Actus
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 10h10
Euro 2017
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 09h13
Euro 2017
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 09h07
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Lyon prend une grosse option pour la finale


Publié le 22 avril 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Lyon prend une grosse option pour la finale

Lors de la première rencontre des 1/2 de la Ligue des champions, Manchester City recevait l'OL, tenant du titre et favori de la double opposition. Face à un adversaire d'un nouveau calibre, bien timide pour sa première à ce niveau, City s'est logiquement incliné 1-3, laissant Lyon prendre une grosse option sur la finale.


 

 

Grâce à Saki Kumagai, dès la deuxième minute, Dzsenifer Marozsan, au quart d'heure de jeu, et Eugénie Le Sommer, à la 68e, l'OL a pris une option sérieuse pour la qualification face à une équipe de Manchester City qui n'aura pas proposé grand chose avant de se réveiller dans les dernières minutes, et qui aura marqué sur son seul tir cadré de la rencontre. La tâche s'annonce très compliquée pour les Anglaises dans une semaine au Parc OL.

 

Un début de match en fanfare

Avec Ada Hegerberg préférée à Eugénie Le Sommer pour débuter la rencontre, l'Olympique lyonnais a très rapidement pris l'avantage grâce à Saki Kumagai, qui convertissait dans l'axe un penalty offert par Carli Lloyd de la main (2'). Lyon s'était déjà montré proche d'ouvrir le score quelques secondes avant d'obtenir son penalty, sur un corner de Camille Abily repris par Wendie Renard, qui obligeait Karen Bardsley à un arrêt décisif (1'). Un début de match idéal pour les Lyonnaises qui étaient ensuite rappelées de la qualité offensive des Anglaises, dangereuses en contre-attaque. Sur une récupération du ballon au milieu du terrain, Toni Duggan lançait rapidement Kosovare Asllani dans le dos de la défense rhodanienne et de Griedge Mbock dont le retour ne suffisait pas pour éviter l'égalisation de City (10').


A peine le temps de profiter de son égalisation que Manchester City encaissait un nouveau but suite à une belle action initiée par Alex Morgan, relayée par Camille Abily dans la surface qui servait parfaitement Dzsenifer Marozsan en retrait, et l'Allemagne envoyait une frappe croisée et placée imparable dans le petit filet opposé de Bardsley (16'). Largement dominateur sans avoir à forcer son talent face à une équipe anglaise prudente et ne se découvrant pas, l'Olympique lyonnais menait très logiquement à la pause après une domination sans partage qui aurait pu mériter un avantage plus conséquent, mais la défense anglaise, dense, permettait de conserver le suspens. La différence n'était pas faite avec un seul but d'avance, dans un match avec deux équipes pouvant marquer à presque n'importe quel moment, Manchester capable de capitaliser sur la moindre perte de ballon lyonnaise.

 

Le Sommer, joker de luxe

Déjà tombé dans un faux rythme après le deuxième but rhodanien, la seconde période a continué sur la lancée de la fin de la première période avec également un certain nombre de fautes n'aidant pas vraiment à proposer du spectacle de qualité. Toujours aussi prudentes, ne proposant aucun pressing, les néophytes mancuniennes allaient s'incliner une nouvelle fois sur une frappe d'Eugénie Le Sommer, qui avait remplacé Alex Morgan un peu plus tôt, suite à un centre de Jessica Houara d'Hommeaux (68'). Les Lyonnaises se procuraient ensuite plusieurs situations intéressantes les minutes suivantes, mais sans parvenir à ajouter un quatrième but. Inoffensives, ne proposant pas grand chose, les Anglaises ne mettaient pas l'arrière-garde lyonnaise en danger.


Nick Cushing, le coach mancunien, attendait de passer la barre des 80 minutes de jeu pour réaliser ses premiers changements de la rencontre, Isobel Christiansen et Georgia Stanway faisant leur entrée sur le terrain. City se montrait alors plus présent offensivement, et passait même proche de réduire le score sur corner grâce à Abby MacManus, qui voyait son tir détourné sur son poteau par Sarah Bouhaddi, peu sollicitée et vigilante (88'). Manchester poussait encore pour inscrire un but qui lui permettrait de conserver de l'espoir avant le match retour, en vain. Lyon s'impose logiquement dans un match maîtrisé presque de bout en bout. La fin de la rencontre poussera peut-être Manchester a jouer une partition plus offensive au match retour, d'autant plus que l'équipe n'a plus le choix... grâce à ce succès, Lyon, en maîtrise, a pris plus qu'une option pour la finale...

 

 

Feuille de match

Les buts de la rencontre : 

2' Saki Kumagai sp (0-1). Main volontaire de Carli Lloyd dans la surface, Kumagai trompe Barsdley d'une frappe dans l'axe.

10' Kosovare Asllani (1-1). Sur un contre, Duggan lance Asllani dans le dos de Mbock et s'en va tromper Bouhaddi.

16' Dzsenifer Marozsan (1-2). Dans la surface, suite à un beau travail de Morgan, Abily sert parfaitement Marozsan qui ouvre son pied pour placer son ballon hors d'atteinte pour Bardsley.

68' Eugénie Le Sommer (1-3). Centre de Houara d'Hommeaux, Le Sommer récupère le ballon et trompe Bardsley.

 

Les compos : 

Manchester City : Bardsley, Stokes, McManus, Houghton, Bronze, J. Scott, Walsh, Lawley (Christiansen 81'), Lloyd, Asllani, Duggan (Stanway 83')

OL : Bouhaddi - Renard, Mbock, Buchanan - Majri, Abily, Kumagai, Marozsan, Houara - Hegerberg, Morgan (Le Sommer 56')

 

 

Crédit photo : UEFA

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
46 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

google