Actus
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de sab8969 à 23/08/2017 15h40
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de patisstillalive à 23/08/2017 13h30
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 23/08/2017 12h53
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J1 : Guingamp surprend Juvisy, Lyon à toute allure


Publié le 11 septembre 2016 | Actus
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


D1 - J1 :  Guingamp surprend Juvisy, Lyon à toute allure

Au terme d'un festival offensif, l'OL a fait exploser Soyaux (9-0) dès la première journée, tandis que Juvisy a perdu à Guingamp (1-0). Une grosse déception pour les Franciliennes, alors que Paris, face à Albi (4-0), et Montpellier, face à Metz (5-0), se sont imposés. Le choc de promus entre Bordeaux et Marseille s'est soldé par un nul (1-1).


 

 

 

 

Albi-PSG : 0-4

De nombreux spectateurs étaient venus assister à la reprise de la D1 féminine, samedi après-midi, au stade Maurice Rigaud. Dans cette rencontre opposant l’ASPTT Albi à Paris, pour la première rencontre officielle du PSG avec Patrice Lair, arrivé en remplacement de Farid Benstiti, les dauphines du dernier championnat se sont imposées assez facilement (4-0) face à l’équipe d’Adolphe Ogouyon. Dégotée cet été au Bayern Munich, Véronica Boquete a montré tout ce qu’elle pouvait apporter au club de la capitale, face à des Albigeoises qui n’ont jamais pu inquiéter leurs adversaires. L’internationale espagnole a tout d’abord délivré sa première passe décisive de la saison pour Shirley Cruz, la capitaine, à la 23e minute. Au retour des vestiaires, la prometteuse attaquante de 17 ans, Marie-Antoinette Katoto, venait inscrire le deuxième but de la rencontre (52e, 2-0), sur un exploit personnel, avant que Marie-Laure Delie, à peine entrée en jeu, ne corse un peu plus le score (55e, 3-0).

Dix minutes plus tard, sur coup franc, l’ancienne joueuse de Francfort allait parachever sa belle performance et s’offrir son premier but en championnat sous les couleurs parisiennes (64e, 4-0). La rencontre se terminait tranquillement pour l’équipe de Patrice Lair, qui avait aussi titularisé Irene Paredes (arrivée de l’Athlétic Bilbao) et Eve Perisset (arrivée de Lyon) en défense, et glane ses trois premiers points de la saison. «Nous sommes déçus par le résultat, on ne s'attendait pas à se faire presser haut comme cela, on aurait dit que Paris jouait à domicile, a regretté Adolphe Ogouyon dans des propos rapportés par La Dépêche. Il n'y a pas eu de satisfaction, on n'avait pas de milieu de terrain, si j'avais eu le choix j'aurais changé toute la ligne du milieu », a-t-il déclaré, tandis que son équipe affrontera Lyon, la semaine prochaine.

 

BUTS : Cruz (23e), Katoto (52e), Delie (55e), Boquete (64e)

Compo. Albi : Perrault - Arcambal (C), Rouzies, Cazes, Gouineau - Cazeau, Mitchai, Cervera, Manuel - Solanet, Martinez. 

Compo. Paris : Kiedrzynek – Delannoy, Paredes, Georges, Perisset – Boquete, Geyoro (Diallo, 69e), Cruz – Katoto, Sarr (Delie, 54e), Morroni (Palacin, 46e). 

 

 

F.C Metz-Montpellier HSC : 0-5

Metz souhaitait se jauger, lors de sa rentrée compliquée en D1 face à l’un des membres du Top 4, Montpellier, qui a perdu Andressa Alves et Rumi Ustugi à l’intersaison. Marine Haupais et Clarisse Le Bihan, les deux recrues montpelliéraines cet été, étaient présentes dans le onze de départ, et les promues n’ont finalement pas fait le poids face à la formation de Jean-Louis Saez. Les sudistes n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires, en les assommant d’entrée de jeu, sur un but de Laëtitia Tonazzi à la 5e minute (1-0). Puis Lindsey Thomas, de retour après une saison en Suisse, inscrivait un doublé ultra-rapide (7e, 13e) pour mettre fin aux minces espoirs messins. Puis plus rien dans ce match, jusqu’à la fin de la rencontre, où Virginia Torrecilla (86e) et Sofia Jakobsson (89e), ont corsé l'addition (5-0). Très bonne entame de Montpellier, qui peut aborder la réception de Guingamp, dans deux semaines, avec sérénité. En revanche, l’équipe de David Fanzel a vécu une véritable désillusion à domicile avec cette claque reçue, alors que Metz s’apprête à se déplacer à Juvisy, le week-end du 25 septembre.

 

BUTS : Tonazzi (5e), Thomas (7e, 13e), Torrecilla (86e), Jakobsson (89e)

Compo. Metz: Lerond ; Mansuy Papaix, Simone (C), Brocheray ; Gathrat Dechilly ; Janela, Altunkulak, Gavory ; Wenger

Compo. Montpellier : Philippe ; Romanelli, Haupais, Agard (C), Karchaoui ; Le Bihan, Torrecilla Toletti, Jakobsson ; Tonazzi, Thomas

 

 

ASSE-Rodez 1-1

« Les matches entre l'ASSE et Rodez sont toujours très disputés», avait annoncé l’entraîneur des Vertes Hervé Didier avant la rencontre cette semaine. Et le coach stéphanois ne s’était pas trompé, comme ont pu le constater les supporters de Saint-Etienne et de Rodez, au terme d’une rencontre terne et fermée. Après une belle fin de saison qui l’avait vu terminer 5e du championnat, Rodez souhaitait reprendre la D1 sur de bonnes bases, malgré la suspension d’Océane Saunier et de son entraîneur, Sébastien Joseph, face au 6e de la dernière saison, l’AS Saint-Etienne. Et si Hervé Didier avait aussi estimé avoir un potentiel offensif supérieur à la saison dernière, malgré le départ de Sarah Palacin au PSG, il n’en a rien été dans cette partie.

Ce sont même ses joueuses qui vont concéder l’ouverture du score, au retour des vestiaires, sur une but de Clara Noiran (46e, 1-0). Et pour égaliser, les Vertes ne se sont pas tournées vers Lucie Pingeon, Maëlle Garbino ou Kelly Gago, trois recrues offensives de cet été, puisque la solution est venue de Namnata Traoré, à un quart d’heure de la fin de la rencontre (75e, 1-1). Les deux équipes récoltent finalement toutes deux un résultat nul décevant et perdent deux points d’entrée de championnat. Saint-Etienne tentera de remporter son premier match de la saison face à Bordeaux, dans deux semaines. Un impératif pour l’entraîneur du club du Forez, qui a expliqué que, pour assumer des objectifs élevés, il fallait «bien démarrer la saison».

 

BUTS : Noiran (46e) pour Rodez, Traoré (75e) pour Saint-Etienne.

Compo. St-Etienne : Chavas ; Carage, Boishardy, Martins, Gauvin ; Lavaud, Gherbi (Moreau 66e), Clemaron (C), Garbino ; Peruzzetto, Pingeon (Traoré 61e).

Compo. Rodez : Niphon ; Guitard, Guellati, Ginestet, Hoarau ; Cugat (C), Cance (Couturier 68e), Barbance, De Sousa, Banuta (Bornes 88e), Noiran (Lemaitre 51e)

 

 

Guingamp-Juvisy : 1-0 

Le coup de tonnerre de cette première journée a eu lieu au stade Fred Aubert, ce dimanche après-midi. Guingamp et Juvisy avaient tous deux quelque chose à prouver lors de cette 1ère journée. Malgré les nombreux départs, Guingamp voulait montrer qu’il pouvait jouer autre chose que sa survie en D1 cette saison, tandis que Juvisy voulait ne pas se faire peur d’entrée de jeu, contrairement à la saison dernière (match nul 2-2 face à Saint-Etienne). Les filles d’Emmanuel Beauchet ont pourtant essuyé une immense déconvenue en Bretagne, en s’inclinant 1 but à 0 face à l’équipe de Sarah M’Barek. Pourtant, les Franciliennes ont dominé la rencontre de bout en bout, si ce n’est quelques contre-attaques effectuées de temps à autre par les Rouge et Noir.

On pensait pourtant que les coéquipières de Gaëtane Thiney allaient parvenir à ouvrir le score, mais la défense guingampaise, emmenée par Charlotte Lorgeré, ne craquait pas. Et sur un dégagement de Gignoux, Désiré Oparanozie parvenait à lober Deville, pour inscrire le seul but de la rencontre (75e, 1-0). Enorme déception pour Juvisy, qui perd de précieux points dès le début de saison, tandis que tous ses concurrents ont gagné. Sandrine Dusang et compagnie vont donc devoir redresser la barre dès la prochaine journée face à Metz. Grande victoire pour Guingamp, qui pourra espérer continuer cette belle dynamique face à Montpellier, à l’extérieur, malgré une intersaison où son effectif s’est retrouvé décimé.

 

BUTS : Oparanozie (75e)

Compo. Juvisy : Deville ; Soyer, Tounkara, Dusang, Greboval ; Butel, Jaurena ; Catala, Matéo, Thiney (C) ; Coleman.

Compo. Guingamp : Gignoux ; Dinglor, Debever, Lorgeré, Drozo ; Robert, Nwabuoku, Pervier, Fleury ; Amani (C), Oparanozie

 

 

ASJ Soyaux-Olympique Lyonnais : 0-9

Pour la rentrée du décuple champion de France en titre, Jean-Michel Aulas lui-même s’était déplacé pour assister à la rencontre entre son OL et Soyaux. Et le président rhodanien n’a pas dû être déçu. Son équipe a débuté la saison par un véritable carton (9-0) face à des Soljadiciennes privées de Laura Bourgouin, blessée à la cheville à l’entrainement, lundi. Après des J.O décevants, Eugénie Le Sommer a effectué de la plus belle des manières son retour en D1, grâce à un quintuplé. La buteuse rhodanienne a démontré toute sa classe au cours de ce premier match de la saison, en inscrivant un triplé (5e, 23e, 35e) en première période, qui a permis à Lyon de se mettre facilement à l’abri.

L’OL a bien été aidé par ses jeunes joueuses, à l’image de Delphine Cascarino, auteure de trois passes décisives, ou de Mylaine Tarrieu, qui allait permettre d’inscrire le cinquième but lyonnais juste avant la pause (44e). Ada Hegerberg avait inscrit son premier but de la saison quelques minutes auparavant (38e). Dans le deuxième acte, Eugénie Le Sommer allait parachever son bel après-midi (68e, 77e), avant que Soyaux ne craque à nouveau en fin de partie. L’ASJ terminait de couler sur des buts d’Ada Hegerberg (79e, 8-0) et Claire Lavogez (80e, 9-0), et encaissait un lourd camouflet face au champion en titre dès le début du championnat. Ce qui n’empêchait pas le président soljadicien Denis Bodi d’affirmer, après la rencontre, que l’objectif de Soyaux cette saison était la première partie de tableau. À vérifier lors de la deuxième journée face à Rodez.

 

BUTS : Le Sommer (5e, 23e, 35e, 68e, 77e), Hegerberg (38e, 79e), Lavogez (80e), Viana (c.s.c, 45e)

Compo. Lyon : Bouhaddi, Mbock, Renard (C), Kumagai, Abily, Dali, Seger, Tarrieu, Cascarino, Le Sommer, Hegerberg

Compo. Soyaux : Munich ; Dumont (C), Awona, Thibaud, Viana, Babinga, Nakkach, Deschamps, Boudaud, Blais, Krauser.

 

 

Bordeaux-Marseille : 1-1 

Le choc de cette première journée avait lieu entre deux promus, Bordeaux et Marseille, au stade Sainte-Germaine. Les deux équipes voulaient bien figurer lors de leur entrée dans l’élite, et l’OM, bien que privé de Sandrine Brétigny, suspendue, comptait bousculer des Bordelaises sur leurs gardes, à domicile. Dans cette rencontre ce sont les locales qui se sont montrées les plus dangereuses en début de match, face à une défense marseillaise aux pertes de balle dangereuses. Comme sur cette action, presque au quart d’heure de jeu, où Sarah Cambot, auteure de 24 buts en D2 la saison dernière, inscrivait le premier but de l’histoire de Bordeaux en D1 d’une frappe croisée qui ne laissait aucune chance à Peyraud-Magnin (14e, 1-0). Pourtant, Marseille a fait preuve de beaucoup de courage et d’abnégation pour reprendre peu à peu les rênes de la rencontre.

Si Cambot faisait encore passer quelques sueurs froides dans la défense adverse, pas à son aise en première période, Lozé, lancée à la limite du hors-jeu, se présentait seule face à Launey, mais manquait son face à face, avant que Cousin reprenne le ballon pour égaliser (34e, 1-1). Un but qui annonçait un changement de tendance dans cette partie. En deuxième période, tandis que Bordeaux n’arrivait plus à se sortir du pressing adverse, les Olympiennes se montraient de plus en plus ambitieuses, et acculaient désormais Bordeaux dans sa moitié de terrain. Mais une multiplication de maladresses devant le but n’ont pas permis aux filles de Christophe Parra de prendre l’avantage. «On est déçues, parce qu’on voulait gagner notre premier match de championnat, déclarait Kelly Gadéa (auteure d'un but refusé en fin de match), passée de Montpellier à Marseille cet été, au micro d'Eurosport à la fin du match. On s’est bien rattrapées en deuxième période, mais il faut continuer à travailler, c’est le haut niveau, c’est comme ça». La déception, c’est bien ce qu’il règne des deux côtés, à la suite de ce match nul, alors qu’une rencontre au sommet face au Paris-Saint-Germain se profile pour Marseille, qui voudra forcément faire mieux lors de la prochaine journée.

 

BUTS : Cambot (14e) pour Bordeaux, Cousin (34e) pour Marseille.

Compo. Marseille : Peyraud-Magnin ; Laplacette, Gadéa, M'Bassidje, Soulard ; Yüceil, Pizzala (C), Coton-Pélagie ; Caputo, Cousin, Lozé

Compo. Bordeaux : Launay, Hamidouche, Mustaki, Billaud, Cambot (C), Sumo, Salomon, Ferreira, Lacroix, Istillart, Lardez

 

 

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
21 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort