Actus
Sur nos forums
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de fanol74 à 27/03/2017 12h12
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de bougezvous à 27/03/2017 11h55
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de chris69 à 27/03/2017 11h30
Toutes les discussions

Le top des recrues du début de saison


Publié le 27 décembre 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Le top des recrues du début de saison

Comme à chaque intersaison, de nombreuses joueuses ont rejoint le championnat de France de première division, l'ont retrouvé ou ont tout simplement changé de club. Parmi toutes ces joueuses, certaines se sont particulièrement mises en évidence. Foot d'Elles vous propose une sélection de ces recrues.


 

 

 

Irene Paredes, Vero Boquete et Ève Perisset (PSG)

On commence avec le leader du championnat, dont l'effectif a bien changé à l'intersaison. Parmi les nouvelles joueuses de l'effectif, trois se sont particulièrement distinguées. La première, c'est bien sûr Vero Boquete. Joueuse de classe mondiale et d'expérience, elle n'aura pas mis longtemps à s'adapter. Importante dans le jeu, décisive par ses buts et passes (la dernière en date face à Lyon), la joueuse offensive espagnole a réalisé un bon début de saison aux côtés notamment de Shirley Cruz et Cristiane.

Sa compatriote Irene Paredes, moins connue, a confirmé ce qu'elle a déjà montré au niveau international et notamment lors de la Coupe du monde 2015. Très solide, la défenseure n'a pas connu de problème d'adaptation et s'est mise au diapason de ses coéquipières. Si le PSG n'a pas encaissé de but en championnat, elle n'y est pas pour rien et a confirmé son début de saison contre l'OL. Alors qu'elle avait signé pour une année, ces débuts réussis devraient pousser le PSG à continuer l'aventure avec elle.

Barrée à Lyon, elle est venue chercher du temps de jeu à Paris avec le coach qui l'avait lancée dans le Rhone. Titulaire immuable au poste de latérale gauche du fait des blessures de Laure Boulleau et Perle Morroni et d'un effectif restreint en début d'exercice, elle pourrait retrouver le côté droit ou le milieu de terrain en seconde partie de saison. Si elle n'a pas montré son meilleur visage contre l'OL lors de la dernière journée de championnat, elle a réalisé une très belle première partie de saison et fait désormais logiquement partie du groupe France.

 

Dzsenifer Marozsán (OL)

Malgré un recrutement cinq étoiles cet été, une seule joueuse ressort vraiment du lot, la meneuse de jeu allemande Dzsenifer Marozsán. Comme attendu, elle fait étalage de sa classe et de son bagage technique sur les terrains de France et d'Europe. Meilleure passeuse du début de championnat, son apport est indéniable. Si elle évite les blessures qui ont pu la ralentir ces deux dernières années, elle sera un élément essentiel de l'Olympique lyonnais à la recherche d'un deuxième triplé consécutif en régalant toujours fans et spectateurs par ses nombreuses qualités qui en font une joueuse unique parmi les meilleures au monde.

 

Lindsey Thomas (Montpellier)*

Après un an en prêt dans le championnat suisse, à Bâle, la jeune ailière médaillée de bronze à la Coupe du monde U20 en 2014 a fait son retour dans l'Hérault avec succès. Si le club a misé sur la continuité avec un recrutement restreint, elle a tout de suite (re)pris ses marques au sein d'une attaque qui lui permet de mettre ses qualités (notamment de vitesse) en avant. Elle a de plus déjà marqué à quatre reprises. Si elle confirme sa première moitié de saison, elle pourrait entrer dans la discussion pour l'équipe de France à un poste à la fois très concurrentiel (Élodie Thomis, Kadidiatou Diani, Delphine Cascarino...) mais également très ouvert. 

 

Marine Pervier (Guingamp)

Dans un effectif de Guingamp fortement remanié et rajeuni à l'intersaison, elle est arrivée en provenance de Nîmes pour retrouver Sarah M'Barek qui l'avait coachée à Montpellier. Avec les cadres Charlotte Lorgeré, Julie Debever, Salma Amani et Desire Oparanozie, elle a été un élément très important de l'entrejeu de l'actuel quatrième du classement. Pas de but ou de passe décisive à son actif, mais un gros travail de l'ombre au milieu de terrain. Elle a la confiance de M'Barek qui ne l'a sortie qu'à deux reprises dans les toutes dernières minutes du match, et a donc disputé la quasi-intégralité des rencontres de la formation bretonne depuis le début de saison. À 26 ans et avec une solide expérience de la D1 derrière elle, elle répond parfaitement aux attentes suite à son arrivée.

 

Viviane Asseyi, Kelly Gadea, Amandine Soulard (OM)

Elles font toutes les trois partie des nombreuses joueuses qui ont rejoint le promu olympien à l'intersaison, apportant dans leurs bagages une belle expérience (D1 et/ou internationale). Si l'OM a connu des difficultés à se mettre en route, elles ont toutes les trois confirmé qu'elles étaient des éléments importants du club en D1. Indiscutables sur le terrain, leur expérience et leur combativité devrait continuer à porter l'équipe en seconde partie du championnat aux côtés des Sandrine Brétigny, Caroline Pizzala, Nora Coton-Pélagie... Viviane Asseyi, qui a inscrit le premier but encaissé par Lyon en championnat cette saison, est actuellement la meilleure buteuse du club (quatre réalisations), et comme Kelly Gadea, arrivée comme elle de Montpellier à l'intersaison, elle peut espérer un retour en équipe de France en fonction des résultats du club et de ses performances. 

 

D'autres recrues ont eu un impact positif sur l'équipe et/ou les résultats qui devra se confirmer en seconde partie de saison, à l'instar de la joueuse de l'ASJ Soyaux Pamela Babinga. 

 

 

*Considérée comme une recrue après avoir joué en Suisse la saison passée (FC Bâle), prêtée par Montpellier.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort