Top News
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de odilon91 à 10/12/2017 18h48
D1 F 2017-2018
Dernier message de gidelon à 10/12/2017 17h53
D1 F 2017-2018
Dernier message de rial84 à 10/12/2017 17h22
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

La Suède, le plan défensif parfait


Publié le 16 août 2016 | Top News
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


La Suède, le plan défensif parfait

Largement dominée au cours cette demi-finale du tournoi olympique de football féminin face au Brésil, la Suède a parfaitement défendu et a fini par arracher la séance de tirs au but où la gardienne suédoise, Hedvig Lindahl, a été décisive pour permettre à son pays de se qualifier pour la finale. Le hold-up parfait.


 

 

 

Elles regretteront certainement très longtemps leurs trente-trois frappes. Au cours de cette demi-finale du tournoi olympique de football féminin, le Brésil a dominé les débats, a multiplié les situations, mais la défense suédoise et sa gardienne de buts Lindahl n'ont jamais plié. Ce fut très souvent une attaque-défense entre des Brésiliennes entreprenantes et des Suédoises disciplinées comme jamais, refusant parfois le jeu et ne proposant pas grand chose. Et les coéquipières de Lotta Schelin ont fini par obtenir ce qu'elles voulaient : conclure aux tirs aux buts.

 
Une première période à sens unique

Dès le début de la rencontre, sans trop de surprise le jeu du Brésil a sérieusement penché à droite, l'aile de Marta, dont les dribbles ont bien fait des misères à Rubensson (27', 28'). Dans son sillage, la sélection brésilienne va multiplier les situations dangereuses. Mais ni Debinha du pied ou de la tête (16', 23'), ni Beatriz ou encore Tamires (33') ne parviendront à trouver le chemin des filets.

Quand la Seleçao perd le ballon, poussées par tout un stade, les Brésiliennes imposent une pression de tous les instants aux Suédoises dont chaque sortie de balle devient un combat pour passer la ligne médiane. Contrairement à la rencontre de la phase de poules (victoire brésilienne 5-1), les joueuses de Pia Sundhage vont faire le dos rond et faire preuve d'une solidarité à toute épreuve qui va leur permettre de se procurer deux situations intéressantes. Tout d'abord par l'intermédiaire de Lotta Schelin dont la reprise s'envole (8'), puis par Blackstenius dont le centre en retrait ne sera pas assez précis (40'). Mais elles ne cadreront leur première frappe qu'en toute fin de première période par Fischer (45').

 
Une défense suédoise imperméable

Au retour des vestiaires, les Brésiliennes continuent de compiler les situations mais elles sont parfois un peu plus brouillonnes et moins fluides qu'en première période. Elles se heurtent aussi à chaque fois à un pied, une tête, ou les gants de Lindahl. Un bloc suédois aux allures de muraille de Chine qui ne propose pas grand chose offensivement et laisse volontiers le cuir à ses adversaires, mais qui ne faiblit pas et qui commence à faire douter les attaquantes de la Seleçao qui tentent un peu plus leur chance individuellement et passent moins par les côtés. A l'image d'un rush de Marta qui enchaîne par une frappe (73') ou encore de la tentative de Beatriz (75'). Avec la fatigue et la châleur, les coéquipières de Marta sont de moins en moins dangereuses, et les Suédoises arrachent la prolongation. Au cours de ces trentes dernières minutes, les coéquipières de Marta continueront de tenter mais ne parviendront pas à délivrer le Maracana malgré l'entrée de Cristiane et ces trente-trois frappes au but... Les Suédoises obtiennent ce qu'elles voulaient la séance de tirs au but.

 
Hedvig Lindahl en feu

Dans un Maracana en fusion, Marta débute parfaitement la séance en trompant d'un rien Lindahl qui était sur la trajectoire. Derrière, la gardienne suédoise va écoeurer les tireuses brésiliennes. Tout d'abord Cristiane, puis alors que la Brésil avait repris l'avantage après un raté d'Asllani, c'est au tour d'Andressinha d'échouer devant la portière suédoise survoltée. La Parisienne Lisa Dahlkvist envoie son équipe en finale sur la première balle de match.

Sans produire de jeu, la Suède file donc en finale où elle défiera le vainqueur de Canada-Allemagne. Parfois, il faut savoir gagner « salement » pour arriver au bout d'une grande compétition. Après avoir fait craquer les Etats-Unis, championnes du monde et olympiques en titre, et des Brésiliennes survoltées dans leur Maracana, les Suédoises semblent être passées expertes dans cet exercice. De leurs côtés, les Brésiliennes devront se remobiliser pour aller chercher une médaille de bronze devant leurs supporters.

 

 

 

FEUILLE DE MATCH


Compositions d'équipe

BRESIL : Barbara, Monica, Rafaelle, Tamires, Poliana, Thaisa (46' : Andressinha), Formiga, Marta (c), Debinha (91' : Cristiane), Andressa Alves, Beatriz (101' : Raquel Fernandes).


SUEDE :Lindahl-Samuelsson (120' : Berglund), Fischer, Sembrant, Rubensson ; Appelqvist (104' : Schough), Dahlkvist, Seger-Asllani, Blackstenius (61' : Jakobsson), Schelin.

 

Score : 0-0 (4-5 t.a.b)


Avertissements : Brésil : Beatriz (65'), Andressa Alves (69'), Formiga (87').

Suède : Jakobsson (76'), Dahlkvist (115'),

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.