Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 17/12/2017 17h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Juvisy, pour travailler dans la continuité


Publié le 25 août 2015 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Juvisy, pour travailler dans la continuité

Le FCF Juvisy, c'est un club d'une constance remarquable au plus haut niveau et sur le podium de la première division. Mais depuis l'avènement du PSG, l'écart se creuse année après année. Alors que Montpellier a "mis le paquet" cet été, que peut espérer la Juv' cette saison ?


 

 

La saison dernière, Juvisy a encore une fois terminé sur la troisième marche du podium, pour la troisième fois consécutive. Un bon résultat donc pour un club qui brille par sa constance et sa capacité à se renouveller et à évoluer. Mais avec 67 points, c'est la première fois en plus de dix ans que le club de l'Essonne n'atteint pas la barre symbolique des 70 points. Surtout, le fossé s'est creusé avec l'Olympique Lyonnais, mais surtout le PSG avec lequel Juvisy était à la lutte la saison précédente pour une place en Ligue des Champions féminine. C'est donc avec Montpellier (qui a battu Juvisy trois fois coup sur coup en fin de saison, dont deux fois en championnat) et Guingamp (vainqueur à Bondoufle lors du match retour) que Juvisy a principalement bataillé la saison dernière, se reposant sur les points acquis du début de saison pour conserver la 3e place jusqu'au bout. 

 

Un effectif renforcé

Alors que l'équipe a donné des signes de faiblesse à quelques postes bien distincts la saison dernière, le recrutement effectué à l'intersaison a été bien fait. A la tête de l'équipe tout d'abord, puisque Emmanuel Beauchet remplace Pascal Gouzenes. Au poste de gardienne ensuite, puisque Karima Benameur, une des meilleures gardiennes françaises victime de la concurrence à ce poste au PSG vient renforcer un poste qui en avait besoin et amener de la concurrence à une Céline Deville pas toujours très à son aise. La jeune Dina Jeanjean, très prometteuse, vient également renforcer le poste de gardienne. Alors que le club attendra la progression de ses jeunes talents, Charlotte Bilbault, excellente avec Soyaux l'année dernière et qui peut jouer au milieu ou en défense, et Sophie Vaysse, incontournable dans l'entrejeu ruthénois ces dernières années malgré son jeune âge, viennent apporter jeunesse, expérience et talent à l'effectif du club francilien. Devant, alors que Sandrine Brétigny, toujours efficace malgré un temps de jeu réduit la saison passée, a été remplacée dans un registre très différent par un talent offensif venu des Etats-Unis, Tatiana Coleman, sélectionnée à la 18e place de la dernière draft NWSL. Elle est le principal point d'interrogation de Juvisy alors que l'attaque n'a pas brillé la saison passée. A noter également l'arrivée de la jeune et prometteuse Elise Legrout.

 

Faire du mieux que possible

Après l'Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain, voilà que Montpellier a mis de gros moyens à l'intersaison pour être à la lutte pour les premières places. La mission sera d'autant plus compliquée la saison prochaine pour la Juv'... Mais le club fera évidemment tout pour conserver sa place sur le podium, voire mieux. L'arrivée de Beauchet, qui découvre le football féminin, remet les choses à plat. Sandrine Dusang, une des joueuses les plus expérimentées de l'effectif et consultante Foot d'Elles, nous confie : "Tout le monde doit faire ou refaire ses preuves pour gagner sa place et c'est très stimulant. L'ensemble des joueuses est très investi et travaille très sérieusement à l'entrainement depuis le 20 juillet. Emmanuel arrive avec une nouvelle méthode de travail, mais les messages sont clairs et passent bien pour le moment. Le fait qu'il soit assisté de Laure Lepailleur (adjointe) est aussi un véritable plus. Elle connait bien le groupe, a un regard différent et c'est agréable pour nous d'avoir ce relai "féminin" dans le staff. Au final, leurs expériences respectives se complètent et cela fonctionne bien pour l'instant." L'effectif, bien et intelligemment renforcé à l'intersaison, aura de quoi lutter pour les premières places en se reposant sur un effectif rajeuni et compétitif, plus dense et où la concurrence aidera les joueuses à donner le meilleur d'elles-mêmes. 

 

Les joueuses à suivre

La plus importante sera peut-être Tatiana Coleman, la nouvelle recrue en attaque. Si les performances de Julie Machart, Camille Catala et Kadidiatou Diani seront à surveiller et que Gaëtane Thiney sera un point d'ancrage indispensable, Coleman ainsi que Lilas Traïka auront la tâche de marquer des buts, un point faible de l'équipe la saison dernière. Au milieu, "Charlotte Bilbault complète très bien le milieu de terrain avec Inès Jaurena et Annaïg Butel, mais du coup la concurrence sera rude si il n y a pas de blessure... " nous dit Sandrine Dusang. Voilà un trio qui devrait valloir le coup, à moins que Butel ou Bilbault ne jouent également en défense, où il faudra surveiller tout particulièrement les jeunes Aissatou Tounkara et Théa Gréboval, un grand espoir au poste de latérale gauche.

 

Crédit photos : fcfjuvisy.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
13 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.