Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

L'OL veut tenir le choc


Publié le 26 septembre 2015 | Actus
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


L'OL veut tenir le choc

Opposé au PSG ce dimanche, l'OL s'apprête à disputer l'un des plus grands matches de la saison. Malgré une préparation tronquée par la trêve internationale, Gérard Prêcheur, coach du nonuple champion de France, est conscient du potentiel de sa formation, qui pourrait prendre une option sur le titre en cas de victoire. Camille Abily l'est tout autant.


 

 

Objectif « Decima ». L’Olympique Lyonnais a, cette année, entamé sa route vers un dixième titre de champion de France. Alors que les joueuses internationales viennent de rentrer de sélection, tous les regards sont tournés vers l’affiche de dimanche après-midi au Stade de Gerland.

 

La performance à l’esprit

Si Lyon reste le favori des chiffres, il devra lutter corps et âmes pour battre son rival parisien. Alors que l’on attend de nombreux fidèles du côté de Gerland (près de 4 600 billets avaient déjà été vendus vendredi soir), l’heure est à la concentration et à la préparation côté lyonnais. « Sur les trois derniers matches disputés à Gerland, Paris s’est imposé à deux reprises », commence Camille Abily, qui dispute cette année sa neuvième saison sous les couleurs de l’OL. Même si Lyon reste le grand favori des chiffres, Paris pourrait bien jouer les trouble-fête en bousculant la hiérarchie. « Cela sera déjà un match décisif », avoue Louisa Necib. « Tout le monde veut réaliser une bonne performance de façon à prendre les quatre points à domicile », poursuit Camille Abily. Le championnat se joue en effet sur des détails, et cet OL/PSG en est l’exemple marquant. Gérard Prêcheur insiste sur le fait que cette partie pourrait devenir « un match déterminant ». En effet, « seul le résultat compte, et il pourrait faire pencher la balance d’un côté comme de l’autre », précise le tacticien lyonnais.

 

Un calendrier peu cohérent

Malgré les retours tardifs des joueuses internationales, Lyonnaises et Parisiennes devront être prêtes à disputer un choc dimanche après-midi du côté de Gerland. « J'avais été confronté à cette problématique la saison dernière, et je m'étais rendu compte qu'à partir de mi-septembre, le planning faisait que nous n'avions plus beaucoup de temps pour travailler à l'entraînement, du fait de l'enchaînement des matches », explique Gérard Prêcheur. Cependant, les dirigeants lyonnais ont pris de l’avance quant à la préparation de cette confrontation face au Paris Saint-Germain. « Nous nous sommes penchés sur ce match dès le 23 juillet avec le staff technique. Je vous mentirais en vous disant que l’on prépare tous les matches de la même façon, et je suis convaincu qu’il faut travailler en fonction de nos différents adversaires », analyse l’entraîneur rhodanien. Camille Abily, de retour de sélection avec l’équipe de France, explique qu’il n’est « jamais évident de préparer une affiche après deux rencontres internationales ». Cependant, « je pense que le coach et les dirigeants ont préparé cette partie depuis pas mal de temps. Toute la préparation a été effectuée en vue de cette confrontation », poursuit-elle. Et Gérard Prêcheur de conclure. « La grosse incertitude va principalement résider dans le degré de fraîcheur physique des internationales ».

 

Un « gros coup » à réaliser

L’enjeu sera de taille dimanche après-midi à Lyon. Chacune des deux formations tentera de prendre l’ascendant, dans une opposition de style que les observateurs attendent avec impatience. Le Paris Saint-Germain, qui a recruté de nombreuses internationales cet été, s’appuie sur un collectif assez neuf, composé de très bonnes individualités. A l’opposé, l’Olympique Lyonnais tente d’acquérir une certaine forme de stabilité dans ses rangs depuis plusieurs années. « Paris a fait un bon recrutement », avoue Gérard Prêcheur. Malgré tout, « j’ai confiance en mes joueuses et en ce projet que j’essaie de construire depuis mon arrivée ». « Le collectif primera avant tout, et c’est un aspect auquel nous sommes toutes très attachées », poursuit Camille Abily. La numéro 23 de l’Olympique Lyonnais espère « réaliser un gros coup ». « En cas de victoire, l’une des deux formations prendra nécessairement un avantage pour la suite de la compétition ». Et la native de Rennes de conclure. « La clé du match résidera forcément dans l'efficacité, qui reste à chaque fois un élément très important ».

 


Les précisions de Gérard Prêcheur sur l’infirmerie : « En ce qui concerne notre gardienne de buts, Méline Gérard disputera son quatrième match officiel en tant que titulaire, puisque Sarah Bouhaddi est blessée. Claire Lavogez sera dans le groupe, puisqu'elle a très bien travaillé depuis deux semaines. Elle est susceptible de jouer une vingtaine de minutes si besoin est. Enfin, j’attends des nouvelles du staff médical concernant la blessure d’Elodie Thomis, qui pourrait faire son retour dans le groupe dimanche ».

 

 

Benjamin Roux, à Lyon

 

 

Photos : club.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.