Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h33
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 21h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

La course au maintien, sprint final


Publié le 18 mars 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


La course au maintien, sprint final

A quatre journées de la fin du championnat, quatre clubs sont encore menacés mathématiquement par la relégation : Metz, Albi, Saint-Etienne et Rodez. Alors qu’il reste encore seize points à distribuer d’ici la fin de saison qui réussira à se sauver en Division 1?


 

 

 

 

 

16. C’est le nombre de points qu’il reste à distribuer d’ici la fin du championnat. A quatre journées du terme de cet exercice 2014-2015, quatre clubs ont encore mathématiquement l’ombre de la Division 2 derrière leurs crampons : Metz (10e – 30pts), Albi (9e – 34 pts), Saint-Etienne (8e – 38 pts) et Rodez (7e – 39 pts). 

 

Avec 39 points, cela peut passer

Si l’on regarde dans le rétroviseur des dernières saisons, depuis 2012, le premier non relégable s’est sauvé avec au compteur un minimum de 39 points (Yzeure en 2012, Arras en 2013). Une statistique qui peut déjà rassurer le RAF. Mais la saison passée, Saint-Etienne est resté dans l’élite avec 43 points. En 2015, cela devrait se jouer à mi-chemin aux alentours des 41 unités. Sur le plan statistique, Rodez pourrait potentiellement perdre ses quatre derniers matches et se sauver. Idem ou presque pour Saint-Etienne qui devra tout de même arracher un match nul d’ici la 22e joute de D1. L’autre équipe des Midi-Pyrénées, Albi, devra décrocher une victoire a minima. Pour Metz, il faudrait presque un sans-faute (3 victoires). Mais pour chacun, le programme s’annonce rude avec des chocs contres les poids lourds de D1 ou des confrontations directes entre candidats au maintien.

 

Albi, le calendrier le plus abordable  

Metz et Rodez ont les calendriers les plus compliqués. Avec le PSG et l’OL au programme, les Rafettes devront prendre des points à Albi ce week-end et bien terminer face à l’ASSE. En Lorraine, avec un match en retard, le chemin pour la survie semble semé d’obstacles : Montpellier, Juvisy, et Guingamp c’est le menu des Messines avant de tenter le tout pour le tout face à Issy et Albi. « On entre dans une course où il faudra aller chercher tous les points possibles. Ce sont cinq finales qui se présentent à nous. Il n’y aura pas de place pour le hasard », précise Angélique Roujas, manager des Messines. « Sans faire injure à Metz, je ne suis pas sûre qu'il puisse prendre plus de 9 points d'ici la fin de saison, et visiblement cela ne sera pas suffisant pour se sauver. Si le club se maintient alors ce sera un petit exploit » analyse Sandrine Dusang, consultante Foot d’Elles.

Cette situation de survie, les joueuses d’Hervé Didier l’ont déjà connue la saison passée. Avec un match d’avance, les Amazones ont encore trois rencontres à disputer : à Lyon, face à Soyaux er à Rodez. Leur salut passera certainement par une performance sur la pelouse du RAF ou face à Soyaux (victoire à l’aller 2-1). Elles devront oublier la déception de la Coupe de France (élimination en demi-finale face à Montpellier 1-0).

C’est probablement Albi qui a le calendrier le plus facile. Avec deux confrontations face à des concurrents directs (Rodez et Albi), les joueuses de David Welferinger ont encore leur destin entre leurs mains : « On a besoin d’une victoire déclic. Nous devrons tout régler avant Guingamp (21e journée). Car sinon la dernière journée face à Metz sentira le soufre ! », prévient l’entraineur albigeois. Première manche ce week-end.

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.