Top News
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de sab8969 à 23/08/2017 15h40
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de patisstillalive à 23/08/2017 13h30
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 23/08/2017 12h53
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe G : La France veut sa médaille


Publié le 29 juillet 2016 | Top News
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Groupe G : La France veut sa médaille

L'équipe de France de football féminin va disputer son deuxième tournoi olympique au Brésil. L'objectif est clair : aller chercher une médaille et ouvrir le palmarès du football féminin français. Pour cela, les Bleues devront franchir un cap au cours de cette compétition, ultime sortie de Louisa Cadamuro.


 

 

 

L'équipe de France est arrivée au Brésil en ce début de semaine pour entamer la dernière ligne droite de sa préparation pour le tournoi olympique. Dans ce groupe G, privées de Laure Boulleau et Laura Georges, les Bleues font figure de favori avec les Etats-Unis. Si la première place sera difficile à prendre aux championnes du monde et olympiques en titre, la deuxième est l'objectif minimal pour continuer la route vers la médaille. Cette fameuse breloque après laquelle court une génération depuis cinq ans.

 
"Franchir un cap"

Elles l'ont répété à qui voulait l'entendre pendant la préparation à Ploufragan ou à Clairefontaine, les Bleues veulent à tout prix revenir avec quelque chose du Brésil et assumer ce statut de troisième nation mondiale. « Je suis prête à répondre au défi, je suis prête à commencer ces Jeux, j'ai une motivation énorme parce que je veux vraiment avoir un titre avec cette équipe de France. On est une génération qui, petit à petit, arrive à son terme [...], pour nous cela serait inconcevable que cette génération ne soit pas titrée à un moment donné parce qu'il y a tout ce qu'il faut. Au-delà d'être motivées, il faut que l'on franchisse un cap », nous confiait Elise Bussaglia dans nos colonnes le 16 juillet dernier. Ce cap, il faudra le franchir sur l'aspect de l'efficacité. Cette faculté à tuer les matches ce qui n'a pas été le point fort des Bleues ces derniers mois. Dans ce sens, la victoire face au Canada à Auxerre peut être un élément positif . Dominées de bout en bout les Bleues ont fait la différence sur coup de pied arrêté par Camille Abily. Il faudra tout de même d'abord se sortir de ce groupe avec les USA, la Colombie et la Nouvelle-Zélande.


Ce tournoi sera aussi l'occasion de voir le clap de fin pour Louisa (Necib) Cadamuro. La numéro 14 de l'équipe de France va prendre sa retraite après les Jeux olympiques. Depuis l'officialisation de sa décision, l'ancienne Lyonnaise semble plus épanouie et veut profiter de chaque instant sur le terrain avec un don de soi pour le collectif intéressant. Il se pourrait bien qu'elle réussisse un tournoi rêvé dans quelques semaines et porte l'équipe de France vers un podium.

 
Une médaille pour le foot féminin français

Au-delà de l'intérêt sportif que représente une médaille lors d'une olympiade, cette équipe de France semble investie d'une mission pour sa discipline au sens large. Car après plusieurs années d'engouement et de développement avec les meilleures audiences de la TNT lors du Mondial 2015, ou encore la barre des 100 000 licenciées franchie cet hiver, le football féminin français est peut-être à un moment important de son évolution. De la performance des tricolores au pays du football peut dépendre cette progression du football féminin dans l'Hexagone. « Franchement, depuis plusieurs années le foot féminin est en plein essor, on produit beaucoup de beau jeu, les gens sont super contents de venir au stade. Mais c'est vrai qu'un titre c'est un coup de booster énorme. En plus, la fenêtre de médiatisation lors des JO et le public, c'est encore plus grand. Si le foot féminin apporte une médaille, ce sera un pas de fait pour notre discipline », avoue Elise Bussaglia. Philippe Bergerôo ajoute : « Et décrocher cette médaille, c'est pas seulement pour les joueuses, pour moi, mais pour le foot féminin. Si on revient sans médaille, j'ai un peu peur que les gens se lassent un peu en disant que c'est toujours pareil ». Elle savent ce qui leur reste à faire...

 

 

 

La qualification 

La France a terminé parmi les meilleures nations européennes lors de la dernière Coupe du Monde, obtenant ainsi sa qualification pour les Jeux olympiques.

 

Le groupe

Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Méline Gérard.

Défenseures : Sabrina Delannoy, Jessica Houara d'Hommeaux, Sakina Karchaoui, Amel Majri, Griedge Mbock, Wendie Renard.

Milieux de terrain : Camille Abily, Élise Bussaglia, Kheira Hamraoui, Amandine Henry, Louisa Necib, Élodie Thomis.

Attaquantes : Marie-Laure Delie, Kadidiatou Diani, Claire Lavogez, Eugénie Le Sommer.

Suppléantes : Kenza Dali, Clarisse Le Bihan, Laëtitia Philippe, Sandie Toletti.

 

Le programme

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
8 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort