Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1- J12 : Montpellier en impose, Marseille confirme


Publié le 16 janvier 2017 | Actus
Par La Rédaction


D1- J12 : Montpellier en impose, Marseille confirme

Après chaque journée de Division 1 féminine, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, zoom sur les victoires de Montpellier dans le choc de la journée, de l'Olympique de Marseille et de Saint-Etienne -lors d'un match reporté face à Juvisy-, ainsi que sur la défaite et le début d'année du PSG.


 

 

 

 

TOPS

Montpellier, la perf' et la bonne affaire

Depuis plusieurs années, Montpellier passe proche des deux premières places mais manque de constance sur l'ensemble de la saison pour être un véritable candidat. Cette victoire face au Paris Saint-Germain ce week-end, la première depuis 2012 en championnat (21e journée, 4-2), confirme la progression plutôt linéaire du club depuis plusieurs saisons. Alors qu'il y a un an, la défaite à domicile face à ce même PSG à la mi-janvier avait occasionné des résultats décevants l'éloignant de la bagarre pour les premières places pour de bon, ce succès acquis dans les dernières minutes de la rencontre ce samedi confirme les progrès et le statut de prétendant au titre du club de la Paillade. Le club a su mieux gérer le vent très fort soufflant sur le terrain, et qui avantageait sa manière de jouer. Bien que menées, les Héraultaises n'ont pas lâché, et face à un PSG déstabilisé, c'est une nouvelle recrue, la Suédoise Stina Blackstenius, qui a offert la victoire aux siennes. Alors que le collectif est déjà en place et se construit depuis plusieurs années, les deux recrues venus apporter un plus offensif se sont déjà mises en évidence. L'objectif désormais, c'est la réception de Lyon le 26 février dans un duel décisif pour le titre. Parce que cette année, Montpellier peut y croire et est la seule équipe capable d'empêcher Lyon de remporter un onzième titre consécutif. Loin d'être une surprise, il s'agit là d'une confirmation.

 

OM, la belle série

On pouvait se poser la question de savoir si la trêve hivernale allait mettre un frein à la série de victoires de Marseille. Et bien non. Après avoir débuté 2017 en se montrant à la hauteur du choc face à Montpellier en Coupe de France, l'Olympique de Marseille a enchainé avec une victoire face à un concurrent direct pour la première partie de tableau, Rodez, certes aidé par la double sanction expulsion/penalty à l'heure de jeu. Christophe Parra et l'OM ont trouvé la bonne formule, et peuvent accrocher une cinquième victoire consécutive en championnat en cas de victoire face à Albi le premier février. Un temps relégable, Marseille se bat désormais pour la quatrième place ou au moins une place dans la première partie de classement, comme attendu.

 

Saint-Etienne, cap sur la quatrième place

Les Vertes n'ont pas joué ce week-end, leur rencontre face à Metz étant reportée, mais elles ont disputé le premier match de D1 en 2017 en milieu de semaine (match de la J9 reporté) face à Juvisy. Grâce à des buts de ses jeunes perles Audrey Chaumette et Maëlle Garbino, les deux meilleures buteuses du club, Saint-Etienne s'était imposé, confirmant son statut de candidat à la quatrième place. Une place que les Amazones pourraient d'ailleurs occuper aujourd'hui si son match de la douzième journée n'avait pas été reporté. Le pari jeune fonctionne malgré quelques résultats parfois décevants. Il lui faudra se montrer plus constant pour terminer au pied du podium, mais l'équipe en a les qualités. Avec deux oppositions face au PSG début février, avec un duel intéressant face à Soyaux entre deux, Saint-Etienne va pouvoir montrer de quoi l'équipe est capable. 

 

FLOP

Paris, un début d'année compliqué

Sa première partie de saison lui avait permis de voir grand. En à peine deux semaines en 2017, le club a subi plusieurs coups durs. Le premier bien sûr, est cette double sanction sur tapis vert qui l'a fait passer de la place de leader à la troisième marche du podium, derrière deux adversaires que le club avait battu lors de la phase aller. Le deuxième, et finalement peut-être le plus dur, c'est la défaite de ce week-end à Montpellier. Parce que malgré la perte de quatre points, un match nul suffisait au club de la capitale pour prendre une option sérieuse sur la qualification en Ligue des champions. Dans des conditions venteuses qui ne lui étaient pas favorables, face à une belle équipe de Montpellier qui n'a rien lâché et est allée chercher la victoire, Paris n'est pas passé loin de repartir de l'Hérault avec un point. Mais il n'y est pas parvenu. Désormais, à moins d'un appel en sa faveur (loin d'être acquis) pour la perte de quatre points, ou un nouvel exploit sur la pelouse de Lyon, Paris ne terminera pas à une des deux premières places. Avec plusieurs rencontres compliquées à venir, il va falloir en premier lieu retrouver le chemin de la victoire et de la confiance. D'autant plus que le club n'a pas réussi le mercato qu'il voulait, essuyant plusieurs déconvenues. Et l'arrivée d'Amandine Henry, attendue notamment pour ce match à Montpellier, se fait toujours attendre...

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
35 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.