Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de tininon à 22/10/2017 15h18
EDF Objectif 2019
Dernier message de tininon à 22/10/2017 15h14
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de pivote à 22/10/2017 13h43
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Paris s'impose difficilement à Juvisy


Publié le 25 février 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Paris s'impose difficilement à Juvisy

Après la victoire de Lyon à Montpellier plus tôt dans la journée, Paris n'avait pas le droit à l'erreur. Et si ce fut compliqué, l'équipe parisienne a remporté les trois points de la victoire grâce à Irene Paredes et Marie-Antonette Katoto. Juvisy pourra être déçu du résultat final après sa belle prestation.


 

 

 

 

Dans l'obligation de l'emporter pour suivre le rythme de l'Olympique lyonnais, Paris n'a pas failli en obtenant la victoire, mais ce fut compliqué face à une belle équipe de Juvisy qui a confirmé ses progrès et peut se montrer optimiste pour la fin de saison. La prochaine opposition entre ces deux équipes, sur le même terrain le 12 mars en Coupe de France, est attendu. 

 

Une première période engagée mais stérile

Grâce à un onze remodelé et un gros engagement physique, Juvisy a posé de nombreux problèmes au Paris Saint-Germain -au sein duquel Formiga honorait sa première titularisation- en première période. Les joueuses de la capitale n'ont pas réussi à développer leur jeu, abusant de longs ballons et avec un déchet technique assez important par rapport à ce qu'elles ont proposé depuis le début de la saison. En se portant rapidement vers le but dès le début de la rencontre, Paris s'est exposé à des contres. Le premier quart d'heure a été assez animée avec des situations intéressantes des deux côtés. Mateo, du côté juvisien (6', 11'), et Delie et Cristiane (15', 18', 45'), du côté parisien, ont eu des opportunités mais n'ont pas su faire la différence. 

 

Le plus grosse occasion des quarante-cinq premières périodes fut à mettre au crédit du PSG. Sur un centre d'Eve Périsset, Céline Deville glissait et voyait le ballon rouler devant la ligne. Annaig Butel voyait son dégagement contré par Cristiane, mais Delie ne parvenait pas à le glisser au fond du but, permettant à la gardienne essonnienne de s'en emparer (33'). L'attaquante brésilienne ratait de peu le cadre à quelques secondes de la fin de la première période sur une frappe enroulée. Les Parisiennes auront souffert face à une équipe juvisienne bien en place, avec un engagement physique important qui aura occasionné plusieurs chocs. À la pause, aucune des deux équipes n'aura réussi à prendre l'avantage au tableau d'affichage.

 

Quatre minutes, trois buts

Patrice Lair faisait deux changements dès la reprise, lançant ses jeunes pépites Grace Geyoro et Marie-Antoinette Katoto à la place de Formiga et Vero Boquete. Les Parisiennes débutaient mieux la seconde période, sans réussir cependant à faire la différence dans un premier temps. Tounkara, très solide, réalisait un sauvetage in extremis sur sa ligne suite sur une reprise de Katoto (54'). Quatre minutes plus tard, Diani était contrée au dernier moment, et le score n'évoluait pas. Finalement, suite à un coup franc obtenu par Cristiane et frappé par Shirley Cruz, Irene Paredes faisait parler son jeu de tête pour ouvrir le score (63'). La minute suivant, suite à une erreur de Butel qui profitait à Delie, Katoto doublait la mise sur un service de sa coéquipière (64'). En deux minutes, Paris pensait avoir assommé Juvisy. Mais c'était sans compter sur Gaëtane Thiney, qui allait seule se frayer le chemin vers la réduction du score au sein d'une défense parisienne fébrile deux minutes plus tard à peine, relançant le match (66').

 

Lair faisait ensuite son troisième et dernier changement avec le remplacement de Perisset par Delannoy, et dans la foulée, il fallait un magnifique arrêt de Deville sur une très belle volée de Cristiane presque à bout portant (68'). C'est encore Paris qui se montrait le plus dangereux à dix minutes du terme, avec un une-deux entre Geyoro et Katoto, la première passant à Delie dans la surface qui ne cadrait pas sa frappe (80'). Il n'y aura pas d'autre grosse occasion, mais plusieurs arrêts de jeu suite à des chocs. Gréboval notamment devait laisser sa place à Ould Braham après un choc avec Katoto, et cette dernière terminait le match en marchant, souffrant visiblement de la cuisse (rappelons qu'elle revient de trois mois d'arrêt pour une blessure à la cuisse). Au final, le PSG s'impose à Juvisy et obtient les trois points qu'il convoitait pour garder le rythme de l'OL, mais ils auront été difficiles à obtenir face à une équipe essonnienne même si elle a peut-être manqué d'ambition pour forcer la décision en fin de match. 

 

 

La feuille de match

Les buts de la rencontre

63' Irene Paredes (0-1)

64' Marie-Antoinette Katoto (0-2)

66' Gaëtane Thiney (1-2)

 

Les compos

Juvisy : Deville, Butel, Tounkara, Bilbaut, Gréboval (Ould Braham 83'), Jaurena, Declercq (Vaysse 77'), Catala, Thiney, Diani, Mateo

PSG : Kiedrzynek, Lawrence, Paredes, Georges, Perisset (Delannoy 68'), Henry, Formiga (Geyoro 46'), Cruz, Boquete (Katoto 46'), Delie, Cristiane

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.