Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO : Revivez le tournoi olympique !


Publié le 20 août 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO : Revivez le tournoi olympique !

Vous avez raté le tournoi ou des matches, disputés en pleine nuit ? Revivez l'ensemble du tournoi olympique journée par journée, dans cet article qui vous résume deux semaines de compétition qui ont abouti la nuit dernière au premier sacre olympique de l'Allemagne.


 

 

 

 

 

Première journée

Dans le groupe E, la Suède peine à prendre le dessus sur l'Afrique du Sud, profitant d'une boulette de la gardienne Roxane Barker pour s'imposer 1-0. De son côté, le Brésil ne fait pas dans le détail face à la Chine, avec une victoire nette 3-0 qui aurait pu être encore plus sévère. 

Dans le groupe F, le Canada fait forte impression en parvenant à s'imposer (2-0) en étant en infériorité numérique pendant 70 minutes face à l'Australie. Face au Zimbabwe, l'Allemagne s'impose largement (6-1) mais voit son adversaire revenir à 1-2 en début de deuxième période.

Dans le groupe G, les Etats-Unis et la France font forte impression face à la Nouvelle-Zélande et la Colombie respectivement. Les favorites américaines s'imposent en maitrise 2-0, les Bleues prennent rapidement les devants face aux Sud-Américaines qui ne se relèveront pas (4-0).

 

Deuxième journée

Dans le groupe E, le Brésil fait de nouveau forte impression en corrigeant la Suède 5-1 avec des doublés pour Marta et Beatriz, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale. De son côté, face à une Afrique du Sud combative et dangereuse, la Chine finit par s'imposer 2-0.

Dans le groupe F, le Canada accroche sa qualification pour les quarts de finale en jouant une période face au Zimbabwe (3-1), alors que l'Australie, qui a mené 2-0 face à l'Allemagne et a eu de très nombreuses occasions, voit les futures championnes olympiques revenir au score en fin de match (2-2).

Dans le groupe G, les Etats-Unis prennent le dessus sur la France (1-0) dans le choc pour la première place, et se qualifient pour les quarts de finale. En battant la Colombie 1-0, la Nouvelle-Zélande se relance dans la course à la qualification, qu'elle jouera contre la France.

 

Troisième journée

Le groupe F est le premier à jouer. Le Canada prend le dessus sur l'Allemagne grâce à Melissa Tancredi (2-1), et l'Australie ne passe pas loin de la deuxième place en battant largement le Zimbabwe (6-1), mais ne parvient pas à une meilleure différence de but que l'Allemagne. Canada, Allemagne sont qualifiés, l'Australie doit attendre la fin de la journée mais sa qualification ne fait aucun doute grâce à ses quatre points et sa différence de but.

Le groupe G prend la relève. Déjà qualifiés, les Etats-Unis partagent les points avec la Colombie qui sauve l'honneur (2-2), avec un match raté d'Hope Solo. Dans un match décisif pour la qualification, la France prend le dessus sur la Nouvelle-Zélande (3-0) dont la différence de but ne lui laisse que peu d'espoir de qualification, d'autant plus qu'elle n'a que trois points. Les Etats-Unis et la France sont qualifiés, la Nouvelle-Zélande espère...

Le groupe E met fin à la phase de poules avec deux matches nuls et vierges qui font les affaires de tout le monde. Le Brésil, assuré quasiment de la première place, fait tourner, l'Afrique du Sud remporte un point mérité, Chine et Suède obtiennent leur qualification avec quatre points au compteur, validant la qualification australienne et l'élimination néo-zélandaise. Brésil, Chine et Suède se qualifient.

 

Quarts de finale

Les quarts commencent avec une surprise de taille, et l'élimination aux tirs au but des grandes favorites états-uniennes par la Suède (1-1, 4-3 tab). Grosse performance tactique et défensive signée Pia Sundhage, qui a remporté deux titres olympiques avec les Etats-Unis en 2008 et 2012.

L'Allemagne prend logiquement le dessus sur la Chine (1-0), mais ce fut compliqué, et surtout, les joueuses de Bruno Bini ne sont pas passées loin d'égaliser et peut-être arracher la prolongation en fin de match, Wang Shuang ratant le penalty qu'elle avait obtenu.

Mieux organisé, plus fort physiquement, le Canada prend logiquement le dessus sur la France (1-0) qui n'a montré ni génie ni motivation. C'est un nouvel échec pour les Bleues dont l'objectif était la médaille, alors que le Canada confirme son très bon début de tournoi.

Que ce fut dur pour le pays-hôte, face à une généreuse équipe d'Australie défendant avec ses tripes. La joueuse du match sera Barbara qui arrêtait le tir au but/balle de match de Katrina Gorry après l'échec de Marta, avant de repousser le tir d'Alanna Kennedy (0-0, 7-6 tab)

 

Demi-finales

Rebelote pour la Suède, qui parvient à mettre en échec le Brésil qui a perdu son attaque lors de la séance de tirs au but. Cette fois-ci, Barbara ne peut rien face à Lisa Dahlkvist qui qualifie de nouveau la Suède pour la suite du tournoi, dans ce cas, la finale (0-0, 5-4 tab).

John Herdman s'est trompé, le Canada est passé à côté de sa demie et l'Allemagne n'a pas eu à forcer pour obtenir, comme la Suède, sa première qualification pour une finale olympique. Victoire nette 2-0 qui peut laisser des regrets au Canada.

 

Match pour le bronze

John Herdman a retrouvé son dispositif tactique, Diana Matheson a retrouvé sa place de titulaire, et le Canada se montre plus fort et plus organisé face à un Brésil en difficulté (2-1). Si Beatriz relance le suspense en fin de match, la qualification canadienne est logique.

 

Finale

L'Allemagne met petit à petit le pied sur le ballon, mais la rencontre est équilibrée lors des 45 premières minutes. Pas de but à la mi-temps, mais Dzsenifer Marozsan sauve son tournoi avec un magnifique but et une passe décisive sur coup franc, repoussé par la transversale. Stina Blackstenius relance le suspense... en vain (2-1). Premier titre olympique pour l'Allemagne, sortie en apothéose pour Silvia Neid.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.