Actus
Sur nos forums
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de pivote à 22/10/2017 13h43
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h26
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 13h20
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J10 : l'OL prend un but, le PSG en rate, Sainté se donne de l'air


Publié le 23 novembre 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D1 - J10 : l'OL prend un but, le PSG en rate, Sainté se donne de l'air

Après chaque journée de Division 1, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, focus sur le premier but encaissé par l'Olympique Lyonnais, le manque d'efficacité du PSG ou encore la victoire de Saint-Etienne.


 

 

 

LES TOPS

Montpellier est prêt

Une nouvelle fois Montpellier s'est facilement imposé au cours d'une rencontre de Division 1. Cette fois la victime s'appelait Saint-Maur (5-0). Un large succès qui permettra aux Héraultaises de préparer dans de bonnes conditions le choc de la 11e journée face à l'Olympique Lyonnais. Seule équipe encore invaincue avec l'OL cette saison, le MHSC montre qu'il a les armes pour rivaliser avec le club rhodanien. Troisième meilleure attaque du championnat, meilleure défense à égalité avec le champion en titre, Montpellier impressionne par la qualité de son jeu et le potentiel de son effectif. Il se pourrait bien que l'arrivée de Patrice Lair dans l'Hérault y soit pour quelque chose.


Saint-Etienne se donne de l'air

Dans un duel de mal classés face à La Roche, Saint-Etienne n'a cette fois pas raté l'occasion de se donner un peu d'air après avoir concédé le nul (2-2) face au promu francilien de Saint-Maur. Avec cette deuxième victoire de la saison, Sainté prend trois points d'avance sur la zone rouge. Ce ne sera pas de trop dans cette lutte pour le maintien. Autre point positif : après avoir mis du temps à digérer son faux départ du Forez, Sarah Palacin commence à retrouver doucement le chemin des filets. Nul doute que les Vertes auront beosin de toutes leurs armes pour rester en D1.


Soyaux a trouvé la faille

Il aura donc fallu attendre 872 minutes pour voir la défense lyonnaise encaisser en but en championnat cette saison. On pourrait même y rajouter les 270 minutes d'invincibilité lors de la fin du précédent exercice. L'histoire retiendra que c'est donc Justine Deschamps qui a mis fin à cette série de « clean sheets » peu après l'heure de jeu (62e).

Au-delà de ce but inscrit, le comportement des Lyonnaises en seconde période a de quoi soulever quelques inquiétudes que Gérard Prêcheur n'a pas hésité à mettre en lumière en zone mixte après la rencontre. Les Fenottes ont paru désordonnées, parfois paniquées comme sur le but sojaldicien. Une situation déjà vécue en Ligue des Champions face à l'Atletico lors du huitième de finale aller en Espagne. A surveiller.

 


LES FLOPS

La D1 coupée en deux

Même si ce n'est pas une surprise, au lendemain de cette dixième journée de Division 1, le championnat est clairement et officiellement coupé en deux. En haut, la lutte entre les gros pour la Ligue des Champions (pour le titre, l'OL semble au-dessus de la mêlée). Un wagon de tête qui possède déjà neuf points d'avance sur le peloton emmené par Rodez. En bas, il y aurait presque deux « poules ». Une première avec les équipes en progrès à l'instar de Rodez ou Albi. Une deuxième où la survie en D1 est le leitmotiv, principalement fournie en nombre par les trois promus. Malheureusement, à aucun étage il y a un suspenses insoutenable pour l'instant. Triste réalité d'un championnat, certes en progrès, mais à deux vitesses.


Le PSG cherche efficacité

Certes le Paris Saint-Germain s'est imposé ce week-end face à Albi (3-0), certes le club de la capitale est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Mais sur le fond de jeu, et notamment le réalisme le PSG ne connaît pas un rendement optimal. Face à Albi, la rencontre était à sens unique, mais les Parisiennes auraient pu bien plus alourdir le score au tableau d'affichage. Surtout lorsque l'on voit l'effectif sur le papier (Mittag, Cristiane, Horan, Delie etc.)

Néanmoins, sur le plan comptable le PSG est toujours troisième et à portée de tir de Montpellier et de la deuxième place synonyme de Ligue des Champions. Mais les coéquipières de Caroline Seger vont devoir se déplacer à Juvisy au lendemain de la trêve internationale. Un match qui pourrait en dire beaucoup sur les capacités parisiennes.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.