Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h33
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 21h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

LDC : Une journée foot comme on les aime !


Publié le 07 octobre 2015 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


LDC : Une journée foot comme on les aime !

Première journée des seizièmes de finale de la LDC ce mercredi, avec de belles oppositions à la clé. Barcelone a été piégé au Kazakhstan, Brøndby a coulé à Prague, le Bayern s'en est bien sorti face à Twente, l'Atlético Madrid a pris une leçon de réalisme, et Sankt-Pölten-Vérone a offert un match spectaculaire et à suspense.


 

 

BIIK Kazygurt-Barcelone : 1-1

L'équipe kazakhe a confirmé son statut d'équipe piège, du moins à domicile. Après avoir tenu en échec le futur vainqueur Francfort la saison passée, elle a accroché le FC Barcelone ce mercredi. Les Espagnoles se sont montrées patientes pour trouver l'ouverture, ouvrant le score grâce à Ruth Garcia de la tête, profitant d'une mauvaise sortie d'Oksana Zheleznyak (57'). Les Kazakhes égalisaient sur corner, Sandra Paños s'emparant du ballon mais celui-ci ayant complètement passé la ligne, selon l'arbitre (82'). La qualification se jouera dans une semaine à Barcelone.

 

PK-35 Vantaa-Rosengård : 0-2

Les Suédoises ont fait la différence sur corner en début et fin de match : Amanda Ilestedt a inscrit le premier but sur une corner délivré par Lina Nilsson (10'), cette même Nilsson inscrivant ensuite le deuxième but, un corner direct (76'). Si Rosengård a dominé territorialement, Marta et ses coéquipières ont eu du mal à se créer de réelles occasions. Cependant, la différence est faite a priori, même s'il faudra confirmer à domicile dans une semaine.

 

PAOK-Örebro : 0-2

Pour leurs débuts dans la compétition, les joueuses d'Örebro ont pris la mesure du PAOK Théssalonique qui n'avait plus participé aux seizièmes de finale depuis la saison 2010-2011. C'est la Finlandaise Sanna Talonen, artisane majeure des bons résultats de son équipe la saison passée, qui s'est particulièrement mise en avant en ouvrant la marque (47') puis en provoquant le penalty du break, transformé par Marina Pettersson-Engström (60'). La jeune Sejde Abrahamsson ajoutait un dernier but à la 90e.

 

Slavia Prague-Brøndby : 4-1

La technique, l'intelligence de jeu, les supporters pour le Slavia Prague, la claque pour Brøndby. Face à des Tchèques qui ont montré un fort joli visage, les Danoises n'ont pas su trouver la solution après leur ouverture du score dès la 6e minute. Les vingt minutes qui ont suivi ont fait la différence : doublé de Divišová (8', 13'), expulsion de Larsen chez les Danoises, but de Budošová (24'). Réduites à dix et passées de 0-1 à 3-1, les Danoises avaient pris un coup et Chlastáková inscrivait un dernier but en début de 2e période (56'). 

 

Standard de Liège-Francfort : 0-2

Sur la lancée de son début de saison, Francfort a gagné sans faire de carton, sans vraiment convaincre, et sans encaisser de but. Solide. La différenceest déjà faite avec le Standard qui n'aura pas démérité. Sophie Schmidt a ouvert le score sur penalty (10'), Kerstin Garefrekes a ajouté un deuxième but bienvenu en fin de match (86'). Le champion en titre a mieux commencé sa saison européenne que l'an passé (2-2 contre le BIIK Kazygurt).

 

Sankt-Pölten-Vérone : 4-5

Qui aurait cru que ce serait LE match à voir de la journée ? Un match fou fou fou par moments, avec plusieurs retournements de situation et 9 buts inscrits. On espère que le match retour sera du même acabit ! L'évolution du score entre les Autrichiennes de Sankt Pölten et les Italiennes de Vérone : 0-2 (21', 24'), 3-2 (27', 31', 37'), 3-3 (41'), mi-temps. 3-4 (73'), 4-4 (77'), 4-5 (82').

 

Lillestrøm-Zurich : 1-0

Engagé, très vivant bien qu'empli de maladresse en première période, plus posé en seconde mi-temps, ce match entre les Norvégiennes de Lillestrøm et les Suissesses de Zurich a été plutôt équilibré dans l'ensemble même si Lillestrøm notamment aurait pu ouvrir la marque plus rapidement. Rien n'est joué dans cette confrontation entre deux équipes très physiques qu'il faudra donc suivre de près la semaine prochaine.

 

Twente-Bayern Munich : 1-1

La Bayern a failli se faire prendre au piège de Twente... et s'il a réussi à égaliser en fin de partie par l'intermédiaire de Melanie Leupolz (85'), le match nul obtenu reste une contre-performance pour un des principaux favoris de la compétition, qui devra se montrer plus convaincant lors du match retour. Les Néerlandaises ont pris le Bayern à son propre jeu, s'appuyant sur une défense très solide que les flèches Däbritz, Miedema ou encore Evans n'ont pas su transpercer. Elles ont d'ailleurs été récompensées par un but sur une très jolie frappe de Renate Jansen à la demi-heure de jeu. Le Bayern est même passé tout près de la victoire dans les arrêts de jeu avec un tir et une tête non-cadrés de justesse, mais un tel final aurait été très cruel pour Twente au vu de la prestation des deux équipes.

 

Atlético Madrid-Zorky : 0-2

La loi du réalisme. Malgré une domination totale, les joueuses de l'Atlético Madrid ont perdu à domicile contre les Russes de Zorky, auteures de deux tirs, tous deux cadrés, tous deux terminant au fond des filets. C'est évidemment cruel pour les Espagnoles qui ont développé un jeu agréable, et qui doivent désormais espérer un retournement de situation à l'extérieur, en Russie où ce n'est jamais facile. Un scénario toutefois pas complètement loufoque si les Espagnoles produisent le même jeu... mais en plus réaliste.

 

Brescia-Liverpool : 1-0

La saison galère de Liverpool continue et pourrait bien se terminer rapidement. Après avoir terminé avant-dernier du championnat anglais, voilà que les Reds repartent d'Italie avec une défaite malvenue, même si tout reste possible lors du match retour. C'est l'ex-Parisienne Sara Gama qui a offert la victoire aux Italiennes. Liverpool s'est réveillé (notamment avec l'entrée d'Asisat Oshoala à la mi-temps) trop tard, et avec trop de maladresse pour revenir au score.

 

Starjnan-Zvezda : 1-3

Il ne fallait pas rater la première demi-heure de jeu entre ces lointaines connaissances, puisque les quatre buts de la rencontre ont été marqués rapidement. Zvezda menait 0-2 après 13 minutes de jeu, mais Stefánsdóttir redonnait de l'espoir à Starjnan en réduisant le score (28'), espoirs vite douchés par Kurochkina (32'). Un score très sévère pour les Islandaises qui ont fait jeu égal mais ont souvent buté sur une Irina Zvarich (ex-Juvisy et ex-Montpellier) très solide dans ses buts. Comme pour l'Atlético Madrid à Zorky, la tâche s'annonce ardue la semaine prochaine pour renverser la situation en Russie... la saison passée, Starjnan n'y était d'ailleurs pas arrivé.

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.