Actus
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de doubi35 à 26/06/2017 00h47
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de elekami à 25/06/2017 23h19
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de gasconha à 25/06/2017 22h45
Toutes les discussions

Bilan D1-J12 : Montpellier et Lyon sèment Paris


Publié le 15 janvier 2017 | Actus
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Bilan D1-J12 : Montpellier et Lyon sèment Paris

Montpellier a frappé un grand coup ce week-end en battant le PSG (2-1), distancé désormais de quatre points par ses deux concurrents puisque Lyon est allé battre Guingamp (3-0). Juvisy a battu Albi (3-0) et Marseille a renversé la vapeur face à Rodez (3-1).


 

 

 

 

 

MHSC - PSG : 2-1

Voir le résumé du match ici

 

 

Guingamp - Lyon : 0-3

Voir le résumé du match ici

 

 

ASSE - FC Metz :

En raison des conditions météorologiques qui surviennent actuellement dans le Forez, en «alerte de niveau jaune pour une situation à risque liée à des conditions propices à la neige et au verglas», tel qu’indiqué par Meteo-France samedi, la rencontre prévue entre l’AS Saint-Etienne et le FC Metz a été reportée à une date ultérieure encore non communiquée.

 

 

Juvisy - Albi : 3-0
Albi était la dernière équipe qu’avait battu Juvisy cette saison en D1... c’était le 30 octobre dernier. Le club avait ensuite connu une série noire (4 matches sans victoire), brisée lors du match de Coupe de France face à Rouen (9-0). Juvisy a lâché trop de points en route depuis le début de saison. Cela a encore été le cas cette semaine lors de son match face à Saint-Etienne, perdu deux buts à zéro. Contre une équipe d’Albi revivifiée par la décision de la commission fédérale des règlements et contentieux, et par sa qualification en 16e de de finale de la Coupe de France, les joueuses d’Emmanuel Beauchet n’avaient plus le droit à l’erreur, au stade Georges Maquin, à Viry Chatillon. Elles entamaient donc le match très fort en marquant avant dix minutes de jeu, par l’intermédiaire de Théa Greboval, dont c’était le premier but cette saison (1-0, 9e). Elles doublaient la mise après le 7e but en D1 de Camille Catala (2-0, 28e), avant même qu’Albi n’inquiète réellement Céline Deville à la 37e minute, obligeant celle-ci à une belle parade. La deuxième mi-temps sera moins animée.

 

Clara Mateo, déjà triple buteuse lors du dernier match de la «Juv'», s’offrait une première opportunité à la 65e mais Perrault, auteure d’une prestation solide ce dimanche, repoussait l’échéance. L’espoir française convertissait sa deuxième tentative et concluait la marque suite à une magnifique action collective des Franciliennes (3-0, 76e). Juvisy renoue avec la victoire et en profite pour reprendre une quatrième place, longtemps abandonnée, à Guingamp, avant son match face à Lille, le week-end prochain. Albi n’a rien pu montrer et reste englué à la 11e place.

 


Les compositions d’équipes :

Juvisy : Deville, Tounkara, Butel, Mateo (Coleman 87e), Diani, Thiney (C), Bilbault, Gréboval, Cascarino (Jauréna 8e), Soyer, Catala.


Albi : Perrault, Schlepp, Rouzies, Cazes, Arcambal (C), Cazeau, Cervera, Pantelic, Saulnier (Albert 82e), Benlazar (Condon 83e), Martinez (Gouineau 67e).


Buts : Gréboval (9e), Catala (28e), Clara Matéo (76e)

 

 

OM - Rodez : 3-1
Après avoir connu une fin d’année 2016 de feu, l’Olympique de Marseille avait confirmé ses bonnes dispositions en 32e de finale de Coupe de France (1-2) face à Montpellier. Christophe Parra avait su remotiver son équipe grâce à son discours à la fin du match dans le vestiaire : «Relevez la tête, vous entendez, relevez-la ! Vous n’avez pas le droit de baisser les yeux, pas après ce match. Montpellier est coleader du championnat, engagé pour une qualification pour la Ligue des champions et vous vous êtes comportées comme le club l’attend. L’OM peut être fier de vous, vous avez défendu ses valeurs. Vous honorez ce maillot et cette qualité vous guidera pour la suite de la saison. On tourne la page et on se concentre sur le championnat», avait-il déclaré dans des propos rapportés sur OM.net. L’OM retrouvait donc la D1 à domicile, dans son stade Roger Lebert, face à une équipe de Rodez qui restait quant à elle sur deux succès en D1. Et un autre (2-1) enregistré en 32e de finale de Coupe de France face à Nîmes (D2), la semaine dernière. Le onze de départ des Olympiennes était le même que lors des deux dernières rencontres face à Saint-Etienne et Montpellier. Barbance touchait ainsi la barre dès la 3e minute. Coton-Pélagie lui répondait dans la foulée (7e), d’une frappe bien arrêtée par Niphon, avant que Yüceil ne gâche une belle opportunité de prendre l’avantage (22e). Rodez ouvrait le score grâce à un corner rentrant de Banuta, dont c’était le deuxième but cette saison. Elle était bien aidée par la sortie ratée de Peyraud-Magnin. Coton-Pélagie s’occupait de réduire le score suite à un beau service de Lakrar (1-1, 35e), afin d’envoyer les deux équipes au vestiaire sur un score de parité.

 


L’OM repartait sur les mêmes bases et touchait à son tour la transversale sur une frappe de Lakrar (56e). Cinq minutes plus tard, la défenseure ruthénoise Chloé Bornes écopait d’un carton rouge, distribué par Mme Bartnik, arbitre de la rencontre, pour avoir stoppé de la main le ballon qui rentrait dans ses cages. Double sanction pour l’équipe de Sébastien Joseph qui encaissait un but d’Asseyi sur le penalty qui suivait (2-1, 60e). La domination marseillaise crevait les yeux par la suite (63e, 72e, 74e), et allait se concrétiser par un nouveau but (79e), de Charlotte Lozé, sur un nouveau corner rentrant. Cousin, entrée en fin de partie, touchait une nouvelle fois la transversale (90+1e) avant la conclusion de cette rencontre, quatrième succès d’affilée en D1 pour Marseille. Qui continue sa remontée au classement en dépassant provisoirement Saint-Etienne et son adversaire du jour Rodez. La RAF, qui n’aura pris qu’un point face à l’OM cette saison, retrouvera Albi en Coupe de France la semaine prochaine, avec en vue un potentiel huitième de finale.

 


Les compositions d’équipes :

Marseille : Peyraud-Magnin, Lakrar, Multari, Gadea, Soulard, Pizzala, Yüceil (Storti 31e), Asseyi, Coton-Pelagie, Loze (Elisor 81e), Brétigny (Cousin 65e).


Rodez : Niphon, Guitard, Cugat (C), Couturier, Bornes, Banuta (Saunier 75e), Bonet (Guitard 64e), Cance, Barbance, Lemaitre, De Sousa (Noiran 60e).


Buts : Banuta (28e) pour Rodez ; Coton-Pelagie (35e), Asseyi (60e), Lozé (79e) pour Marseille

 

 


Soyaux - Bordeaux : 2-0
La liesse avait belle allure sur le terrain et aux alentours du stade Leo Lagrange suite à la cruciale victoire de l’ASJ Soyaux, au terme d’un match où Bordeaux aurait pu faire mieux. Après sa large victoire en Coupe de France (7-0), face à Poitiers (DH) une semaine plus tôt, Bordeaux se déplaçait à Soyaux, avec la ferme intention de l’emporter dans le derby, après sa défaite (2-3) à l’aller. Surtout que sa position au classement n’était plus si favorable, suite à la décision (qui fait sujet d'un appel) de la commission fédérale des règlements et contentieux. La zone de relégation et Albi ne pointaient plus qu’à deux longueurs des sudistes avant la rencontre. L’objectif était similaire pour les locales, qui avaient dû batailler (3-2) pour rejoindre les 16e de finale face à Lorient (D2), et ne voulaient pas voir leurs adversaires passer devant au classement. Les deux équipes montraient rapidement leur détermination, de part leur engagement, et en se créant des occasions de chaque côté du rectangle vert. Soyaux mettait Launay à contribution (19e, 21e), avant de prendre l’avantage à la 43e minute suite au quatrième but de la saison en D1 de Pamela Babinga, sur un centre de Dumont. Un gros coup sur la tête des Bordelaises, plutôt entreprenantes lors des 45 premières minutes, mais qui ne parvenaient pas à inquiéter leurs adversaire au retour des vestiaires.

 

Seule Sarah Cambot trouvait les gants de Munich, à la 51e minute. La pression des joueuses de Jérôme Dauba se faisait à nouveau sentir alors qu’elles courraient toujours après le score, à 20 minutes du terme. Istillart (68e), Loumagne (70e) et Sumo (72e) gâchaient les dernières cartouches de leur équipe, alors que l’entrée de la nouvelle venue Delphine Chatelin à 13 minutes de la fin ne changera rien. Soyaux s’échappait même au tableau d’affichage sur un ultime corner, où Belkacemi punissait la maladresse bordelaise (2-0, 89e). Le résultat est cruel pour les Girondines, qui tenteront d’oublier cette nouvelle défaite dans le derby en Coupe de France, face à La Roche, le week end prochain. Soyaux se donne une réelle bouffée d’air au classement, et revient provisoirement à hauteur de Saint-Etienne en milieu de tableau. «On a un match à rattraper la semaine prochaine. Ça va être un match important en vue du maintien, face à Albi, on va donc chercher à obtenir des points là-bas», rappelait Julie Thibaud à la presse après la rencontre.

 


Les compositions d’équipes :

Soyaux : Munich, Dumont (C), Awona, Thibaud, Viana, Blais (Belkacemi 74e), Deschamps, Tandia, Davy (Clérac 64e), Babinga (Boudaud 90+5e), Bourgouin.


Bordeaux : Launay, Hamidouche, Mustaki (Chatelin 77e), Lacroix (Salomon 82e), Billaud, Eliceche, Cambot, Sumo, Istillart, Lardez, Montegut (Loumagne 65e).


Buts : Babinga (43e), Belkacemi (89e)

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
27 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort