Actus
Sur nos forums
FA WSL 2017
Dernier message de gromit à 25/05/2017 19h57
NWSL 2017
Dernier message de shamrock à 25/05/2017 19h10
FA WSL 2017
Dernier message de pivote à 25/05/2017 16h53
Toutes les discussions

D1 : La valse des entraîneurs


Publié le 10 mai 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


D1 : La valse des entraîneurs

À Lyon, Juvisy, Soyaux, Rodez et Saint-Etienne, un nouveau visage entraînera l'équipe la saison prochaine en D1. Restés à la tête de l'équipe sur des durées très différentes, Gérard Prêcheur, Emmanuel Beauchet, Nicolas Goursat, Sébastien Joseph et Hervé Didier ne continueront pas au-delà de l'exercice actuel.


 

 

 

 

Ils sont cinq à ne pas continuer l'aventure la saison prochaine. Cinq entraîneurs, dont un -évincé- ne terminera pas la saison, ne dirigeront pas le club qu'ils dirigeaient cette saison. Restés au club moins d'une saison ou neuf ans, faisons un bilan des résultats de Gérard Prêcheur, Emmanuel Beauchet, Nicolas Goursat, Sébastien Joseph et Hervé Didier qui vont donc voir une nouvelle ère s'ouvrir dans le club qu'ils n'entraineront plus la saison prochaine. Une liste qui pourrait s'allonger les semaines à venir.

 

Gérard Prêcheur (Olympique lyonnais)

Arrivée dans le Rhône à l'été 2014 en remplacement de Patrice Lair, Gérard Prêcheur a remporté six titres sur sept possibles depuis son arrivée, et pourrait voir son bilan monter à huit sur neuf en cas de victoire lors de la finale de la Coupe de France (le 19 mai) et en finale de la Ligue des champions (le 1er juin). Après avoir réalisé le doublé national en 2014-2015, remportant la Coupe de France et le championnat, il a mené l'OL au triplé la saison passée, qui s'est achevée sur un titre à l'arraché en Ligue des champions face à Wolfsburg, après une séance de tirs au but intense. S'il parvenait à réaliser un nouveau triplé cette saison, il quitterait Lyon sur la meilleure note possible, avec un bilan quasi-parfait. Un autre résultat serait cependant décevant au vu de l'investissement du club dans sa section féminine.

 

Alors que le président de l'OL Jean-Michel Aulas révélait viser un(e) entraîneur(e) représentant au mieux le club, c'est à dire un(e) technicien(ne) ayant fait ses preuves et à même de gérer un effectif pléthorique de toute première qualité avec des joueuses de tout premier plan et aux nationalités diverses. Le nom de la sélectionneuse de la Suède Pia Sundhage est le premier à avoir circulé. Elle quittera son poste après l'Euro et vient régulièrement en France voir évoluer ses joueuses de la sélection. Mais son profil ne semblait pas convenir au style de l'équipe. Il fut ensuite question de Ralf Kellermann, entraîneur de Wolfsburg, le meilleur ennemi européen de l'OL, qui quittera lui aussi son poste en fin de saison. Ce choix, logique, s'est cependant heurté à un refus selon L'Equipe de lundi, qui parle plutôt de la piste interne et de Maxence Flachez, actuellement entraineur de la réserve. Le mystère devrait dans tous les cas être rapidement résolu...

 

Emmanuel Beauchet (Juvisy)

Dans un communiqué daté du 29 avril, Juvisy annonçait la fin de la collaboration avec l'entraîneur arrivé en provenance de Troyes à l'été 2015. En deux saisons au club, Emmanuel Beauchet a réalisé un premier exercice plutôt positif, Juvisy terminant à la quatrième place à un point de Montpellier, mais cette saison fut plus compliquée. Si le club peut toujours carresser l'espoir de terminer au pied du podium (avec quatre points de retard sur l'OM, les deux équipes s'affrontant lors de la dernière journée), elle restera toutefois décevante, avec de nombreuses contre-performances que le club n'aura pas su faire oublier en Coupe de France (éliminé par le PSG aux tirs au but).

Avec des retraites importantes et un recrutement tourné vers la jeunesse avec l'arrivée de certaines des joueuses les plus prometteuses de France et l'intégration progressive de grands talents de sa formation, il s'agissait cependant d'une saison de transition avant de changer de dimension la saison prochaine. Juvisy a fusionné avec le Paris FC et beaucoup de choses devraient changer même si les détails du projet sont encore assez flous. Voir le club arrêter sa collaboration avec son entraîneur à l'aube de la nouvelle ère qui s'annonce et suite à une saison décevante n'a donc rien de surprenant. Reste à savoir qui prendra la suite de Beauchet, alors que plusieurs techniciens qui ont fait leurs preuves en D1 se retrouveront sur le marché fin juin.

 

Nicolas Goursat (Soyaux)

L'aventure en tant qu'entraineur principal de l'ASJ Soyaux de Nicolas Goursat aura tourné court, le jeune technicien étant remercié avant même la fin de la saison alors qu'il avait pris la relève de Jean Parédès l'été dernier. Il n'y avait pourtant pas grand chose à dire sur son bilan, Soyaux se stabilisant en milieu de tableau avec des performances parfois inconstantes mais aux résultats plutôt attendus, le club ayant participé à la lutte pour la quatrième place un certain temps. Remplacé pour les derniers matches de la saison par Davy Dubreuil et Jean Parédès, l'annonce de son successeur devrait être connu dans les semaines à venir et devrait être une tête connue de la D1.

 

Sébastien Joseph (Rodez)

Début avril, la nouvelle était annoncée : après deux ans sur le banc du Rodez Aveyron Football, Sébastien Joseph allait quitter le club à la fin de saison, suite à un exercice plus compliqué que le premier, qui l'avait vu être récompensé par le trophée d'Entraîneur de D1 lors des trophées FE après une saison qui avait vu Rodez terminer à la 5e place en D1 et atteindre les demi-finales de la Coupe de France. Cette saison, Rodez a longtemps flirté avec la zone de relégation avant de s'assurer du maintien dans les dernières journées (il n'est pas encore mathématiquement acquis) et aura connu des difficultés diverses, et notamment au niveau de sa défense comme Joseph nous le confiait récemment. Ambitieux, il devrait rejoindre un nouveau projet la saison prochaine et rester en D1.

 

Hervé Didier (Saint-Etienne)

C'est le plus ancien des entraineurs qui vont quitter leur poste en fin de saison, puisqu'il était au club depuis 2008. Lassé, l'entraîneur stéphanois ne sera donc plus à la tête des Amazones la saison prochaine, et le moins qu'on puisse dire est que la fin de son aventure se termine dans le dur, Saint-Etienne ayant glissé au classement pour se retrouver dans la discussion pour la descente après une année 2017 difficile même si la qualification en demi-finale de la Coupe de France fut une bouffée d'air pour cet effectif jeune et prometteur. À deux journées de la fin, le maintien n'est pas assuré pour le club qui peut compter cependant sur son avance mathématique et son calendrier favorable pour continuer l'aventure en D1. 

En neuf saisons au club, il aura atteint deux fois la cinquième place au classement derrière le quatuor OL/Juvisy/Montpellier/PSG mais ne se sera jamais mêlé à la discussion pour les toutes premières places du classement, évoluant plutôt en milieu de tableau année après année. L'équipe sera toutefois déjà passée à deux reprises proche de la relégation, en 2015 et surtout en 2014, lorsqu'un match nul obtenu face à Montpellier lors de la dernière journée lui avait permis de passer devant Hénin-Beaumont in extremis grâce à un meilleur bilan dans les confrontations directes entre les deux clubs. 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
9 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort