Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 18/12/2017 19h54
EDF Objectif 2019
Dernier message de leoj118 à 18/12/2017 19h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Montpellier renverse Paris


Publié le 14 janvier 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Montpellier renverse Paris

Cet après-midi se déroulait l'affiche de la douzième journée de D1, décisive pour la Ligue des champions et le titre entre Montpellier et le Paris Saint-Germain. Menées à la pause, les Héraultaises ont retourné la situation en seconde période pour s'offrir un succès décisif et une option certaine sur la Ligue des champions.


 

 

C'est Montpellier qui est sorti vainqueur du choc au sommet face au Paris Saint-Germain qui avait pourtant ouvert le score. Grâce à ses attaquantes suédoises, la meilleure buteuse du championnat Sofia Jakobsson et la nouvelle recrue Stina Blackstenius, Montpellier a pris une belle option sur la Ligue des champions et reste en course pour le titre. Début d'année compliqué pour le PSG qui va devoir très vite se relever.

 

Premier but pour Ève Perisset

Dans ce match très attendu, les débats commençaient tambour battant, les duels étaient très disputés avec un vent très fort. La première période était globalement dominée par le PSG, le vent dans le dos, mais sans se montrer vraiment dangereux si ce n'est lors de l'ouverture du score signée Ève Perisset, pour son premier but en championnat sous ses nouvelles couleurs. Suite à un dégagement de Laëtitia Philippe, Perisset était à la réception, puis Marie-Laure Delie déviait de la tête pour Vero Boquete, dont la passe pour Perisset était légèrement déviée par Linda Sembrant. La jeune Parisienne tentait une frappe croisée à ras de terre, qui heurtait le poteau avant d'entrer dans le but (21'). Une ouverture du score plutôt logique au vu de la physionomie du match. Delie ensuite, sur une frappe lointaine qui passait de peu à côté (30') se montrait dangereuse, mais sans parvenir à faire le break alors que Montpellier se montrait plus présent dans les dernières minutes de la première période. À la mi-temps, le PSG menait d'un but.

 

Montpellier renverse le match

La seconde période était bien différente de la première, et avec l'entrée de Stina Blackstenius, pour sa première sous ses nouvelles couleurs, Montpellier se montrait beaucoup plus offensif avec cette fois-ci le vent de son côté. Le PSG lui passait en 352, Delannoy glissant en défense centrale et Perisset au poste de latérale droite. Le club de la Paillade ne mettait pas longtemps à se montrer dangereux, avec notamment la patte sur coups de pieds arrêtés de Sandie Toletti, qui trouvait la transversale de Katarzyna Kiedrzynek sur corner (51'). Trois minutes plus tard, Janice Cayman, titularisée pour sa première apparition en championnat sous ses nouvelles couleurs, déviait un centre de Sakina Karchaoui et voyait le ballon retomber sur le dessus du filet des cages parisiennes (54'). Paris manquait ensuite une belle occasion de faire le break sur une contre-attaque d'Ashley Lawrence, sa nouvelle recrue, qui ne parvenait pas à adresser un bon centre après une longue course (58'). 

Et c'est sans surprise sur coup de pied arrêté que Montpellier allait revenir au score, sur un coup franc de Toletti qui voyait deux Parisiennes se gêner pour dégager, et Sofia Jakobsson, la meilleure buteuse du championnat, ne se privait pas pour ajuster Kiedrzynek, seule face au but (61'). Il s'agissait là du premier but encaissé par le PSG en championnat depuis le début de saison, un but tout à fait logique alors que Montpellier poussait. En l'espace de quelques minutes, deux parties de billard allaient avoir lieu, une dans chaque surface. La parisienne tout d'abord (75'), puis la montpelliéraine (78'), mais le score n'évoluait pas. Sur un nouveau coup franc de Toletti, il fallait une parade décisive de la gardienne parisienne pour empêcher Montpellier de prendre l'avantage au tableau d'affichage (81').

Finalement, et assez logiquement, le PSG allait céder une nouvelle fois, sur coup de pied arrêté. Stina Blackstenius, à la réception d'un corner de Mariont Torrent, ouvrait son compteur but sous ses nouvelles couleurs à quelques minutes de la fin de la rencontre (88'). Delie, excentrée, tentait une dernière frappe (dans le petit filet) dans le temps additionnel malgré la présence d'Ouleye Sarr et Perle Morroni, toutes deux entrées en jeu.

 

La victoire de Montpellier est logique vu la physionomie de la rencontre, et ces trois points durement acquis -pour la première fois depuis 2012 en championnat face au PSG- placent le club de la Paillade dans d'excellentes dispositions pour la suite du championnat. D'une part parce qu'il a pris une belle option sur la qualification en Ligue des champions, d'autre part parce qu'il reste dans la course au titre. Du côté du PSG, le début de l'année 2017 est déjà très compliqué. Il va lui falloir relever la tête très rapidement pour rester dans la course en championnat. Mais il s'agit déjà d'un deuxième coup dur pour le club de la capitale en dix jours à peine...

 

La feuille de match 

 

Les buts de la rencontre

21' Ève Perisset (0-1)

61' Sofia Jakobsson (1-1)

88' Stina Blackstenius (2-1)

 

Les compos

Montpellier : Philippe, Torrent, Sembrant, Agard, Karchaoui, Romanelli (Blackstenius 46'), Torrecilla (Daughetee 85'), Dekker, Toletti, Jakobsson, Cayman

Paris : Kiedrzynek, Delannoy, Georges, Paredes, Lawrence (Morroni 68'), Perisset, Geyoro, Cruz, Boquete (Lahmari 79'), Cristiane (Sarr 85'), Delie

 

 

Guingamp-OL : 0-3

Pour les débuts en tant que titulaires d'Alex Morgan et Kadeisha Buchanan, l'OL a sans surprise largement dominé son sujet face à Guingamp. Eugénie Le Sommer a inscrit les deux buts rhodaniens en première période, Ada Hegerberg alourdissant le score en seconde période. Si Lyon a largement dominé la rencontre, la joueuse du match est sans aucun doute possible Maryne Gignoux qui a multiplié les parades décisives, et ce dès le début de la rencontre face à Alex Morgan, remplacée par Claire Lavogez (73') et intéressante pour son premier match depuis plusieurs mois.

 

La feuille de match

 

Les buts de la rencontre

21' Eugénie Le Sommer (0-1)

26' Eugénie Le Sommer (0-2)

72' Ada Hegerberg (0-3)

 

Les compos

Guingamp : Gignoux, Drozo, Debever, Lorgeré, Morin, Le Garrec, Amani (c), Bueno (Ollivier 69'), Pervier, Fleury (Dinglor 83'), Oparanozie (Ndolo Ewele 79')

OL : Bouhaddi, Buchanan, Renard (c), Mbock, Majri, Kumagai, Abily, Houara d'Hommeaux (Bremer 73'), Marozsan, Le Sommer (Hegerberg 46'), Morgan (Lavogez 73')

 

 

Le classement

Le classement des buteuses

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
39 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.