3-1 et la Chine 2-1, condamant ainsi les finalistes de la première édition qui avaient pourtant réussi à accrocher les championnes du monde en titre lors de la deuxième journée. Les Etats-Unis terminent en tête, la Norvège deuxième.

Dans l'autre groupe, l'Allemagne, quart de finaliste du dernier Mondial, évite de répéter la performance de 1996 et termine en tête du groupe, avec trois victoires en trois matches. Le Brésil obtient la deuxième place qualificative pour les demi-finales en battant l'Australie lors de la dernière journée. Une Australie qui est à l'époque l'équivalent de la Nouvelle-Zélande aujourd'hui, dominante en zone Océanie mais trop tendre pour le haut niveau.

  

La Norvège au bout du suspense

La première demie-finale oppose la Norvège à l'Allemagne, qui sort de deux tournois décevants (phase de poules aux Jeux 1996, quarts de finale au Mondial 1999), pour un remake de la finale de la Coupe du Monde 1995. Une fois encore, tout comme lors des poules aux JO de 1996, la Norvège l'emporte. Il faut un but contre son camp de Tina Wunderlich à dix minutes de la fin de la rencontre pour que la décision se fasse au terme d'une rencontre disputée. La Norvège tient sa finale.

La deuxième demi-finale met aux prises les Etats-Unis et le Brésil. Un nouveau match disputé qui se joue sur le plus petit des scores, Mia Hamm délivrant les Nord-Américaines à l'heure de jeu, obtenant le droit de retrouver la Norvège en finale pour une revanche, alors que les Européennes sont les seules à avoir battu les Américaines en Coupe du Monde ou lors des Jeux, lors des demi-finales de la Coupe du Monde 1995.

 

 

 

Une main en or

Au terme d'une finale mémorable, ouverte et à suspense, c'est la Norvège qui remporte son premier (et seul) titre olympique de son histoire, lors de la deuxième édition, battant en finale les Etats-Unis grâce à un but en or de Dagny Mellgren à la 102e minute. Ce fut la deuxième victoire de la Norvège en cinq tournois officiels, synonyme de deuxième défaite pour les Etats-Unis. 

Ce sont les Etats-Unis qui prennent le meilleur départ, Mia Hamm s'infiltrant dans la surface depuis le couloir gauche dès la cinquième minute de jeu et servant parfaitement Tiffeny Milbrett en retrait, qui n'a plus qu'à mettre le ballon au fond des filets de Bente Nordby. Un quart d'heure plus tard, la transversale empêche Julie Foudy de faire le break. Sur un corner tiré par Hege Riise à la 44e minute, Gro Espeseth s'élève plus haut que tout le monde et égalise de la tête, sur la première vraie action norvégienne. Si les Etats-Unis ont connu des grandes gardiennes, ce n'est pas forcément le cas de Siri Mullinix et ses sorties hasardeuses. C'est d'ailleurs sur une de ces sorties que Ragnhild Gulbrandsen pensait offrir le titre à la Norvège, de la tête dans le but vide (78').

Deuxième minute du temps additionnel. Mia Hamm reçoit le ballon couloir droit et centre. Milbrett s'élève et arrache l'égalisation pour les Etats-Unis de la tête. Le match est relancé... jusqu'à la 102e minute, et ce long ballon d'Hege Riise que Joy Fawcett dégage... sur le bras de Dagny Mellgren (but à partir de 1.36.58 dans la vidéo ci-dessous) -entrée en jeu en fin de temps réglementaire-, qui en profite et s'infiltre entre les deux défenseures centrales américaines et bat Mullinix, offrant ainsi le titre à la Norvège, seule nation à avoir gagné à la fois une Coupe du Monde et les Jeux, comme son adversaire du soir. 

 

 

 Revivez la finale entre la Norvège et les Etats-Unis

 

 

Crédit photo et vidéo : FIFA, youtube

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.