Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 23/10/2017 16h55
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 16h39
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 16h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

La saison 2014-2015 en six dates


Publié le 15 juillet 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


La saison 2014-2015 en six dates

Alors que la reprise s'amorce tout doucement dans certains clubs de Division 1 comme le Paris Saint-Germain ou encore Albi, la rédaction de Foot d'Elles vous propose un petit flashback sur les moments clés de la saison 2014-2015 : championnat et coupe compris.


 

 

 

 

 

15 février 2015 : Le séisme parisien en Coupe de France

Huitième de finale de Coupe de France. Seule rencontre opposant deux clubs de Division 1, Guingamp-PSG est l'affiche de ce tour. Une semaine avant le choc en championnat face à l'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain part favori et doit emmagasiner de la confiance face aux joueuses de Sarah M'Barek. Mais c'était sans compter sur la détermination des Guingampaises qui s'imposent au terme d'une séance de penaltys (7-6) et éliminent le club de la capitale. Un mini tremblement de terre dans les rangs parisiens où la Coupe de France était un objectif assumé. De son côté, l'EAG envoie un signal fort aux cadors du championnat qui se confirmera quelques semaines plus tard.

 

21 février 2015 : Lyon, taille patron

Cette saison le Paris Saint-Germain s'était armé encore plus pour concurrencer l'ogre lyonnais. Si le PSG n'a connu que deux défaites lors cet exercice 2014-2015, elles ont été causées par le même adversaire. Si le match retour faisait office de finale à Charléty le 21 février 2015, sur le terrain, de finale il n'y en a pas vraiment eu. Tant la domination lyonnaise a été écrasante pendant 90 minutes. Si la qualification du PSG en Ligue des Champions (huitième de finale face à Lyon) avait pu jeter une ombre sur l'emprise rhodanienne, les joueuses de Gérard Prêcheur ont vite remis les pendules à l'heure avec une victoire nette 4-0 et un neuvième titre de champion de France consécutif et historique conquis. Ce jour-là, il y a eu une classe d'écart entre l'Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain version qatarie. L'OL n'est pas près de délaisser son trône.

 

14 mars 2015 : La belle aventure de Rouen prend fin

La Coupe est une compétition à part. Elle a ce charme qui permet toutes les folies, toutes les surprises le temps de 90 minutes ou plus. Le grand animateur de cette édition 2015 a été sans conteste le FC Rouen. Le club normand a réussi à se hisser en demi-finale de la compétition pour la première fois de son histoire en battant au passage Issy-Les-Moulineaux, pensionnaire de D1. La fête aura été belle, et s'est terminée par l'accueil du plus grand club de France en demi-finale : l'Olympique Lyonnais. Les Fenottes s'imposent logiquement 4-0 mais ce parcours inédit aura soulevé les foules à Robert Diochon. Les Rouennaises ont de quoi être fières.

 
21 mars 2015 : Guingamp secoue le cocotier

Après deux matches nuls encourageants face à Montpellier en novembre 2014 (0-0) et fin février 2015 (1-1), l'EA Guingamp avait envoyé un message. Les joueuses de Sarah M'Barek ont progressé et le projet guingampais se structure sérieusement. La plus belle illustration de la montée en puissance rouge et noire se fera le 21 mars 2015. Lors de la 19e journée, l'EAG se déplace à Bondoufle et l'emporte 2-1 face à Juvisy. Un succès qui permettra aux Guingampaises de se mêler à la lutte pour la quatrième place jusqu'à la fin du championnat. Si l'EAG a une nouvelle fois terminé 5e de cette Division 1, cette place a une toute autre saveur cette saison.


28 mars 2015 : Neuvième couronne pour l'OL

Ce qui était une certitude depuis le 21 février et la victoire de l'Olympique Lyonnais au stade Charléty face au Paris Saint-Germain devient alors officiel : Lyon est champion de France pour la neuvième fois d'affilée après sa victoire à Rodez (0-6). Favori au début de la saison, c'est une année record pour le club et plusieurs joueuses, alors qu'il reste à ce moment-là encore deux journées à disputer. Avec ce neuvième titre national, les coéquipières de Wendie Renard battront quelques records : le plus grand nombre de titres consécutifs de la D1 féminine, le plus grand nombre de buts inscrits, ou encore une invincibilité préservée pour la sixième fois. Les Fenottes resteront professionnelles jusqu'au bout en clôturant la saison par un 14-0 face à Arras à Gerland pour fêter leur titre avec leurs supporters (6 100 spectateurs).

 

9 mai 2015 : le jour où Marina Pascaud s'en est allée

Cet après-midi du 9 mai restera certainement gravé dans sa mémoire pour un bon bout de temps. En cette 22e et dernière journée du championnat de Division 1 version 2014-2015, Marina Pascaud, capitaine historique de l'ASJ Soyaux, joue son dernier match au haut niveau. Après dix-neuf saisons passées chez les Bleues, la défenseure française a décidé de raccrocher. Avec plus de 350 matches au compteur, mais jamais appelée en équipe de France, la capitaine du club de son cœur aura le droit à un vibrant hommage. L'histoire ne retiendra pas que pour son dernier match, elle aura perdu 3-0 face à Juvisy, car l'essentiel était ailleurs ce jour-là. Un visage incontournable de la D1 quitte donc les terrains.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.