Actus
Sur nos forums
Euro U19 2017
Dernier message de gromit à 21/08/2017 00h19
Euro U19 2017
Dernier message de sweetheart à 20/08/2017 23h49
Euro U19 2017
Dernier message de elekami à 20/08/2017 23h16
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1-J19 : A la fin, ce sont les Lyonnaises qui gagnent


Publié le 03 avril 2016 | Actus
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


D1-J19 : A la fin, ce sont les Lyonnaises qui gagnent

Dans un match une nouvelle fois accroché, Lyon l'emporte encore face à Juvisy. Sur le chemin de leur titre, les Lyonnaises n'ont plus qu'un obstacle, leur match face à Montpellier lors de la 22ème et dernière journée, à moins que Paris, qui reste à 3 points du leader, ne chute avant. Sinon, trois équipes vont se disputer la cinquième place : Albi, Rodez et Soyaux.


 

 

 

Rodez- Montpellier (0-3)

C’était l’un des matches au sommet de cette 19ème journée. Montpellier, en perdition ces derniers mois (4ème avant cette journée, le MHSC restait sur deux défaites consécutives), se déplaçait au stade Paul Lignon afin d’affronter la surprenante équipe de Rodez, tout de même 12 points de retard sur son adversaire du jour avant la rencontre. Et ce sont les Montpelliéraines qui ont remporté la partie, très logiquement supérieures à leurs adversaires. Le RAF a tenu une grosse demi-heure avant que Sofia Jakobsson n’inscrive le premier but de la partie (1-0, 35’). Au retour des vestiaires c’est Laëtitia Tonazzi qui creusait l’écart (2-0, 50’), avant que Rumi Utsugi, ne vienne clore le score d’une belle frappe croisée qui ne laissait aucune chance à Garcia (3-0,71'). Les filles de Jean-Louis Saez se rassurent après leurs deux défaites de suite en D1, et reprennent la 3ème place à Juvisy. Rodez voit Soyaux revenir à 3 points, mais conserve sa cinquième place.

 

La Roche- Guingamp (1-0)

Autre choc entre deux équipes dos à dos au classement (ESOF 10ème, EAG 9ème). Les deux équipes restaient sur une victoire. Choc là aussi puisque les deux équipes luttent pour le maintien. Guingamp a une avance confortable sur le premier relégable (37 points pour les joueuses de Sarah M’barek, 31 pour l’ESOF), mais ce match était l’occasion pour La Roche de croire un peu plus à sa survie en D1. Dans cette rencontre disputée, où les deux équipes se sont créées des occasions à tour de rôle, c’est finalement la Roche qui l’a emporté. Après une première période sans but, la pression liée à l’enjeu de ce match s’est faite sentir dans le deuxième acte. Guingamp a eu l’occasion d’ouvrir le score sur penalty mais la tentative d’Amani échouait sur le poteau (0-0, 73’). Le match tourna ainsi en faveur de l’ESOF, qui pressa son adversaire et se créa de nombreuses occasions. Plus inspirées que les Guingampaises, les Yonnaises vont prendre l’avantage en fin de partie grâce à Lisa Fragoli (1-0, 80’) rentrée en jeu quelques secondes plus tôt. La Roche relance ainsi complètement la course au maintien et recollant à 3 unités de son adversaire du jour. Guingamp vit décidément une saison compliquée.

 

AS Saint-Etienne-PSG (0-4)

Bien que déséquilibré sur le papier, ce match revêtait un certain enjeu tout de même pour les deux équipes. Paris devait de toute façon s’imposer pour profiter d'un éventuel faux-pas de Lyon à Juvisy, et l’ASSE devait espérer l’emporter afin de reprendre ses distances sur la zone de relégation, dont elle s’était rapprochée avec la victoire, hier, de La Roche sur Guingamp. D’autant plus que les Vertes pouvaient jouer sur la fatigue des joueuses adverses, qui se sont difficilement imposées mercredi pour obtenir leur billet pour la demi-finale de Champions League. Le résultat ne surprend finalement personne, puisque ce sont les Parisiennes qui se sont imposées. Les joueuses de Farid Benstiti sont très bien entrées dans le match, grâce à un but de Kenza Dali sur coup franc (1-0, 13’). A la demi-heure de jeu, c’est Marie-Laure Delie qui permettait à Paris de prendre un peu plus d’avance au compteur (2-0, 30’). En deuxième mi-temps, Sabrinna Delannoy donne encore plus d’ampleur au score sur penalty (3-0, 61’), avant que Marie-Laure Delie ne vienne inscrire son deuxième but de la journée en toute fin de match (4-0,90’). Paris reste à l’affût de Lyon, tandis que les Stéphanoises voient l’ESOF revenir à quatre points.

 

Albi-Nîmes (2-1)

En gagnant face à l’avant-dernier du championnat, déjà officiellement relégué avant la rencontre, Albi pouvait revenir sur Rodez et ainsi espérer une fin de championnat palpitante, avec comme enjeu cette cinquième place, meilleur espoir pour les équipes de D1 hors « top 4 ». Et c’est ce que l’équipe d’Adolphe Ogouyon a fait avec succès. Pourtant, Nîmes n’a pas facilité la tâche des Albigeoises, et s’est créé de nombreuses occasions. Mais tout s’est joué en trois minutes folles, au stade Maurice Rigaud, ce dimanche après-midi. Kimberley Cazeau allait ouvrir le score pour Albi à la 44ème minute, avant qu’Elodie Ramos ne remette les deux équipes à égalité (1-1, 45’). Dans le temps additionnel, c’est finalement Patricia Martinez qui donnera un avantage décisif aux albigeoises (2-1, 45+1). Mission réussie donc pour Albi, désormais 7ème, à quatre points de Rodez.

 

ASJ Soyaux-VGA Saint-Maur (2-0)

Les Soljadiciennes avaient elles aussi à cœur de l’emporter, afin de prendre leurs distances sur l’ESOF. Face à une équipe elle aussi déjà reléguée, Jean Paredes et son groupe pouvaient miser sans trop se mouiller sur une victoire, qui les emmènerait par ailleurs à la poursuite de Rodez. Tout s’est joué en deuxième mi-temps dans ce match. L’ASJ ouvrait le score par l’intermédiaire de Viviane Boudaud (1-0, 57’) sur un coup franc aux 35 mètres. Dans la foulée, Laura Bourgouin marquait le deuxième but soljadicien (2-0, 61’). Soyaux, au même titre qu’Albi, va désormais viser la cinquième place, qui n’est plus qu’à 3 points, tandis que la VGA qui n’avait plus rien à jouer, s’enfonce un peu plus dans son fauteuil de bon dernier.

 

Juvisy-OL (0-1)

Le choc de cette 19eme journée de D1, non retransmis, a tenu toutes ses promesses. C’est une véritable bataille que Lyon et Juvisy se sont livrés ce dimanche. 90 minutes très intenses, avec des occasions de part et d’autre, et de l’abnégation des deux côtés. Les Franciliennes sont les premières à se montrer dangereuses, au quart d’heure de jeu. Mais Gaetane Thiney manque son duel face à Bouhaddi. Dans cette première mi-temps très disputée, aucun but ne sera finalement inscrit, et Juvisy tient alors le bon bout face à des Lyonnaises qui n’étaient apparemment pas dans leur meilleur jour. Mais comme souvent, l’armada lyonnaise n’allait rien lâcher, ni en défense à l’image de Mbock, ni devant, à l’instar de Pauline Bremer, entrée en jeu à la place de Kumagai en milieu de seconde période (64’), et qui inscrivit le seul but du match peu de temps après (1-0, 64’). Si Hegerberg allait par la suite toucher la barre, le match se termina sur cette nouvelle victoire lyonnaise dans la douleur face aux Franciliennes. Mais l’important est là pour Gerard Prêcheur et son équipe, puisque Lyon passe tout de même son avant-dernier obstacle en championnat avec 3 points d’avance sur son unique poursuivant, le PSG. Avant un choc sûrement décisif lors de la dernière journée, (week end du 21/22 mai) face à Montpellier. Résultat rageant pour Juvisy, qui perd une nouvelle fois de peu face à l’OL, et perd du même coup sa troisième place.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
22 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort