Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de leoj118 à 26/09/2017 16h21
D1 F 2017-2018
Dernier message de leoj118 à 26/09/2017 16h14
D1 F 2017-2018
Dernier message de johnjhee69 à 26/09/2017 15h28
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Lyon prend un net avantage à Wolfsburg


Publié le 23 mars 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Lyon prend un net avantage à Wolfsburg

Pour cette première manche de cette opposition attendue entre les deux finalistes de la dernière édition, Lyon est allé chercher une victoire précieuse et dispose désormais d'un avantage de deux buts (Abily, Marozsan) avant le match retour, après notamment une seconde période de haut niveau.


 

 

 

L'Olympique lyonnais est allé chercher une victoire nette et précieuse sur le terrain de Wolfsburg, un succès acquis grâce à des buts de Camille Abily et Dzsenifer Marozsan qui place le club rhodanien dans une situation très favorable avant le match retour.

 

Une première période équilibrée

Le début de match fébrile d'Almuth Schult -pas dans un grand jour- dans les cages allemandes permettait à Alex Morgan de montrer rapidement les intentions de l'Olympique lyonnais. Mais peu à peu, Wolfsburg allait monter en puissance, grâce à Pernille Harder notamment, très en jambes. La Danoise, aux prises avec Wendie Renard, parvenait à centrer pour Caroline Hansen, mais la Norvégienne ne parvenait pas à couper s'emparer du ballon et Lyon pouvait respirer (25'). Harder encore, sur un centre d'Anna Blässe, voyait Sarah Bouhaddi -plusieurs fois décisives- s'imposer (32').

Lyon reprenait le dessus dans les dernières minutes de la première période, une première fois par l'intermédiaire d'Alex Morgan, lancée en profondeur et qui éliminait Nilla Fischer avant de frapper et de trouver le poteau (40'). Puis Eugénie Le Sommer, bien lancée par Camille Abily sur la gauche de la surface, ne parvenait pas à cadrer sa frappe (45+1'). A la pause, les deux équipes rentraient aux vestiaires dos à dos, l'issue de la rencontre étant indécise avec deux équipes s'étant procuré de belles occasions mais n'étant pas parvenues à faire la différence.

 

Abily et Marozsan, deux buts qui font la différence

Dès le début de la seconde période, Gérard Prêcheur faisant entrer Ada Hegerberg à la place de Caroline Seger. Et si c'est Wolfsburg qui se créait la première grosse occasion de ce deuxième acte, avec une tête de Sara Björk Gunnarsdottir bien repoussée par Bouhaddi (50'), ce sont les Lyonnaises qui ouvraient le score, sur un coup franc excentré de Camille Abily qui finissait au fond des filets avec l'aide d'Almuth Schult, bien mal placée (60'). Dzsenifer Marozsan, plus en vue avec le réajustement tactique demandé par l'entrée en jeu d'Hegerberg, permettait ensuite à Lyon de faire le break à un quart d'heure de la fin de la rencontre, se décalant parfaitement pour envoyer le ballon au fond des filets depuis l'entrée de la surface (74'). En un quart d'heure, Lyon avait fait basculer la rencontre -et peut-être ce quart de finale- de son côté.

Si Wolfsburg tentait de réagir, Ralf Kellermann décidant de faire sortir Harder et Hansen pour faire entrer du sang neuf en attaque avec Tessa Wullaert et Anja Mittag, la première se montrant presque décisive sur un centre de Kerschowski mais stoppée par le poteau (81'), c'est Lyon qui se procurait les meilleures occasions en fin de rencontre. Pas à son affaire pendant près de 90 minutes, Almuth Schult permettait à Wolfsburg de continuer à y croire avec deux interventions décisives devant Eugénie Le Sommer, parfaitement lancée par Marozsan (89'), puis Ada Hegerberg dans le temps additionnel (90+3').

Grâce à ce succès, Lyon est en position favorable avant le match retour avec ce succès acquis à l'extérieur, et surtout au vu de sa domination en seconde période. Si rien n'est joué, car les Allemandes ne voudront sûrement pas quitter la compétition ainsi, cet avantage de deux buts place tout de même Lyon dans de très bonnes dispositions avant le match retour qui sera disputé au Parc OL. On notera également que les équipes françaises semblent se sentir bien à l'AOK Stadion, où le PSG s'était imposé sur le même score il y a deux ans.

 

 

La feuille de match 

 

Les buts de la rencontre :

61' Camille Abily (0-1)

74' Dzsenifer Marozsan (0-2)

 

Les compos : 

Wolfsburg : Schult, Fischer, Peter, Gunnarsdottir, Blässe, Kerschowski, Bussaglia (Bernauer 61'), Dickenmann, Popp, Harder (Mittag 79'), Hansen (Wullaert 78')

OL : Bouhaddi, Renard, Buchanan, Kumagai, Bremer (Houara d'Hommeaux 69'), Seger (Hegerberg 46'), Abily, Majri, Marozsan (Hamraoui 89'), Le Sommer, Morgan

 

 

Crédit photo : UEFA

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.