Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Paredes, le roc discret


Publié le 09 novembre 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Paredes, le roc discret

Arrivée en toute discrétion en provenance de Bilbao à l'intersaison, Irene Paredes s'est fait une place de choix dans le onze titulaire du Paris Saint-Germain de Patrice Lair. À la veille du huitième de finale aller de Ligue des champions face au BIIK Kazygurt, focus sur la solide défenseure espagnole.


 

 

 

 

Elle ne fait pas beaucoup de bruit, mais elle se révèle diablement efficace. Irene Paredes a rejoint le Paris Saint-Germain cet été après avoir remporté le championnat espagnol avec Bilbao, le meilleur moment de sa carrière. La joueuse espagnole de 25 ans s'est fait une place au sein de la défense parisienne. À juste titre.

 
Une joueuse méconnue en France

En France, Irene Paredes n'est peut-etre pas la défenseure à laquelle on pense en premier. Pourtant, elle possède une solide réputation de l'autre côté des Pyrénées. « Irene est probablement la meilleure défenseure centrale espagnole de ces dernières années selon moi, c'est une joueuse très puissante physiquement, elle possède toutes les qualités pour devenir une des meilleures défenseures d'Europe. Elle évolue au niveau qu'elle espérait mais c'est vrai qu'elle surprend en France car elle n'est pas connue ici », confie Vero Boquete.


Irene Paredes a découvert la première division espagnole à l'âge de 17 ans, mais « j'ai commencé le football dans un club à l'âge de quatorze ans, avant cela je jouais dans la rue dès que possible ». Elle s'est ensuite affirmée sous les maillots de sa région avec la Real Sociedad (2008-2011), puis à Bilbao pendant cinq saisons. Ce qui lui a permis de connaître la sélection avec la Roja dont elle est devenue un pilier depuis 2011. Mais son impact et sa solidité sur le terrain contrastent avec son caractère plutôt discret. « À la première impression, elle peut paraître froide et distante, elle ne parle pas beaucoup mais quand tu la connais c'est une personne très ouverte, elle aime beaucoup échanger, elle essaie d'avoir de bonnes relations avec tout le monde. », avoue Vero Boquete.

 
Une adaptation éclair

Au Paris Saint-Germain, la défenseure basque connaît sa première expérience hors de ses frontières et n'a pas hésité longtemps lorsque l'opportunité rouge et bleu s'est présentée. Au sein du club de la capitale, elle a gravi une marche dans la professionnalisation et peut désormais vivre du foot, son rêve. « Le PSG fait partie des meilleurs clubs d'Europe qui aspire à décrocher des titres cette saison. Pour moi c'est une grande étape car ici le rythme est plus élevé, plus rapide. On joue dans une autre catégorie que le championnat espagnol. Je fais mon maximum, je suis heureuse car j'ai la confiance de l'entraîneur qui me permet de jouer ». Pour son intégration dans le groupe, elle a pu compter sur la présence de son amie et coéquipière en sélection Vero Boquete. Sur le terrain, les réglages se sont faits assez rapidement avec Laura Georges notamment.

Titulaire indiscutable depuis le début de saison, cette travailleuse insatiable est venue dans la capitale avec de grandes ambitions. « Je veux tout gagner avec le PSG, c'est difficile, mais je veux tout gagner. J'espère que le coach m'accordera toujours sa confiance, que nous allons continuer à avoir des résultats, que l'équipe va progresser et que nous allons réaliser une très bonne saison ». Une chose est certaine, si le PSG n'a pas pris un seul but en championnat depuis le début de la saison, Irene Paredes y est certainement pour quelque chose. Elle aura l'occasion de se mettre en valeur à nouveau dans le traquenard du BIIK Kazygurt ce mercredi.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.