Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h23
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO - Groupe E : Le Brésil à domicile veut aller loin


Publié le 12 juillet 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO - Groupe E : Le Brésil à domicile veut aller loin

Au cours des trois prochaines semaines, Foot d'Elles vous propose de vous pencher sur chacune des nations qualifiées pour le tournoi de football féminin des Jeux Olympiques de Rio (3-19 août). On commence logiquement par le pays-hôte, le Brésil, avec les Parisiennes Erika et Cristiane dans ses rangs. Focus, le groupe des 18, son programme.


 

 

 

Pour ces Jeux Olympiques disputés à domicile, le Brésil, actuel 8e mondial, a de grandes ambitions. Déjà deux fois finaliste des Jeux mais sans aucun titre -en 2004 et 2008-, le Brésil veut aller plus loin. Un an après avoir réalisé un Mondial en demi-teinte, voire raté, avec une sortie précoce huitième de finale (contre l'Australie), pas question de s'arrêter aussi vite. Cela tombe bien, le Brésil n'est jamais aussi fort que quand il joue à domicile, et le soutien populaire lui sera d'une grande aide pour se frayer un chemin le plus loin possible.

 

Une équipe plus équilibrée

Souvent critiquée pour la faiblesse de sa défense, A Selaçao semble avoir remédié en grande partie à son principal défaut, et dispose à tous les postes de joueuses sûres et solides à l'exception peut-être d'une latérale droite titulaire Fabiana qui peut se montrer très inconstante. L'équipe est plus équilibrée, et Vadão, son sélectionneur en poste depuis 2014, semble avoir trouvé la formule d'une équipe qui peut compter sur sa défense sans renier ses qualités intrinsèques et son naturel porté vers l'attaque. Capable de se projeter rapidement vers l'avant, avec des joueuses rapides et techniques, des latérales offensives, un milieu et une défense centrale solides, le Brésil peut espérer aller loin même s'il leur faudra déjà réussir à sortir d'un groupe relevé. La première rencontre face à la Chine notamment sera très attendue, l'opposition de styles faisant d'ores et déjà saliver.

Si le Brésil est devenu une équipe solide, il n'en reste pas moins que certaines joueuses sont indispensables, à commencer par Formiga et Marta. La majorité des joueuses arrive à l'âge de la maturité et dispose désormais d'une solide expérience internationale, à l'image de la polyvalente Parisienne Erika. La relève est également déjà bien présente avec des joueuses telles qu'Andressa Alves, Andressinha ou encore Debinha, et se mélange avec la "vieille" garde des légendes Formiga, Marta et Cristiane dont nous parlerons plus loin. A domicile, avec une équipe qui semble arriver à maturité avec des légendes pour qui ce sera probablement le dernier grand tournoi, le Brésil a son destin en mains. Reste à savoir s'il aura les épaules pour aller au bout, alors que la pression sera présente et que le pays connait une période délicate aux niveaux politique et social.

 

Les joueuses à suivre

Dans l'équipe brésilienne, certes il y a Marta, qui nous rappelle semaine après semaine en Damallsvenskan (le championnat suédois) ou lors de ses dernières sorties avec la sélection qu'elle est en pleine forme à l'approche de "ses" Jeux. Mais il ne faut pas oublier Cristiane, ressucitée l'an passé au PSG et prête à reformer le duo de feu qu'elle formait avec Marta il y a une dizaine d'années. Meilleure buteuse de l'histoire des Jeux Olympiques (12 buts), Cristiane a retrouvé la forme au bon moment, et ce n'est pas le Brésil qui s'en plaindra. Pour ce qui est probablement ses derniers Jeux, elle voudra s'inscrire encore un peu plus dans l'histoire de la compétition. Il ne faut pas oublier enfin l'inusable Formiga, toujours aussi précieuse au milieu de terrain malgré ses 38 ans. La seule joueuse à avoir disputé toutes les éditions des Jeux était présente, comme ses deux compatriotes de l'attaque, lors des finales de 2004 et 2008.

 

Le pronostic FE

Tout semble réuni pour réaliser un bon tournoi. La victoire finale semble compliquée à aller chercher, mais à domicile, avec une joueuse telle que Marta dans son effectif, capable de changer le cours d'un match à elle seule, tout peut arriver. La première étape sera de sortir du groupe, avec l'assurance qu'aucun match ne sera facile. Il faudra dans tous les cas montrer un visage bien différent d'il y a un an au Canada pour espérer aller loin, sous peine de grosse désillusion.

  

Parcours en qualification 

Qualifié en tant que pays-hôte

 

Le groupe 

Gardiennes : Bárbara, Aline

Défenseures : Mônica, Rafaelle, Bruna, Erika, Fabiana, Poliana, Tamires

Milieux de terrain : Formiga, Thaisa, Andressinha, Andressa Alves

Attaque : Marta, Cristiane, Debinha, Bia, Raquel

Réservistes : Luciana, Camila, Darlene, Thais Guedes

 

 

Le programme

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.