Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 17/10/2017 11h01
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 17/10/2017 10h54
EDF Objectif 2019
Dernier message de papaye à 17/10/2017 10h28
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

OL-PSG, une finale Guiness


Publié le 31 mai 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


OL-PSG, une finale Guiness

Demain soir, l'OL et le PSG vont se retrouver pour la troisième fois en moins d'un mois. Cette fois-ci, c'est le titre européen qui sera en jeu. Une finale qui va voir des records tomber ou être égalés. Zoom sur quelques uns de ceux-ci.


 

 

 

 

 

Une finale franco-française

Pour la première fois en seize éditions, la finale va opposer deux clubs français. Un dernier match forcément historique, et qui confirme la place nouvelle des clubs français dans le paysage européen. Un seul pays a par le passé réussi à placer deux équipes en finale, il s'agit bien sûr de l'Allemagne, en 2006. À l'époque, il s'agissait de la Coupe de l'UEFA féminine, et la finale se jouait en matches aller/retour. Francfort avait facilement et largement disposé de Potsdam (7-2 sur l'ensemble des deux rencontres).

Demain, l'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain vont donc écrire une nouvelle page dans la compétition et dans l'histoire du football féminin français. Pour la première fois, la finale sera diffusée en prime time sur France 2 (également sur Eurosport), une possibilité d'exposition médiatique de premier plan et dans le bon timing, à six semaines du début de l'Euro dont les Bleues (une majorité du groupe est à Cardiff) feront partie des favorites. En espérant un bis avant la tenue de la Coupe du monde en 2019 !

 

Lyon, toujours plus dans l'histoire

L'Olympique lyonnais détient déjà plusieurs records (plus grand nombre de victoires, de buts inscrits, la différence de but la plus importante), et va en égaler plusieurs de façon certaine ce jeudi. En premier lieu, le nombre de matches européens, détenu par Arsenal (79). En second lieu, celui de présences en finale (6), détenu pour l'instant par Francfort, qui a vu Lyon revenir à sa hauteur en terme de nombre de présences dans le dernier carré (8). En remportant le titre, l'OL égalerait également le nombre de titres européens du club de l'Hesse (4), et celui de titres consécutifs, détenu par Umeå, le club suédois étant le premier à l'avoir fait en 2003 et 2004, Lyon déjà en 2011 et 2012, et Wolfsburg en 2013-2014. En s'inclinant, le club ferait aussi "bien" qu'Umeå, défait à trois reprises en finale.

En ce qui concerne les performances personnelles, deux joueuses actuellement comptent quatre victoires européennes à leur palmarès. Il s'agit des Allemandes Viola Odebrecht (2005, 2010, 2013, 2014) et Conny Pohlers (2005, 2008, 2013, 2014). En cas de victoire de l'OL demain, cette (courte) liste va sérieusement s'allonger puisque Sarah Bouhaddi, Wendie Renard, Corine Petit, Camille Abily, Élodie Thomis ou encore Eugénie Le Sommer ont pris part aux trois sacres de l'OL depuis 2011. Aurélie Kaci, qui n'est pas entrée en jeu cette saison dans la compétition et qui ne fait pas partie du groupe pour la finale, ne pourra pas rejoindre ses coéquipières. Une autre joueuse lyonnaise pourrait ajouter un quatrième titre à son palmarès, l'Allemagne Josephine Henning, qui après avoir gagné en 2010 (Potsdam), 2013 et 2014 (Wolfsburg), pourrait réussir cette performance avec trois clubs différents. Elle n'en était pas passée loin avec le PSG en 2015.

 

Cristiane, douze ans après ?

Pour sa première expérience en Europe, la Brésilienne Cristiane, actuellement dans les rangs du Paris Saint-Germain, avait rejoint le Turbine Potsdam en février 2005. Et participé à l'aventure victorieuse du club en Coupe de l'UEFA féminine. Demain, elle aura l'occasion de remporter un second trophée, douze ans après le premier. Qui dit mieux ? Quant à sa compatriote Formiga, elle pourrait remporter son premier trophée européen à 39 ans passés et pour sa première participation à l'épreuve. 

 

Patrice Lair vs Gérard Prêcheur

Le coach parisien Patrice Lair, il pourrait devenir le premier entraîneur à remporter trois fois la compétition européenne, lui qui fait partie du quatuor à avoir remporté deux fois la compétition (2011 et 2012) avec les Allemands Hans-Jürgen Tritschoks (avec Francfort en 2006 et 2008), Bernd Schröder (avec Potsdam en 2005 et 2010) et Ralf Kellermann (avec Wolfsburg en 2013 et 2014). Un quatuor qui deviendrait bien sûr un quintet en cas de victoire lyonnaise, Gérard Prêcheur allongeant la liste avec des victoires en 2016 et 2017. Patrice Lair pourrait devenir le seul entraineur à avoir remporté la compétition avec deux équipes différentes.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
14 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.