Actus
Sur nos forums
Road to Cardiff - UWCL 2016-2017
Dernier message de dovensi à 26/04/2017 04h21
Bundesliga 2016-2017
Dernier message de dovensi à 26/04/2017 03h23
Bundesliga 2016-2017
Dernier message de dovensi à 26/04/2017 02h57
Toutes les discussions

PSG-OL, la "petite finale"


Publié le 17 décembre 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


PSG-OL, la petite finale

Ce soir (18h45), le Paris Saint-Germain accueille l'Olympique lyonnais pour ce qui ressemble à une finale de la phase aller. Les deux co-leaders ont remporté tous leurs matches de championnat cette saison et cette rencontre au sommet permettra au vainqueur de prendre une option sur le titre.


 

 

PSG-OL, la petite finale. Dès la parution du calendrier de la saison, de nombreuses personnes avaient coché cette date annonçant le premier affrontement entre les deux équipes ayant terminé aux deux premières places lors des quatre derniers exercices. Actuellement co-leaders du championnat, c'est donc véritablement une finale de la phase aller à laquelle on va assister demain au Camp des Loges. Lyon partira favori, mais, sur une bonne dynamique, le club de la capitale entend bien renverser la hiérarchie.

 

Le PSG n'a rien à perdre

Face à l'ogre lyonnais, le Paris Saint-Germain, qui a également remporté tous ses matches de championnat, n'aura pas grand chose à perdre. Face à "la meilleure équipe d'Europe", selon Shirley Cruz, "qui devrait encore être sacrée championne d'Europe cette année", selon Patrice Lair, un seul mot d'ordre : "se lâcher". L'équipe parisienne a su surmonter tous les obstacles qui se sont présentés à elle depuis le début de saison en voyant son collectif progresser de match en match. Si Patrice Lair est conscient que Paris "n'a pas la même maîtrise que Lyon voire Montpellier qui jouent depuis un certain temps ensemble" du fait d'un vécu collectif très récent au contraire de ses principaux concurrents, l'entraineur comme sa capitaine ont insisté sur la solidarité qui lie le groupe. Une solidarité qu'ils espèrent leur permettra de "se sublimer" et de porter haut les couleurs du PSG.

 

Malgré un groupe restreint, le club de la capitale a parfaitement réussi son début de saison avec une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions et un sans faute en championnat (en attendant, toujours, la décision pour le match de la première journée face à Albi) qui leur permet d'être à égalité de points avec le leader, Lyon possédant une différence de but largement supérieure. Le PSG n'a pas encore encaissé de but depuis le début de saison, et sa défense va devoir encore hausser le ton (probablement sans Erika) face à une attaque de feu si elle veut continuer sur sa lancée. Ce sera très compliqué, mais l'équipe est motivée, à l'image de son entraineur ou de Shirley Cruz, qui veut, avec ses partenaires qui ont vécu le camouflet de la Ligue des champions la saison passée (le PSG avait encaissé un 7-0), se faire respecter au Camp des Loges. En attendant les vacances et des recrues nécessaires pour étoffer le groupe, le PSG ne va pas se poser de question face à Lyon.

 

Lyon, pour affirmer son statut

Auteur d'un début de saison parfait, l'Olympique lyonnais se déplace à Saint-Germain avec la volonté de confirmer son succès de la semaine passée face à Montpellier et de terminer cette première partie de saison en faisant le plein. Alors que Lyon n'a peut-être jamais eu un effectif aussi fort avant de recruter encore des grands noms cet hiver (Kadeisha Buchanan, convoitée par le PSG et l'OL, aurait tranché en faveur du champion d'Europe), difficile de dire qui pourra empêcher les Rhodaniennes de réaliser un nouveau triplé cette saison. L'effectif, le collectif, les individualités, le fond de jeu, la maitrise... Lyon a tous les atouts pour prendre le dessus sur une équipe parisienne en progrès, mais en construction. L'équipe n'a pas toujours été souveraine contre Montpellier la semaine passée mais compte bien frapper un nouveau grand coup au Camp des Loges.

 

L'Olympique lyonnais possède autant de joueuses sur le terrain que de possibilités d'amener le danger dans la surface parisienne. Son duo d'attaquantes Eugénie Le Sommer/Ada Hegerberg tout d'abord, à la fois très efficace (elles dominent le classement des buteuses) et complémentaire, par la précision des coups francs de Camille Abily, la présence sur les coups de pieds arrêtés par Wendie Renard notamment, la technique et le génie de Dzsenifer Marozsan, un jeu collectif abouti... La liste des possibilités pour mettre fin à l'imperméabilité des joueuses de la capitale est longue. Désormais au complet, le groupe lyonnais se déplace en Île de France avec Elodie Thomis, de retour, et surtout, beaucoup d'ambitions. Face à une équipe parisienne qui n'aura rien à perdre et qui tentera de se sublimer pour être à sa hauteur, Lyon devra cependant se montrer méfiant pour éviter une mauvaise surprise.

 

 

Le groupe lyonnais : Bouhaddi, Nayler, Houara d'Hommeaux, Kumagai, Mbock, Renard, Petit, Abily, Lavogez, Majri, Marozsan, Seger, Bremer, Cascarino, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
5 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort