Actus
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de doubi35 à 26/06/2017 00h47
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de elekami à 25/06/2017 23h19
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de gasconha à 25/06/2017 22h45
Toutes les discussions

D1 : Au révélateur de décembre ?


Publié le 01 décembre 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D1 : Au révélateur de décembre ?

En division 1 féminine, pendant ce mois de décembre, entre reports dûs au Mondial U20, trois journées de championnat sont au programme. Un dernier mois de l'année 2016 qui s'annonce décisif en vue du titre, de la Ligue des champions, tout du moins important avec des confrontations directes entre les grosses écuries de D1.


 

 

 

 


En ce mois de décembre, trois journées de Division 1 féminine sont au programme (J9, J10, J11). Ce qui amènera le championnat à la fin des matches aller avant Noël. Surtout, au cours de ces trois joutes, des confrontations directes entre les favoris de la D1 auront lieu et donneront des indications sur la course au titre et à la Ligue des champions. Dans un peu plus d'un mois, le suspens en D1 pourrait être maintenu, augmenté à différents étages ou à l'inverse totalement tué.

 

Lyon peut prendre un avantage décisif
Comme lors des saisons précédentes, l'Olympique lyonnais est impressionnant. Meilleure attaque du championnat, l'OL caracolle en tête. Et cette année, les Rhodaniennes semblent encore plus puissantes que par le passé, elles l'ont d'ailleurs prouvé en Ligue des champions. À l'exception de deux buts encaissés face à Marseille (6-1) et Guingamp (9-1), et même si la saison est encore loin d'être terminée, on voit mal comment les Fenottes pourraient être stoppées dans la conquête d'un onzième titre national consécutif. Les joueuses de Gérard Prêcheur auraient dû débuter décembre par un déplacement sur la pelouse de Juvisiennes dont la première partie de saison n'est pas vraiment conforme aux attentes et ambitions estivales. Mais avec les reports, cette rencontre a été repoussée au 1er février 2017. Le week-end suivant, les Fenottes auront l'occasion d'augmenter leur avance sur les Montpelliéraines avec leur réception. Et surtout la 11e journée que tout le monde attend, notamment les Lyonnais(es) de l'époque Patrice Lair, sera capitale dans la course au titre avec un déplacement à Paris. Comme l'a dit Wendie Renard à Patrice Lair lors de la présentation de la D1, « ce sera la guerre ». On a hâte de voir ça.

 

Paris ne doit pas se louper
De son côté, le Paris Saint-Germain est la seule équipe à avoir préservé sa cage inviolée cette saison en championnat. La méthode Patrice Lair semble porter ses fruits du côté de Bougival, et l'équipe parisienne a progressé depuis août dernier. Ce qui lui a permis notamment d'arracher la qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions face à Lilestrøm, et aussi de s'imposer au Camp des Loges face à Montpellier pour rester dans le rythme du tenant du titre lyonnais. Pour les joueuses de la capitale, le mois de décembre va donc s'avérer décisif.


Entre les blessures (Katoto, Morroni, Boulleau), les retours du Mondial U20 (Cissoko, Geyoro), Patrice Lair devra gérer un effectif peu pléthorique dans un enchaînement de deux rendez-vous : le derby francilien à Juvisy et donc cette réception de l'OL. Pour le deuxième choc, il se pourrait d'ailleurs que les Rouge et Bleu ne puissent pas profiter du côté traquenard du Camp des Loges pour des raisons de diffusion télévisée. Une arme en moins. Malgré cela, le PSG devra « limiter la casse ». Les coéquipières de Shirley Cruz auront le droit à un supplément dès janvier 2017 avec le retour face à Montpellier. En somme, une période qui permettra de voir où se situe vraiment ce PSG 2016-2017 sur la durée. Il serait également opportun de s'en sortir correctement afin d'attirer des joueuses pendant l'hiver.

 

Montpellier, pour ne pas être définitivement décroché
Avec un match en moins, Montpellier pointe pour l'instant au troisième rang avec 18 points et six longueurs de retard sur le PSG avant cette neuvième journée. Si les Héraultaises avaient montré un visage séduisant en début de saison, elles n'ont pas réussi à s'imposer au Camp des Loges et ont perdu du terrain dans la course à la Ligue des champions. Dans ce contexte, le déplacement à Lyon permettra aux Pailladines de se jauger réellement, et surtout elles devront effectuer un sans-faute face à Bordeaux, et à Soyaux pour tenter de profiter de la confrontation entre le PSG et l'OL lors de la 11e journée. Si tel est le cas, les joueuses de Jean-Louis Saez pourront tenter de recoller lors du match retour face au PSG en janvier prochain.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort