Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h33
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 21h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO - J3 : Enjeux et matches à suivre


Publié le 08 août 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO - J3 : Enjeux et matches à suivre

C'est déjà l'heure de la troisième journée du tournoi olympique. Si plusieurs équipes ont déjà obtenu leur qualification pour les quarts de finale, d'autres vont la jouer ces mercredi et jeudi. Présentation des enjeux et focus sur les matches à suivre lors de cette troisième journée décisive.


 

 

 

Les enjeux

Au soir de la deuxième journée, le Brésil (groupe E), le Canada (groupe F) et les Etats-Unis (groupe G) ont assuré leur présence en quart de finale. L'Allemagne, avec quatre points et une différence de buts de +5, y sera aussi. Il reste donc quatre places à prendre : la deuxième place dans les groupes E et G, et les deux meilleurs troisièmes, sachant qu'avec le Zimbabwe comme adversaire lors de la troisième journée (probabilité de 3 points + différence de but positive), l'Australie devrait normalement faire partie des quatre. Les trois places restantes devraient donc se jouer entre la Chine, la Suède (opposés dans le groupe E), la Nouvelle-Zélande et la France (opposés dans le groupe G). 

Le Brésil et les Etats-Unis, opposés à l'Afrique du Sud et la Colombie respectivement lors de la troisième journée, devraient terminer en tête de leur groupe. Dans le groupe E, la différence de but du Brésil le met a priori hors de portée pour la première place, même en cas de défaite. Dans le groupe G, il faudrait une défaite des Etats-Unis et une victoire de la France pour que les championnes olympiques terminent deuxièmes. Dans le groupe F, si le Canada, l'Allemagne et l'Australie devraient passer en quart, la première place se jouera entre le Canada et l'Allemagne. Le vainqueur du groupe affrontera la France (si tout se passe bien), le deuxième la Chine ou la Suède (normalement).

 

Les matches à suivre

Chine-Suède

Dans le groupe E, c'est la deuxième place qui est en jeu entre ces deux nations. Un match nul permettrait aux deux équipes d'être qualifiées si l'affiche entre la France et la Nouvelle-Zélande accouchait d'un vainqueur (en partant du principe que l'Australie s'imposera contre le Zimbabwe), la Chine terminant deuxième grâce à une meilleure différence de but. Avec le spectre des Etats-Unis pour le troisième, la Suède n'a pas d'autre choix que de s'imposer. Au vu de ses deux premières prestations dans le tournoi, dans la lignée de ce qu'elle a montré depuis de nombreux mois, ce n'est pas gagné, d'autant plus que la Chine semble monter en puissance même si elle n'a pas réalisé un début de tournoi convaincant. Entre deux équipes ayant beaucoup à prouver, cette affiche, malgré son heure tardive (3h) devrait valoir le détour. Dans l'autre match du groupe, le Brésil s'avance sans pression face à une équipe d'Afrique du Sud qui voudra confirmer ses progrès en marquant, voire en prenant un point minimum.

 

Allemagne-Canada

Le Canada est déjà qualifié, l'Allemagne à 99%. Il ne s'agit donc pas tant de jouer la qualification, mais plutôt de savoir qui terminera en tête du groupe. Alors que le premier du groupe devrait affronter la France en quart de finale, le deuxième sera opposé à la Suède ou à la Chine. Si les deux équipes sont tentées d'éviter la France, on pourrait assister à une équipe allemande qui cherche le match nul (lui faisant éviter Brésil, Etats-Unis et France) et une équipe canadienne qui ne serait pas contre une défaite. Loin de ces calculs, les deux équipes abordent ce match de façon différente. Le Canada arrive sans pression, et a réalisé un bon début de tournoi. Kadeisha Buchanan sera suspendue, Shelina Zadorsky reviendra en défense centrale. Du côté de l'Allemagne, la prestation face à l'Australie doit pousser Silvia Neid à une remise en question, pas nécessairement pour ce match, mais si elle veut aller accrocher une médaille pour son dernier tournoi. Dans l'autre match du groupe, il faudra vérifier l'évolution de la différence de but de l'Australie qui entrera en compte si l'Allemagne s'incline.

 

Nouvelle-Zélande-France

La situation est similaire à celle du groupe E. Les deux équipes vont se disputer la deuxième place, et peuvent toutes les deux se qualifier en cas de match nul, si la Chine ou la Suède l'emporte (mais le groupe E terminera la journée). Un cas de figure qui permettrait à la France de terminer deuxième grâce à son avantage à la différence de but. Cependant, l'objectif des Bleues est la victoire et rien d'autre, et s'appuiera sur le jeu développé lors des deux premières rencontres. Pour rebondir après sa nouvelle défaite frustrante face au Etats-Unis, elle aura la chance d'affronter une Nouvelle-Zélande certes compliquée à manoeuvrer, mais qui sera privée de sa capitaine et pilier indispensable à l'équipe, Abby Erceg*, expulsée contre la Colombie -expulsion totalement injustifiée. Erin Nayler, qui est une bonne gardienne, n'est pas Hope Solo, et on s'attend donc à ce que les Bleues marquent des buts tout en continuant à être solides en défense dans le sillage de Wendie Renard. A noter que la France connaitra le classement du groupe F (matches à 21h) et donc son adversaire si elle gagne. Dans tous les cas de figure, il s'agira d'un adversaire coriace (Brésil, Canada, Allemagne, Australie). Dans l'autre match du groupe, il ne devrait pas y avoir photo entre les Etats-Unis et la Colombie, malgré le score de la dernière Coupe du Monde.

 

* Après appel, l'expulsion à été annulée et Abby Erceg sera bien présente.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.