Actus
Sur nos forums
Euro U19 2017
Dernier message de thenightwalker à 18/08/2017 09h47
Euro U19 2017
Dernier message de thenightwalker à 18/08/2017 09h45
Euro U19 2017
Dernier message de croskop à 18/08/2017 09h12
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Bilan D1-J3 : Lyon et Montpellier remportent leurs derbys


Publié le 02 octobre 2016 | Actus
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Bilan D1-J3 : Lyon et Montpellier remportent leurs derbys

Lyon a remporté le premier derby de la saison ce dimanche face à Saint-Etienne (4-0), comme Montpellier face à son voisin marseillais (5-0). Paris et Rodez se sont largement imposés (4-0), tandis que Bordeaux a remporté de justesse le premier match de son histoire en D1 face à Albi. Courte victoire également pour Juvisy face à Soyaux (2-1).


 

 

 

FC Metz – Rodez : 0-4
Après deux matches nuls, face à Saint-Etienne puis Soyaux lors des deux premières journées, Rodez voulait empocher les 3 points pour la première fois de la saison ce dimanche à Amneville face à Guingamp, qui restait sur une défaite logique face à Montpellier (3-0). Mal en point avant la rencontre (-11 à la différence de but, dernier au classement), Metz voulait être plus qu’un faire-valoir face au 5e du dernier championnat. Malheureusement, les joueuses de David Fanzel n’ont rien pu faire face aux Ruthénoises, qui ont pris l’ascendant dès le début de la rencontre. Dès la 2e minute, Laurie Cance, déjà buteuse la semaine dernière, ouvrait le score.

 

La rencontre tardait à se décanter jusqu’en début de seconde période, et un penalty victorieux de Solène Barbance (2-0 49e). Un but qui allait libérer le RAF, puisque De Sousa (63e), et enfin Bornes (64e), allaient conclure la marque (4-0). Un résultat encourageant pour Rodez, qui s’apprête à affronter le week-end prochain Juvisy, avec l’objectif d’enchaîner sur un deuxième succès consécutif. Dur bilan pour Metz, dont la survie en D1 commence à se dessiner en pointillé alors que la saison vient de commencer.

 

Compositions d'équipes : 
Metz : Lerond, Dechilly, Gomes Jatoba, Williams, Godart, Rotheram, Morel, Gathrat (Wojdyla 64e), Janela, Khelifi (Gavory 80e), Wenger (Altunkulak 64e).

 

Rodez : Niphon, Guitard, Guellati, Ginestet, Hoarau, Cance, Cugat (C), Barbance (Farrugia 80e), De Sousa (Saunier 75e), Noiran, Bornes (Couturier 65e).

 

Buts : Cance (2e), Barbance (49e), De Sousa (63e), Bornes (64e).

 


Guingamp-PSG : 0-4
Une semaine après sa victoire dans le Clasico face à Marseille (1-0), le PSG souhaitait rester sur ses gardes au stade Fred Aubert face à Guingamp, où Juvisy s’était incliné lors de la première journée, afin de ne pas perdre bêtement des points dans la course aux deux premières places. Patrice Lair, qui avait aligné Marie-Laure Delie, Cristiane et Véro Boquete en attaque, a finalement assisté à la victoire logique et tranquille de son équipe. Dès la 12e minute, l’attaquante brésilienne ouvrait le score, seul fait notable de cette première mi-temps ensoleillée.

 

Le ciel allait s’assombrir par la suite pour l’équipe de Sarah M’Barek, suite au doublé de Marie-Laure Delie (52e, 64e), déjà buteuse décisive la semaine dernière, et désormais auteure de quatre buts en Ligue 1 cette saison. Un aboutissement pour l’attaquante tricolore, également buteuse chez les Bleues lors du dernier rassemblement de l’Equipe de France. Laure Boulleau a fait son grand retour à la compétition en entrant en jeu dès la 46e minute à la place d’Eve Perisset, de nouveau titulaire ce dimanche. Elle a ainsi pu assister au but d’Erika à la 57e minute, et voir le PSG remporter son troisième succès de la saison, en autant de rencontres.

 

Compositions d'équipes :
PSG : Kiedrzynek, Perisset (Boulleau 46e), Delannoy, Georges, Paredes, Erika, Cruz, Diallo, Cristiane (Sarr 56e), Delie, Boquete (Palacin 70e).

 

Guingamp : Lorgeré, Debever, Dinglor, Morin, Bueno (Nwabuoku 77e), Pervier, Amani (C), Robert (Ewele 67e), Fleury (Ollivier 81e), Oparanozie.

 

Buts : Cristiane (12e), Delie (52e, 64e), Erika (57e).

 


Saint-Etienne – Lyon : 0-4
Quelques heures avant un derby très attendu chez les hommes, l’OL se déplaçait à Saint-Etienne pour le premier derby de la saison, qui se déroulait au Stade Maurice Rousson à Feurs. Tranquille en ce début de saison malgré de nombreuses blessures, et une semaine après son carton (6-0) face à Albi, Lyon n’imaginait rien d’autre que la victoire face aux Vertes. Marozsan, Le Sommer, Bremer et Hegerberg animaient donc l’attaque lyonnaise, qui allait prendre son temps avant de trouver la faille. Alors qu’une vingtaine de supporters des OL Ang’Elles étaient présents afin de compléter la belle ambiance à Maurice Rousson, l’OL ouvrait le score juste avant la mi-temps, par sa capitaine Camille Abily (1-0, 44e), buteuse pour la première fois de la saison.

 

En seconde période, Ada Hegerberg doublait la mise (2-0, 71e), avant qu’Amel Majri, déjà buteuse la semaine dernière, ne marque le troisième but de la rencontre à moins de dix minutes de la fin du temps réglementaire (3-0, 81e). Saki Kumagai, sur penalty, venait clore la marque en toute fin de rencontre (4-0, 91e), inscrivant par la même occasion le 19e but lyonnais de la saison en D1. Un bilan sans équivoque pour les Rhodaniennes, qui recevront Bordeaux lors de la prochaine journée. 

 

Compositions d'équipes :
Lyon : Bouhaddi, Houara d'Hommeaux, Mbock, Kumagai, Majri, Bremer (Cascarino 46e), Hamraoui, Marozsan (Tarrieu 75e), Abily (C) (Lavogez 62e), Le Sommer, Hegerberg.

 

Saint-Etienne : Chavas, Digonnet, Boishardy, Courteille, Carage, Clemaron (C), Gherbi, Lavaud, Moreau (Pingeon 72e), Garbino (Traoré 75e), Peruzzetto (Chaumette 85e).

 

Buts : Abily (44e), Hegerberg (71e), Majri (81e), Kumagai (90+1e).

 


Olympique de Marseille- Montpellier : 0-5
Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées lors de l’avant-saison, pour une victoire 4-2 de l’OM. Mais le MHSC avait alors aligné une équipe composée essentiellement de U19 en première période (quatre buts encaissés). Un résultat totalement différent était donc attendu côté montpelliérain, une équipe qui restait sur deux larges victoires face à Metz et Guingamp. «Dans le jeu on se trouve vraiment bien. Les recrues apportent un plus et je pense qu’il y a moyen de faire de belles choses cette année», avait déclaré Laëtitia Philippe, qui aborde sa dixième saison sous les couleurs pailladines, avant la rencontre sur le site officiel du club. Côté marseillais, on voulait réitérer le bon résultat obtenu avant le début de la saison, surtout que le retour de Sandrine Bretigny de suspension donnait de réels espoirs de victoire aux joueuses de Christophe Parra. Surtout, les Olympiennes étaient invaincues au stade Roger-Lebert depuis 602 jours. C’est donc sur l’offensive que Marseille débutait la rencontre. Et l’OM s’offrait quelques occasions par Asseyi et Pizzala (7e), avant que le MHSC ne s’affirme un peu plus et fasse passer quelques frissons dans la défense adverse, sur une tête d’Agard notamment (21e). Mais la faute de main d’Hatchi à la 36e minute, qui profitait à Agard qui ouvrait le score, allait plomber Marseille.

 

Juste avant la mi-temps, Léger donnait plus d’ampleur au score sur un centre de Jakobsson (2-0, 43e). Un avantage décisif pour les Pailladines, qui inscrivaient le troisième but de la rencontre après l’heure de jeu grâce à Lindsay Thomas, entrée un peu plus tôt (3-0, 61e). L’OM n’abandonnait rien mais allait encaisser deux nouveaux buts en fin de match par Gauvin (76e), puis Jakobsson (90+1e). Lourde défaite au final pour Marseille dont trois joueuses ont été averties lors d’une fin de match tendue. «Collectivement, l’idée c’est de rester dans les 3 premiers et pourquoi pas viser un peu plus haut pour décrocher un ticket pour la Ligue des Champions», avait également déclaré Laetitia Philippe avant la rencontre. Cela en prend le chemin pour l’instant, avec trois victoires en trois matches et une deuxième place qui échoit encore aux Montpelliéraines à l’issue de cette journée.

 

Compositions d'équipes :
Marseille : Hatchi, Soulard, Bouchet (Brétigny 46e), Coton-Pelagie, M'bassidje, Pizzala (C), Asseyi, Gadea, Storti (Lozé 64e), Laplacette (Lakrar 78e), Caputo.

 

Montpellier : Philippe, Torrent, Karchaoui (Daughetee 82e), Haupais, Agard, Dekker, Toletti, Le Bihan, Léger (Thomas 54e) Tonazzi (Gauvin 66e), Jakobsson.

 

Buts : Agard (36e), Léger (43e), Gauvin (76e), Jakobsson (90+1e).

 


Albi-Bordeaux : 0-1
Dans ce duel de mal classés (Bordeaux et Albi étaient respectivement 9e et 11e avant le début de cette 3e journée), la victoire était plus qu’impérative ce dimanche. « Avec toutes les filles, on ne fait que parler du match de dimanche, depuis ce début de semaine. On sait que l’on n’a pas le droit à l’erreur », avait d’ailleurs déclaré la milieu de terrain bordelaise Sophie Istillart sur le site officiel du club juste avant la rencontre. Et l’ambiance du stade Maurice Rigaud témoignait de l’importance d’un succès pour les locales, tout comme pour les promus. Mais au terme d’un match accroché c’est bien Bordeaux qui a remporté le premier match de son histoire en D1. Les Girondines entraient mieux dans le match que leurs adversaires, alors que Sarah Cambot s’occupait d’allumer les premières mèches bordelaises sur coup franc. Mais c’est grâce à une erreur albigeoise que les filles de Jerôme Dauba ont ouvert le score juste avant l’heure de jeu (1-0, 26e). Par Sarah Cambot évidemment.

 

Paradoxalement, c’est ce but qui allait réveiller les joueuses d’Adolphe Ogouyon, qui évoluaient jusqu’alors en contre-attaque. Mais l’envie bordelaise et le sérieux défensif allaient finalement leur permettre de conserver l’avantage, au cours d’un match qui aura vu le premier carton rouge de la saison être sorti. Par deux fois, l’arbitre de la rencontre Solenne Bartnik allait sanctionner la milieu de terrain bordelaise Andréa Lardez, entraînant l’expulsion de celle-ci (79e). En infériorité numérique, Bordeaux allait tout de même tenir, malgré une fin de match étouffante. Le club se rassure beaucoup avec cette première victoire de la saison, contrairement à Albi qui n’y arrive pas en ce début d’exercice, et aucun point pris après 3 matches. Une trajectoire à corriger dès la prochaine journée avec la réception de Guingamp.

 

Compositions d'équipes :
Albi : Perrault, Gouineau, Mitchai, Cazes, Arcambal (C), Braunwart (Khoury 59e), Condon (Benlazar 76e), Pantelic (Cervera 68e), Cazeau, Martinez Augusto, Solanet.

 

Bordeaux : Launay, Hamidouche, Mustaki, Saboulard, Eliceche, Loumagne (Ferreira 66e), Istillart, Lardez, Salomon (Montegut 77e), Sumo, Cambot (C) (Billaud 82e).

 

Buts : Cambot (26e)

 

Juvisy-Soyaux : 2-1
Une semaine après sa victoire face à Metz, Juvisy n’attendait pas autre chose qu’une victoire face à Soyaux à domicile. Dans leur stade Robert Bobin de Bondoufle, les Franciliennes ne tardaient pas à ouvrir le score. Dès la 5e minute, Camille Catala, d’une belle Madjer, reprenait un centre de Kadidiatou Diani, à nouveau impériale en attaque ce dimanche. L’attaquante juvisienne et ses coéquipières prenaient le dessus sur leurs adversaires et se créaient de nombreuses occasions. Mais Juvisy pêchait encore à la finition. Et se faisait rejoindre à la 31e minute suite à une mésentente entre Aissatou Tounkara et Céline Deville, qui profitait à Laura Bourgouin. Le premier but de la saison pour l’attaquante soljadicienne.

 

Regonflé par ce retour, Soyaux allait se montrer plus dangereux par la suite, mais de nouveau sans succès. L’équipe de Jean Paredes souffrait des frasques de l’internationale tricolore Kadidiatou Diani, qui, après un festival côté droit, centrait en retrait pour sa partenaire en sélection, Gaetane Thiney, implacable au moment de finir l’action (2-1, 54e). Cette avance acquise rapidement n’allait pourtant pas rassurer les joueuses à domicile, sauvées en fin de match par leur gardienne Céline Deville, qui réalisait une nouvelle parade décisive. Si le résultat final donne beaucoup de regrets à l’ASJ, qui n’a récolté qu’un point en trois journées, Juvisy continue sa montée en puissance, avant la réception de Montpellier dans 2 semaines.

 

Compositions d'équipes :
Soyaux : Dumont (C), Viana, Awona, Boudaud, Nakkach (Krauser 58e), Deschamps (Thibaud 68e), Tandia, Blais, Bourgouin, Clérac (Babinga 73e).

 

Juvisy : Deville, Soyer, Tounkara, Dusang, Greboval, Diani, Bilbault (Jaurena 63e), Butel, Catala, Thiney (C), Coleman (Mateo 73e).

 

Buts : Catala (5e), Thiney (54e) pour Juvisy, Bourgouin (31e) pour Soyaux.

 

 

 

 

 

Crédits compositions Metz, Rodez, Soyaux, Albi : Footoféminin

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
21 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.
instagram takipçi satın al

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort