Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe G : Sans Rincon, la Colombie veut confirmer


Publié le 27 juillet 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Groupe G : Sans Rincon, la Colombie veut confirmer

Pour la deuxième olympiade de son histoire, la Colombie se retrouve dans le groupe le plus relevé du tournoi de football féminin en compagnie des Etats-Unis, champions du monde et olympiques en titre, de la France et de la Nouvelle-Zélande. Sans leur capitaine Yoreli Rincon, les Cafeteras veulent confirmer leurs progrès et créer une nouvelle sensation.


 

 

 

 


Jusqu'à la Coupe du monde 2015 au Canada, le principal fait d'arme de la Colombie était une place de finaliste lors de la Copa America 2014. Ce qui représentait déjà une performance en soi pour cette jeune sélection créée en 1998.

 
Jouer les trouble-fête

Mais depuis un an beaucoup de choses ont changé. Les Cafeteras ont créé la sensation lors de la phase de poules du Mondial en battant la France à Moncton (2-0, première victoire en Coupe du monde de leur histoire), puis en se hissant jusqu'en huitième de finale de la compétition. Battues par les futures championnes du monde américaines en ayant montré un beau visage (2-0).

Au Brésil, la Colombie va participer à sa deuxième olympiade après Londres (et donc consécutivement). Il y a quatre ans, les Etats-Unis, la France et la Colombie étaient déjà dans le même groupe, les deux premiers s'étaient qualifiés pour les rencontres à élimination directe, la Colombie avait terminé à la dernière place. Finir parmi les deux premiers de ce groupe G (France, USA, Nouvelle-Zélande, et Colombie) sera compliqué car les USA et la France semblent favoris. Néanmoins, les coéquipières de Natalia Gaitan viennent à Rio avec des ambitions et veulent à nouveau faire chuter la France pour leur entrée en lice le 3 août prochain. « C'est un groupe très difficile, ce sont des équipes qui possèdent une grande histoire et qui ont pu effectuer une bonne préparation. Nous devons travailler très dur pour les affronter et ainsi réaliser la meilleure des performances contre elles », déclara Natalia Gaitan à Futbolred.

 
Sans sa capitaine

Pour cette deuxième olympiade, la Colombie a débuté sa préparation assez tôt en avril avec des matches amicaux face aux Etats-Unis. Mais, cette équipe jeune (de 24 ans de moyenne d'âge) et en forte progression depuis deux ans (24e au classement Fifa) devra toutefois faire sa route brésilienne sans son habituelle capitaine Yoreli Rincon, blessée pendant la préparation (tibia-péroné, absente trois mois). Ce qui a représenté un véritable coup dur pour les Cafeteras en ce début de mois de juillet. « La Colombie est une grande équipe qui a beaucoup progressé ces dernières années et qui doit continuer dans cette voie. Nous devons nous concentrer sur nos points forts et être très concentrées à chaque match pour obtenir le meilleur résultat possible ».

Sans Rincon, les Colombiennes pourront compter sur l'explosive Lady Andrade, Catalina Usme ou encore Nataly Arias pour faire des différences. Et si Sandra Sepulveda réalise les mêmes performances dans les buts qu'au Canada, et elle semble bien aimer la France de surcroît, trouver la faille dans la défense colombienne ne sera pas chose aisée.

 

 

Les joueuses à suivre

Il se peut que Sandra Sepulveda fasse encore parler d'elle par ses horizontales ou des arrêts réflexes. Elle est d'ailleurs souvent très en forme face aux Bleues. Sur le plan offensif, il faudra suivre l'explosive Lady Andrade dont les qualités techniques et d'accélération devraient faire quelques ravages. Dans un autre registre, Catalina Usme devrait avoir de quoi faire admirer sa finesse technique et sa capacité à faire des différences.

 

Le pronostic FE

Si la Colombie est une nation en pleins progrès ces dernières années, décrocher l'une des deux premières places de ce groupe G semble vraiment une mission très complexe pour les Cafeteras. D'autant plus qu'elles participeront à leur seconde olympiade sans Yoreli Rincon dont l'importance dans le collectif colombien est certaine. Viser une troisième place synonyme d'une éventuelle qualification semble plus abordable. Il faudra tout de même finir parmi les meilleurs troisièmes et donc accrocher des points face à la France ou aux USA pour s'assurer les quarts de finale...

 

La qualification

En terminant deuxième de la Copa America 2014 (disputée en deux phases) derrière le Brésil, la Colombie avait obtenu sa qualification pour la Coupe du monde et pour les Jeux olympiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe 

Gardiennes : Catalina Pérez, Sandra Sepúlveda.

Défenseures : Angela Clavijo, Carolina Arias, Natalia Gaitán, Nataly Arias.

Milieux de terrain : Carolina Arbeláez, Catalina Usme, Diana Ospina, Isabella Echeverri, Leicy Santos, Liana Salazar, Mildrey Pineda.

Attaquantes : Ingrid Vidal, Lady Andrade, Oriánica Velásquez, Tatiana Ariza, Nicole Regnier.

 

Le programme

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.