Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

LDC : Le PSG se fait peur, mais se qualifie


Publié le 30 mars 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


LDC : Le PSG se fait peur, mais se qualifie

Largement dominateur à l'aller sans réussir à trouver le cadre, le PSG a récidivé ce mercredi, mais cette fois, une tête de Cristiane mal contrôlée par Sandra Panos en fin de match a offert la victoire et la qualification au PSG. Ce fut compliqué, mais Paris l'a fait. En demi-finale, le PSG retrouvera l'Olympique Lyonnais pour une demi-finale franco-française


 

 

Après le match nul et vierge obtenu à l'aller à Barcelone, le PSG était sous pression avant le match retour, et avait l'obligation de marquer un but de plus que son adversaire dans le temps réglementaire pour s'éviter des prolongations, au contraire de son opposition précédente avec le club suédois d'Örebro (1-1 à l'aller en Suède). Il aura fallu attendre la toute fin de match, et une tête plongeante de Cristiane sur un centre de Rosana, pour que le PSG obtienne sa qualification pour les demi-finales.

 

On connait la chanson

Comme lors des 90 précédentes face au même adversaire, le PSG a largement dominé, a souvent tiré au but, mais n'a pas réussi à trouver le fond des filets malgré une douzaine de tirs, dont la moitié de cadrés. C'est Shirley Cruz, la Parisienne la plus en vue, qui se créait la meilleure occasion en début de match, mais Sandra Paños s'interposait (9').

Malgré une bonne volonté évidente, à l'image de sa capitaine Caroline Seger très offensive pour forcer la décision, le PSG retournait au vestiaire sans avoir inscrit le moindre but. Le seul point positif étant que Barcelone n'avait tiré qu'une seule fois, de loin et sans aucun danger. Après 135 minutes de jeu, le Barça avait tiré trois fois au but, aucun n'étant cadré.

 

Berger remporte le duel des gardiennes

Rebelote en seconde période, avec un Paris Saint-Germain ultra-dominateur mais incapable de marquer (Cristiane 51', Erika 56', Cristiane 68'...). A la 80e minute, Barcelone partait en contre-attaque et Bárbara, parfaitement lancée dans l'intervalle, se présentait seule devant Ann-Katrin Berger. La gardienne allemande remportait son duel, profitant du retour de Perle Morroni qui lui avait permis d'empêcher la Barcelonaise de tirer plus tôt.

Les dix dernières minutes étaient jaunes, Barcelone sentant le bon coup et se lançant à l'attaque face à un PSG désabusé. Et pourtant... sur un très bon centre de Rosana, Cristiane, partie à la limite du hors-jeu, plongeait et plaçait sa tête,  que Sandra Panos, irréprochable jusque-là, ne contrôlait pas. La gardienne de Barcelone voyait la qualification s'éloigner au fil des centimètres parcourus lentement par le ballon jusque derrière la ligne (86')... Barcelone ne parvenait pas à se montrer dangereux lors des dernières minutes, et de façon à la fois logique et presque absurde, le PSG rejoint les demi-finales et l'Olympique Lyonnais pour une confrontation à venir franco-française.

 

Les compositions :

PSG : Berger - Houara, Delannoy, Erika, Morroni - Hamraoui (Rosana 65'), Dahlkvist, Seger - Cruz, Cristiane, Dali (Mittag 76')


Barcelone : Panos - Bergara, Torrejon, Garcia, Serrano - Unzue (c), Guijarro, Gili (Latorre 76') - Putellas, Hermoso, Garcia

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
14 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.